Fujitsu accélère la transition numérique avec son service Cloud K5

Résultat : le développement d’applications est facilité. L’entreprise gagne en fiabilité, en performance et flexibilité tout en réalisant des économies substantielles.

K5, plateforme intelligente, aide l’entreprise à développer et déployer de nouvelles applications cloud, ces fameuses « Fast IT » ou systèmes d’engagement. K5 permet également à l’utilisateur d’exploiter de manière optimale ses installations informatiques traditionnelles (le « Robust IT », ou systèmes d’enregistrement) : elles sont intégrées sans difficultés aux nouvelles applications cloud.

Fujitsu permet ainsi aux entreprises de tirer le meilleur de leurs systèmes tout en modernisant leur environnement informatique. La plateforme K5 offre de nouveaux horizons en matière d’intégration et de développement d’applications. Elle étend les possibilités qu’offre MetaArc, avec la gestion automatisée multicloud, adaptée à toutes les grandes marques de plateformes.

« Le service cloud Fujitsu K5 offre un chemin tout tracé vers la transition numérique. Il présente à la fois un coût très intéressant – il est open source -, une fiabilité de haut niveau, adaptée au monde professionnel, et comprend de nombreux services. Fujitsu a réalisé un investissement important pour que cette plateforme innovante puisse voir le jour. Notre objectif était de parvenir à une intégration parfaite des systèmes classiques aux nouvelles applications cloud », explique Duncan Tait, PDG, vice-président exécutif et chef des régions Europe, Moyen-Orient, Inde, Afrique et Amérique chez Fujitsu.

MetaArc et K5 permettent d’accélérer la création et le déploiement de nouvelles solutions

Moteur d’innovation, la plateforme MetaArc de Fujitsu, permet le développement accéléré d’applications. Les services informatiques existants sont intégrés rapidement et efficacement dans les nouveaux environnements hybrides. Les cycles de conception sont considérablement accélérés : les entreprises peuvent tester et mettre leurs nouveaux services plus rapidement sur le marché. En cas d’échec, elles réenclenchent le processus sans perdre de temps ni d’argent. Qu’il s’agisse d’un cloud public ou d’un environnement informatique privé, les nouveaux systèmes s’exécutent à la perfection.

L’intégration de la technologie UForge à K5 – grâce à la récente acquisition de UShareSoft par Fujitsu – facilite la migration automatisée et le déploiement d’applications. Cette technologie est adaptée aux plateformes cloud de toutes les grandes marques mondiales. Grâce à la fonctionnalité UForge, l’un des clients-test de K5 – l’une des plus grandes entreprises de télécommunications mondiales –  a amélioré son rythme de conception de 30% (création d’une application de paiement).

Une plateforme ouverte, flexible et compatible

En passant d’une architecture propriétaire à un format open source, Fujitsu peut proposer un rapport qualité-prix unique et ouvre la porte à une importante réduction des coûts pour l’utilisateur. L’architecture OpenStack est soumise à des accords de niveau de service et à des états de service dès le moment où un problème se produit. Ces garanties participent, elles aussi, à faire de K5 un service cloud unique.

K5 est disponible en quatre modèles : cloud public, hébergement privé virtuel, dédié et local dédié. Il s’agit du premier cloud du genre qui utilise la même approche pour toutes les versions. Chaque version possède une disponibilité de 99,99%. Toutes sont garanties par des accords de niveau de service et offrent une assistance de qualité professionnelle.

De plus, Fujitsu transforme actuellement sa propre structure informatique interne. Pour un retour rapide sur investissement, l’entreprise exploite ses services traditionnels via ces nouveaux systèmes : plus de 640 systèmes ont déjà migrés vers K5, ainsi que plus de 13 000 serveurs. Parallèlement, Fujitsu contribue à son tour à OpenStack, via des améliorations destinées aux entreprises.

Disponibilité de K5

Le Service Cloud Fujitsu K5 est désormais disponible dans le monde entier. La plateforme cloud K5 peut être utilisée pour un cloud privé, qu’il s’agisse d’un centre de données local ou bien virtuel, hébergé par Fujitsu. Il peut aussi s’agir d’un cloud public. Pour le cloud privé virtuel, l’assistance est comprise. Fujitsu a déjà opéré son passage sur plateforme cloud K5 au Japon et entend poursuivre cette transition en France, dès septembre. Viendront ensuite la Finlande en octobre, l’Allemagne en novembre et l’Espagne début 2017. L’année prochaine, Fujitsu poursuivra le déploiement de son K5 dans plusieurs centres de données à Singapour, en Australie et aux États-Unis.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Fujitsu accélère la transition numérique avec son service Cloud K5

9th juin, 2016

Résultat : le développement d’applications est facilité. L’entreprise gagne en fiabilité, en performance et flexibilité tout en réalisant des économies substantielles.

