Une étude de HID Global révèle que la confiance dans la sécurité des équipements mobiles au travail peut faciliter l’adoption du contrôle d’accès mobile dans les PME

mail

Principales conclusions :

  • 74 % des salariés européens interrogés ne sont pas inquiets pour la sécurité de leurs données lorsqu’ils se servent de leur téléphone mobile professionnel au travail. Dans les petites et moyennes entreprises (PME), cette proportion ressort à 75 %.
  • 78 % des salariés de PME interrogés se servent de leur téléphone professionnel à des fins professionnelles sur leur lieu de travail, ce qui indique un taux d’adoption élevé.
  • L’utilisation des équipements mobiles de l’entreprise est important, 68 % des participants à l’étude se servant au moins deux fois par semaine de ces appareils pour leurs missions professionnelles durant leurs horaires de travail comme en dehors de ceux-ci.

HID Global, leader mondial des solutions d’identité sécurisée, révèle que 74 % des salariés des entreprises européennes ne sont pas inquiets pour la sécurité de leurs données lorsqu’ils se servent du téléphone mobile que leur a alloué leur entreprise – ce taux s’établit à 62% pour ceux employés en France, 77 % pour les employés au Royaume-Uni et à 82 % pour ceux travaillant en Allemagne. C’est ce qu’il ressort d’une étude indépendante menée par ses soins. Ce constat est un indicateur clé de la confiance qu’ont les salariés dans la sécurité des mobiles fournis par leurs entreprises. Leur optimisme à cet égard pourrait ouvrir la voie à d’autres utilisations des smartphones, comme l’ouverture de portes à partir de ces appareils, appelée à devenir monnaie courante au sein des entreprises en Europe, en particulier les PME.

Cette étude a rassemblé plus de 1 200 participants au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, représentant aussi bien des grandes structures que des PME. D’après les données recueillies, 75 % des salariés de PME ne sont pas inquiets pour la sécurité des données lorsqu’ils se servent de leurs équipements mobiles professionnels. Voilà qui atteste d’un niveau de confiance significatif dans les stratégies de sécurité mobile mises en place par l’entreprise, alors même que les taux d’adoption et d’utilisation des appareils mobiles sur le lieu de travail sont élevés : 78 % des professionnels de PME interrogés se servent régulièrement, pour le travail, des équipements mobiles mis à leur disposition.

Harm Radstaak, Vice Président et Directeur Général Solutions de Contrôle d’Accès Physique chez HID Global, commente en ces termes : « Ces résultats soulignent à quel point, au travail, les utilisateurs de mobiles ont foi en la capacité de leurs entreprises à préserver des menaces extérieures les données stockées sur les terminaux mobiles. Ils livrent de précieux enseignements sur la généralisation de l’usage des équipements mobiles professionnels au sein des entreprises à travers l’Europe, et sur l’évolution probable de cette tendance dans les années à venir. Au vu de la confiance accordée par les salariés à la sécurité des équipements mobiles, le recours à ces appareils pour l’ouverture de portes est appelé à s’intensifier à l’avenir. Ceci est particulièrement vrai pour les PME qui, en général, font preuve de souplesse, d’agilité et d’adaptabilité en matière d’innovation et d’efficacité ».

Il importe que les PME confortent cette « orientation mobilité » en plein essor en dotant leurs collaborateurs de solutions innovantes ― une technologie de contrôle d’accès mobile sécurisée, par exemple ― c’est-à-dire en capitalisant sur la confiance que ceux-ci mettent déjà dans les mécanismes et règles de sécurité en place. Sachant que les solutions mises en œuvre doivent être à la fois économiques et commodes à utiliser pour leurs salariés.

Harm Radstaak poursuit : « L’étude révèle que près de 60 % des PME n’ont défini aucune restriction de sécurité concernant l’utilisation de leurs mobiles, contre 33 % à peine des grandes entreprises. Pour mener à bien l’implémentation de leur contrôle d’accès mobile, les PME doivent veiller à mettre en œuvre des technologies de sécurité mobile robustes à partir de stratégies de sécurité BYOD très complètes ».

Les solutions de contrôle d’accès mobiles doivent être abordables, faciles à mettre en œuvre et, surtout, apporter une expérience utilisateur positive aux salariés. Elles doivent également permettre aux visiteurs et sous-traitants d’avoir accès temporairement aux locaux, au moyen d’identifiants provisoires utilisables avec leurs smartphones.

