DocuSign dévoile son initiative “Investir pour l’Europe” en amont de l’entrée en vigueur en Europe du règlement eIDAS

boarding pass dog

La société annonce le lancement de l’offre « standard-based signature (SBS) », une nouvelle offre de Cloud hybride, trois datacenters européens, un programme de partenariat ouvert à tous les Prestataires de Service de Confiance ainsi que des nouveautés xDTM

DocuSign, leader international de la signature électronique et de la Gestion des Transactions Numériques (DTM), a annoncé aujourd’hui son initiative « Investir pour l’Europe ». La société a dévoilé les composantes de cette stratégie avec le lancement de la « standard-based signature » ou SBS, une offre de déploiement hybride, trois datacenters européens et deux autres en cours de construction et un nouveau programme de Fournisseurs de Service de Confiance. Elle a également communiqué sur la croissance de l’association xDTM avec l’arrivée d’un nouveau Comité Consultatif Européen. En conclusion, ces annonces permettront aux entreprises européennes de réussir leur transition numérique en toute confiance et sécurité.

La transformation numérique est une des priorités majeures des entreprises de toutes tailles. Néanmoins, jusqu’alors, ces dernières devaient se focaliser sur la conformité de leurs signatures électroniques, localement mais aussi avec chaque état-membre de l’Union Européenne, au lieu de privilégier la meilleure solution pour leurs clients. A partir du 1er Juillet, le règlement européen eIDAS sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques entrera en vigueur dans toute l’UE avec comme premier résultat de créer un marché numérique unique en Europe. Cela permettra donc d’accélérer la transition numérique en Europe et de faciliter les transactions numériques avec le reste du monde.

« Les investissements de DocuSign en Europe semblent arriver à point nommé pour correspondre aux nouvelles réglementations applicables en Juillet » a déclaré Paul Achleitner, Président de la Deutsche Bank et membre du conseil de Daimler et de Bayer. « La combinaison de ce changement de réglementation avec la croissance du Global Trust Network de DocuSign facilitera la transformation numérique de l’Europe. »

Aujourd’hui, pendant la conférence DocuSign MOMENTUM ’16 London, la société a démontré la façon dont sa plateforme permet aux entreprises d’automatiser et de gérer des processus complets intégralement de façon numérique, tout en garantissant nativement des signatures électroniques conformes aux réglementations eIDAS. La nouvelle solution « standard-based signature » de DocuSign assure que les entreprises de toutes tailles soient en mesure de réussir et croître sur un marché où les services de confiance pour les transactions électroniques sont désormais standardisés dans toute l’UE.

« En tirant profit de ce changement de réglementation entrant en vigueur très prochainement, DocuSign est déjà prêt à donner à l’Europe les moyens de réussir sa transformation numérique » a affirmé Keith Krach, Président et PDG de DocuSign. « Cela a nécessité les efforts les plus importants de l’histoire de notre entreprise, en termes d’envergure, de périmètre et d’impact de nos investissements. Cela aura impliqué deux ans d’innovations technologiques, de développement intensif de la plateforme, trois acquisitions importantes et des datacenters à Amsterdam, Francfort et Paris. »

DocuSign a également mis en avant ses toutes dernières innovations centrées sur l’expérience client avec la nouvelle option de déploiement de son offre en mode Cloud hybride. Disponible dès cet automne, elle permettra aux entreprises d’utiliser l’ensemble des solutions DocuSign tout en maintenant un contrôle sur l’authentification des signataires – ainsi que sur la sécurité et l’ancrage géographique de leurs données – le tout derrière leur propre pare-feu.

