AppDynamics renforce sa plateforme App iQ pour mieux accompagner les équipes DevOps

news

La nouvelle solution intégrée Microservices iQ a été conçue pour soutenir les entreprises dans la conduite de leur transformation digitale.

AppDynamics lance une version renforcée de son App iQ Platform. Le spécialiste de l’intelligence applicative intègre à sa plate-forme phare la solution Microservices iQ, spécialement créée pour favoriser et soutenir les entreprises dans leur transformation digitale guidée par les microservices. Grâce à Microservices iQ, les entreprises seront en mesure d’assurer des niveaux de performance applicative accrus afin de dépasser les attentes clients inhérentes aux applications que ce soit en termes de volume, de sophistication et de rapidité.

Microservices iQ, intégrée à la nouvelle version de l’App iQ Platform d’AppDynamics, permettra également aux entreprises d’assurer le suivi, la gestion et l’optimisation de leurs architectures microservices.

Microservices

Cette nouvelle fonctionnalité comprend les capacités suivantes :

  • Service Endpoints – Microservices iQ permet aux entreprises de mettre en lumière un microservice en particulier sans mettre en péril les multiples transactions métiers qui l’utilisent. Les équipes DevOps peuvent alors en suivre les principaux indicateurs de performance (KPIs), tels que les appels par minute, le temps moyen de réponse, le nombre d’erreurs par minute, à partir des phases initiales du développement et tout au long du cycle de vie de l’application en production. En outre, les captures avec des diagnostics détaillés proposent aux équipes DevOps un moyen d’identifier et d’isoler les causes des problèmes de performance impactant les microservices.
  • Elasticity Management – Avec des microservices déployés dans des environnements très dynamiques tels que les conteneurs ou dans le Cloud, les nœuds d’infrastructure sous-jacents peuvent se multiplier et se réduire rapidement, créant un défi important pour le suivi de la performance applicative. Pour contourner cet obstacle, l’offre Microservices iQ s’appuie sur un système de reconnaissance logique lui permettant d’assurer la traçabilité permanente des données historiques sous ces identités.
  • Contention Analysis – Afin de soutenir des milliers de requêtes en simultanée, les microservices sont obligés d’évoluer pour éviter tout risque lié aux goulots d’étranglement lorsque les demandes essaient d’accéder aux mêmes données. Utilisé dans le cadre de service endpoints, l’analyse de conflit permet de détecter les méthodes qui favorisent le blocage des threads en identifiant la durée, l’objet ou la ligne du code qui les bloquent.
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

AppDynamics renforce sa plateforme App iQ pour mieux accompagner les équipes DevOps

news 2nd août, 2016

La nouvelle solution intégrée Microservices iQ a été conçue pour soutenir les entreprises dans la conduite de leur transformation digitale.

AppDynamics lance une version renforcée de son App iQ Platform. Le spécialiste de l’intelligence applicative intègre à sa plate-forme phare la solution Microservices iQ, spécialement créée pour favoriser et soutenir les entreprises dans leur transformation digitale guidée par les microservices. Grâce à Microservices iQ, les entreprises seront en mesure d’assurer des niveaux de performance applicative accrus afin de dépasser les attentes clients inhérentes aux applications que ce soit en termes de volume, de sophistication et de rapidité.

Microservices iQ, intégrée à la nouvelle version de l’App iQ Platform d’AppDynamics, permettra également aux entreprises d’assurer le suivi, la gestion et l’optimisation de leurs architectures microservices.

Microservices

Cette nouvelle fonctionnalité comprend les capacités suivantes :

  • Service Endpoints – Microservices iQ permet aux entreprises de mettre en lumière un microservice en particulier sans mettre en péril les multiples transactions métiers qui l’utilisent. Les équipes DevOps peuvent alors en suivre les principaux indicateurs de performance (KPIs), tels que les appels par minute, le temps moyen de réponse, le nombre d’erreurs par minute, à partir des phases initiales du développement et tout au long du cycle de vie de l’application en production. En outre, les captures avec des diagnostics détaillés proposent aux équipes DevOps un moyen d’identifier et d’isoler les causes des problèmes de performance impactant les microservices.
  • Elasticity Management – Avec des microservices déployés dans des environnements très dynamiques tels que les conteneurs ou dans le Cloud, les nœuds d’infrastructure sous-jacents peuvent se multiplier et se réduire rapidement, créant un défi important pour le suivi de la performance applicative. Pour contourner cet obstacle, l’offre Microservices iQ s’appuie sur un système de reconnaissance logique lui permettant d’assurer la traçabilité permanente des données historiques sous ces identités.
  • Contention Analysis – Afin de soutenir des milliers de requêtes en simultanée, les microservices sont obligés d’évoluer pour éviter tout risque lié aux goulots d’étranglement lorsque les demandes essaient d’accéder aux mêmes données. Utilisé dans le cadre de service endpoints, l’analyse de conflit permet de détecter les méthodes qui favorisent le blocage des threads en identifiant la durée, l’objet ou la ligne du code qui les bloquent.
By
@coesteve1
backtotop