K5, plateforme intelligente, aide l’entreprise à développer et déployer de nouvelles applications cloud, ces fameuses « Fast IT » ou systèmes d’engagement. K5 permet également à l’utilisateur d’exploiter de manière optimale ses installations informatiques traditionnelles (le « Robust IT », ou systèmes d’enregistrement) : elles sont intégrées sans difficultés aux nouvelles applications cloud.

Fujitsu permet ainsi aux entreprises de tirer le meilleur de leurs systèmes tout en modernisant leur environnement informatique. La plateforme K5 offre de nouveaux horizons en matière d’intégration et de développement d’applications. Elle étend les possibilités qu’offre MetaArc, avec la gestion automatisée multicloud, adaptée à toutes les grandes marques de plateformes.

« Le service cloud Fujitsu K5 offre un chemin tout tracé vers la transition numérique. Il présente à la fois un coût très intéressant – il est open source -, une fiabilité de haut niveau, adaptée au monde professionnel, et comprend de nombreux services. Fujitsu a réalisé un investissement important pour que cette plateforme innovante puisse voir le jour. Notre objectif était de parvenir à une intégration parfaite des systèmes classiques aux nouvelles applications cloud », explique Duncan Tait, PDG, vice-président exécutif et chef des régions Europe, Moyen-Orient, Inde, Afrique et Amérique chez Fujitsu.

MetaArc et K5 permettent d’accélérer la création et le déploiement de nouvelles solutions

Moteur d’innovation, la plateforme MetaArc de Fujitsu, permet le développement accéléré d’applications. Les services informatiques existants sont intégrés rapidement et efficacement dans les nouveaux environnements hybrides. Les cycles de conception sont considérablement accélérés : les entreprises peuvent tester et mettre leurs nouveaux services plus rapidement sur le marché. En cas d’échec, elles réenclenchent le processus sans perdre de temps ni d’argent. Qu’il s’agisse d’un cloud public ou d’un environnement informatique privé, les nouveaux systèmes s’exécutent à la perfection.

L’intégration de la technologie UForge à K5 – grâce à la récente acquisition de UShareSoft par Fujitsu – facilite la migration automatisée et le déploiement d’applications. Cette technologie est adaptée aux plateformes cloud de toutes les grandes marques mondiales. Grâce à la fonctionnalité UForge, l’un des clients-test de K5 – l’une des plus grandes entreprises de télécommunications mondiales –  a amélioré son rythme de conception de 30% (création d’une application de paiement).

Une plateforme ouverte, flexible et compatible

En passant d’une architecture propriétaire à un format open source, Fujitsu peut proposer un rapport qualité-prix unique et ouvre la porte à une importante réduction des coûts pour l’utilisateur. L’architecture OpenStack est soumise à des accords de niveau de service et à des états de service dès le moment où un problème se produit. Ces garanties participent, elles aussi, à faire de K5 un service cloud unique.

K5 est disponible en quatre modèles : cloud public, hébergement privé virtuel, dédié et local dédié. Il s’agit du premier cloud du genre qui utilise la même approche pour toutes les versions. Chaque version possède une disponibilité de 99,99%. Toutes sont garanties par des accords de niveau de service et offrent une assistance de qualité professionnelle.

De plus, Fujitsu transforme actuellement sa propre structure informatique interne. Pour un retour rapide sur investissement, l’entreprise exploite ses services traditionnels via ces nouveaux systèmes : plus de 640 systèmes ont déjà migrés vers K5, ainsi que plus de 13 000 serveurs. Parallèlement, Fujitsu contribue à son tour à OpenStack, via des améliorations destinées aux entreprises.

Disponibilité de K5

Le Service Cloud Fujitsu K5 est désormais disponible dans le monde entier. La plateforme cloud K5 peut être utilisée pour un cloud privé, qu’il s’agisse d’un centre de données local ou bien virtuel, hébergé par Fujitsu. Il peut aussi s’agir d’un cloud public. Pour le cloud privé virtuel, l’assistance est comprise. Fujitsu a déjà opéré son passage sur plateforme cloud K5 au Japon et entend poursuivre cette transition en France, dès septembre. Viendront ensuite la Finlande en octobre, l’Allemagne en novembre et l’Espagne début 2017. L’année prochaine, Fujitsu poursuivra le déploiement de son K5 dans plusieurs centres de données à Singapour, en Australie et aux États-Unis.

By
@coesteve1
backtotop