« Notre solution Cloud hybride est conçue pour les entreprises qui ont besoin des niveaux de contrôle très avancés, dus à des réglementations spécifiques ou à des contraintes organisationnelles, leur permettant de gérer le risque et la conformité de la manière qui correspond le mieux à leurs attentes » a précisé Ron Hirson, Responsable Produit chez DocuSign. « Cette nouvelle solution innovante aidera les entreprises européennes à franchir le cap du 100% numérique en leur donnant plus de choix pour gérer leur activité. »

« Au cours de la réunion annuelle du Forum Economique Mondial à Davos cette année, les leaders internationaux se sont accordés pour lancer la quatrième révolution industrielle qui est amenée à transformer notre monde et nos économies comme jamais auparavant » a déclaré Jim Hagemann Snabe, membre du conseil du Forum Economique Mondial, de SAP, d’Allianz, de Siemens, de Maersk Group et de Bang & Olufsen. « L’entrée en vigueur des nouvelles réglementations européennes accélèrera la croissance du Global Trust Network de DocuSign pour des transactions plus rapides, plus fluides et plus sécurisées à travers l’Europe et le monde. »

De nombreux investisseurs stratégiques en Europe et dans le monde bénéficient déjà du Global Trust Network de DocuSign dont SAP, Deutsche Telekom, BBVA, Salesforce, Microsoft, Visa, Google, Intel, Dell et bien d’autres. DocuSign a récemment annoncé des partenariats stratégiques avec IBM, Cisco et Deloitte qui ont rejoint le Global Trust Network de DocuSign pendant le MOMENTUM ’16 San Francisco, la conférence destinée aux clients, développeurs et partenaires de la société qui s’est tenue en avril dernier.

« La clé du succès de Deutsche Telekom dans sa capacité à servir ses clients est d’accomplir une transformation numérique pour opérer l’intégralité de son activité numériquement, tout en portant les innovations des technologies numériques vers nos clients » a déclaré Tim Hottges, PDG de Deutsche Telekom, Président de T-Mobile et membre du conseil de BT. « DocuSign sait rendre numérique toute décision, approbation, processus et signature afin de permettre à chacun de gérer des transactions à tout moment, n’importe où et sur n’importe quel terminal en toute confiance et sécurité. Notre partenariat stratégique avec DocuSign, la référence internationale de la Gestion des Transactions Numériques, est non seulement l’un des facteurs essentiels de notre transformation numérique, mais aussi un levier pour permettre à nos clients de réussir leur passage au numérique et de continuer à aller de l’avant dans leurs activités quotidiennes. »

En complément des annonces faites ce jour, DocuSign a également donné plus de détails sur sa stratégie de partenariat avec les prestataires de Services de Confiance. La société a lancé un programme de partenariat destiné aux Autorités de Certification et Fournisseurs de Service de Confiance. Cela permet aux clients européens d’utiliser conjointement avec l’offre DocuSign des services tels que la vérification d’identité, la gestion de l’identité et l’archivage documentaire délivrés par des prestataires locaux.  Athenx Exchange Group, Intesa, IBM et Firmaprofesional comptent parmi les entreprises ayant rejoint le programme partenaire de DocuSign.

« Notre transition vers le numérique est totalement concentrée sur la satisfaction des besoins de nos clients en matière de données et d’analyses qui comptent pour leur activité » a affirmé William Lewis, PDG du Dow Jones (News Corp) et éditeur du Wall Street Journal. « Le Dow Jones opère au travers de multiples marchés européens et rejoindra d’autres entreprises qui se féliciteront de l’application de la réglementation eIDAS pour des transactions numériques plus sécurisées. »

En complément de ces annonces, la xDTM Standards Association, dont DocuSign est le membre fondateur, a annoncé le lancement d’un nouveau Comité Consultatif Européen. BASF, Linklaters, Olswang, SAP et d’autres entreprises ont rejoint ce comité dans le but de constituer un environnement numérique de confiance qui protège et habilite les entreprises et clients à mener à bien des transactions sécurisées partout dans le monde. Les prérequis clé de la conformité du Standard xDTM comprennent la sécurité, les assurances, le respect de la vie privée, la validité, la disponibilité, l’extensibilité, l’universalité et l’interopérabilité.