La confiance que les salariés mettent dans la sécurité mobile est prometteuse, et les PME doivent miser sur elle. En tout état de cause, il est crucial que les entreprises s’appuient sur cette confiance, en renforçant la sécurité sur mobiles là où des déficiences peuvent éventuellement se faire jour. Aujourd’hui, dans un contexte de mobilité accrue, la commodité est reine, mais la sécurité ne doit pas pour autant être compromise. En particulier, les PME doivent trouver un juste milieu entre une solution commode pour leurs collaborateurs, et économique pour elles, eu égard à leurs budgets restreints par rapport à ceux des grandes entreprises.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Une étude de HID Global révèle que la confiance dans la sécurité des équipements mobiles au travail peut faciliter l’adoption du contrôle d’accès mobile dans les PME

mail 16th juin, 2016

Principales conclusions :

  • 74 % des salariés européens interrogés ne sont pas inquiets pour la sécurité de leurs données lorsqu’ils se servent de leur téléphone mobile professionnel au travail. Dans les petites et moyennes entreprises (PME), cette proportion ressort à 75 %.
  • 78 % des salariés de PME interrogés se servent de leur téléphone professionnel à des fins professionnelles sur leur lieu de travail, ce qui indique un taux d’adoption élevé.
  • L’utilisation des équipements mobiles de l’entreprise est important, 68 % des participants à l’étude se servant au moins deux fois par semaine de ces appareils pour leurs missions professionnelles durant leurs horaires de travail comme en dehors de ceux-ci.

HID Global, leader mondial des solutions d’identité sécurisée, révèle que 74 % des salariés des entreprises européennes ne sont pas inquiets pour la sécurité de leurs données lorsqu’ils se servent du téléphone mobile que leur a alloué leur entreprise – ce taux s’établit à 62% pour ceux employés en France, 77 % pour les employés au Royaume-Uni et à 82 % pour ceux travaillant en Allemagne. C’est ce qu’il ressort d’une étude indépendante menée par ses soins. Ce constat est un indicateur clé de la confiance qu’ont les salariés dans la sécurité des mobiles fournis par leurs entreprises. Leur optimisme à cet égard pourrait ouvrir la voie à d’autres utilisations des smartphones, comme l’ouverture de portes à partir de ces appareils, appelée à devenir monnaie courante au sein des entreprises en Europe, en particulier les PME.

Cette étude a rassemblé plus de 1 200 participants au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, représentant aussi bien des grandes structures que des PME. D’après les données recueillies, 75 % des salariés de PME ne sont pas inquiets pour la sécurité des données lorsqu’ils se servent de leurs équipements mobiles professionnels. Voilà qui atteste d’un niveau de confiance significatif dans les stratégies de sécurité mobile mises en place par l’entreprise, alors même que les taux d’adoption et d’utilisation des appareils mobiles sur le lieu de travail sont élevés : 78 % des professionnels de PME interrogés se servent régulièrement, pour le travail, des équipements mobiles mis à leur disposition.

Harm Radstaak, Vice Président et Directeur Général Solutions de Contrôle d’Accès Physique chez HID Global, commente en ces termes : « Ces résultats soulignent à quel point, au travail, les utilisateurs de mobiles ont foi en la capacité de leurs entreprises à préserver des menaces extérieures les données stockées sur les terminaux mobiles. Ils livrent de précieux enseignements sur la généralisation de l’usage des équipements mobiles professionnels au sein des entreprises à travers l’Europe, et sur l’évolution probable de cette tendance dans les années à venir. Au vu de la confiance accordée par les salariés à la sécurité des équipements mobiles, le recours à ces appareils pour l’ouverture de portes est appelé à s’intensifier à l’avenir. Ceci est particulièrement vrai pour les PME qui, en général, font preuve de souplesse, d’agilité et d’adaptabilité en matière d’innovation et d’efficacité ».

Il importe que les PME confortent cette « orientation mobilité » en plein essor en dotant leurs collaborateurs de solutions innovantes ― une technologie de contrôle d’accès mobile sécurisée, par exemple ― c’est-à-dire en capitalisant sur la confiance que ceux-ci mettent déjà dans les mécanismes et règles de sécurité en place. Sachant que les solutions mises en œuvre doivent être à la fois économiques et commodes à utiliser pour leurs salariés.

Harm Radstaak poursuit : « L’étude révèle que près de 60 % des PME n’ont défini aucune restriction de sécurité concernant l’utilisation de leurs mobiles, contre 33 % à peine des grandes entreprises. Pour mener à bien l’implémentation de leur contrôle d’accès mobile, les PME doivent veiller à mettre en œuvre des technologies de sécurité mobile robustes à partir de stratégies de sécurité BYOD très complètes ».

Les solutions de contrôle d’accès mobiles doivent être abordables, faciles à mettre en œuvre et, surtout, apporter une expérience utilisateur positive aux salariés. Elles doivent également permettre aux visiteurs et sous-traitants d’avoir accès temporairement aux locaux, au moyen d’identifiants provisoires utilisables avec leurs smartphones.

La confiance que les salariés mettent dans la sécurité mobile est prometteuse, et les PME doivent miser sur elle. En tout état de cause, il est crucial que les entreprises s’appuient sur cette confiance, en renforçant la sécurité sur mobiles là où des déficiences peuvent éventuellement se faire jour. Aujourd’hui, dans un contexte de mobilité accrue, la commodité est reine, mais la sécurité ne doit pas pour autant être compromise. En particulier, les PME doivent trouver un juste milieu entre une solution commode pour leurs collaborateurs, et économique pour elles, eu égard à leurs budgets restreints par rapport à ceux des grandes entreprises.

By
@coesteve1
backtotop