« En tant qu’entreprise leader du secteur chimique, BASF a des usines et entrepôts dans la quasi-totalité des pays du monde, et peut virtuellement fournir ses services à toutes les industries » a affirmé Robert Blackburn, Président de BASF. « La mise en application des nouvelles réglementations européennes le mois prochain nous aidera à tirer profit du Global Trust Network de DocuSign. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

DocuSign dévoile son initiative “Investir pour l’Europe” en amont de l’entrée en vigueur en Europe du règlement eIDAS

boarding pass dog 7th juin, 2016

La société annonce le lancement de l’offre « standard-based signature (SBS) », une nouvelle offre de Cloud hybride, trois datacenters européens, un programme de partenariat ouvert à tous les Prestataires de Service de Confiance ainsi que des nouveautés xDTM

DocuSign, leader international de la signature électronique et de la Gestion des Transactions Numériques (DTM), a annoncé aujourd’hui son initiative « Investir pour l’Europe ». La société a dévoilé les composantes de cette stratégie avec le lancement de la « standard-based signature » ou SBS, une offre de déploiement hybride, trois datacenters européens et deux autres en cours de construction et un nouveau programme de Fournisseurs de Service de Confiance. Elle a également communiqué sur la croissance de l’association xDTM avec l’arrivée d’un nouveau Comité Consultatif Européen. En conclusion, ces annonces permettront aux entreprises européennes de réussir leur transition numérique en toute confiance et sécurité.

La transformation numérique est une des priorités majeures des entreprises de toutes tailles. Néanmoins, jusqu’alors, ces dernières devaient se focaliser sur la conformité de leurs signatures électroniques, localement mais aussi avec chaque état-membre de l’Union Européenne, au lieu de privilégier la meilleure solution pour leurs clients. A partir du 1er Juillet, le règlement européen eIDAS sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques entrera en vigueur dans toute l’UE avec comme premier résultat de créer un marché numérique unique en Europe. Cela permettra donc d’accélérer la transition numérique en Europe et de faciliter les transactions numériques avec le reste du monde.

« Les investissements de DocuSign en Europe semblent arriver à point nommé pour correspondre aux nouvelles réglementations applicables en Juillet » a déclaré Paul Achleitner, Président de la Deutsche Bank et membre du conseil de Daimler et de Bayer. « La combinaison de ce changement de réglementation avec la croissance du Global Trust Network de DocuSign facilitera la transformation numérique de l’Europe. »

Aujourd’hui, pendant la conférence DocuSign MOMENTUM ’16 London, la société a démontré la façon dont sa plateforme permet aux entreprises d’automatiser et de gérer des processus complets intégralement de façon numérique, tout en garantissant nativement des signatures électroniques conformes aux réglementations eIDAS. La nouvelle solution « standard-based signature » de DocuSign assure que les entreprises de toutes tailles soient en mesure de réussir et croître sur un marché où les services de confiance pour les transactions électroniques sont désormais standardisés dans toute l’UE.

« En tirant profit de ce changement de réglementation entrant en vigueur très prochainement, DocuSign est déjà prêt à donner à l’Europe les moyens de réussir sa transformation numérique » a affirmé Keith Krach, Président et PDG de DocuSign. « Cela a nécessité les efforts les plus importants de l’histoire de notre entreprise, en termes d’envergure, de périmètre et d’impact de nos investissements. Cela aura impliqué deux ans d’innovations technologiques, de développement intensif de la plateforme, trois acquisitions importantes et des datacenters à Amsterdam, Francfort et Paris. »

DocuSign a également mis en avant ses toutes dernières innovations centrées sur l’expérience client avec la nouvelle option de déploiement de son offre en mode Cloud hybride. Disponible dès cet automne, elle permettra aux entreprises d’utiliser l’ensemble des solutions DocuSign tout en maintenant un contrôle sur l’authentification des signataires – ainsi que sur la sécurité et l’ancrage géographique de leurs données – le tout derrière leur propre pare-feu.

« Notre solution Cloud hybride est conçue pour les entreprises qui ont besoin des niveaux de contrôle très avancés, dus à des réglementations spécifiques ou à des contraintes organisationnelles, leur permettant de gérer le risque et la conformité de la manière qui correspond le mieux à leurs attentes » a précisé Ron Hirson, Responsable Produit chez DocuSign. « Cette nouvelle solution innovante aidera les entreprises européennes à franchir le cap du 100% numérique en leur donnant plus de choix pour gérer leur activité. »

« Au cours de la réunion annuelle du Forum Economique Mondial à Davos cette année, les leaders internationaux se sont accordés pour lancer la quatrième révolution industrielle qui est amenée à transformer notre monde et nos économies comme jamais auparavant » a déclaré Jim Hagemann Snabe, membre du conseil du Forum Economique Mondial, de SAP, d’Allianz, de Siemens, de Maersk Group et de Bang & Olufsen. « L’entrée en vigueur des nouvelles réglementations européennes accélèrera la croissance du Global Trust Network de DocuSign pour des transactions plus rapides, plus fluides et plus sécurisées à travers l’Europe et le monde. »

De nombreux investisseurs stratégiques en Europe et dans le monde bénéficient déjà du Global Trust Network de DocuSign dont SAP, Deutsche Telekom, BBVA, Salesforce, Microsoft, Visa, Google, Intel, Dell et bien d’autres. DocuSign a récemment annoncé des partenariats stratégiques avec IBM, Cisco et Deloitte qui ont rejoint le Global Trust Network de DocuSign pendant le MOMENTUM ’16 San Francisco, la conférence destinée aux clients, développeurs et partenaires de la société qui s’est tenue en avril dernier.

« La clé du succès de Deutsche Telekom dans sa capacité à servir ses clients est d’accomplir une transformation numérique pour opérer l’intégralité de son activité numériquement, tout en portant les innovations des technologies numériques vers nos clients » a déclaré Tim Hottges, PDG de Deutsche Telekom, Président de T-Mobile et membre du conseil de BT. « DocuSign sait rendre numérique toute décision, approbation, processus et signature afin de permettre à chacun de gérer des transactions à tout moment, n’importe où et sur n’importe quel terminal en toute confiance et sécurité. Notre partenariat stratégique avec DocuSign, la référence internationale de la Gestion des Transactions Numériques, est non seulement l’un des facteurs essentiels de notre transformation numérique, mais aussi un levier pour permettre à nos clients de réussir leur passage au numérique et de continuer à aller de l’avant dans leurs activités quotidiennes. »

En complément des annonces faites ce jour, DocuSign a également donné plus de détails sur sa stratégie de partenariat avec les prestataires de Services de Confiance. La société a lancé un programme de partenariat destiné aux Autorités de Certification et Fournisseurs de Service de Confiance. Cela permet aux clients européens d’utiliser conjointement avec l’offre DocuSign des services tels que la vérification d’identité, la gestion de l’identité et l’archivage documentaire délivrés par des prestataires locaux.  Athenx Exchange Group, Intesa, IBM et Firmaprofesional comptent parmi les entreprises ayant rejoint le programme partenaire de DocuSign.

« Notre transition vers le numérique est totalement concentrée sur la satisfaction des besoins de nos clients en matière de données et d’analyses qui comptent pour leur activité » a affirmé William Lewis, PDG du Dow Jones (News Corp) et éditeur du Wall Street Journal. « Le Dow Jones opère au travers de multiples marchés européens et rejoindra d’autres entreprises qui se féliciteront de l’application de la réglementation eIDAS pour des transactions numériques plus sécurisées. »

En complément de ces annonces, la xDTM Standards Association, dont DocuSign est le membre fondateur, a annoncé le lancement d’un nouveau Comité Consultatif Européen. BASF, Linklaters, Olswang, SAP et d’autres entreprises ont rejoint ce comité dans le but de constituer un environnement numérique de confiance qui protège et habilite les entreprises et clients à mener à bien des transactions sécurisées partout dans le monde. Les prérequis clé de la conformité du Standard xDTM comprennent la sécurité, les assurances, le respect de la vie privée, la validité, la disponibilité, l’extensibilité, l’universalité et l’interopérabilité.

« En tant qu’entreprise leader du secteur chimique, BASF a des usines et entrepôts dans la quasi-totalité des pays du monde, et peut virtuellement fournir ses services à toutes les industries » a affirmé Robert Blackburn, Président de BASF. « La mise en application des nouvelles réglementations européennes le mois prochain nous aidera à tirer profit du Global Trust Network de DocuSign. »

By
@coesteve1
backtotop