T-Systems lance son offensive vers l’Internet Industriel des Objets

  • Investissement dans un écosystème qui inclut plates-formes, partenaires et produits
  • Kit de démarrage pour une entrée facilitée dans l’Internet des Objets
  • Nouveaux partenariats avec GE Digital, Microsoft, Cisco, Huawei et SAP

T-Systems annonce de nouvelles plates-formes, de nouveaux partenaires et de nouveaux produits ainsi qu’une nouvelle offre pour débuter facilement avec l’Internet des Objets (IoT) et l’Internet Industriel.

« Notre objectif principal est désormais d’amener les services de la transformation numérique dans la vie réelle », selon Anette Bronder, directrice de T-Systems, filiale de Deutsche Telekom, et responsable de la Division Digitale du groupe depuis 9 mois. La complexité de la digitalisation effraye encore beaucoup d’entreprises. D’un côté, le nombre de fournisseurs augmente rapidement, ce qui rend leur choix d’investissement plus difficile. D’un autre côté, la connexion des industries va bien au-delà de la chaîne de valeur ajoutée d’entreprises individuelles. Au final, les entreprises doivent avant tout construire des relations de confiance entre elles.

C’est la raison pour laquelle T-Systems propose une offre unique : « Personne n’est capable de maîtriser seul l’Internet des Objets. Voilà pourquoi nous investissons dans un écosystème de plates-formes, de partenaires et de produits pour offrir à notre clientèle d’entreprises une solution complète IoT à la fois rapide et facile », explique Anette Bronder. T-Systems a déjà proposé ce modèle avec succès dans le secteur des services cloud, ce qui lui a permis de devenir un leader du marché européen dans le domaine. Dans le Data Center le plus moderne, situé à Biere en Allemagne centrale, T-Systems a construit une « House of Clouds » où se regroupe sous un même toit un écosystème cloud et des partenaires technologiques et logiciels.

80% de packages standardisés et 20% de solutions personnalisées : c’est la combinaison avec laquelle T-Systems prévoit d’attirer les entreprises dans l’Internet Industriel. « Notre expertise complète dans tous les domaines, de la connectivité des réseaux, en passant par l’analyse de données, jusqu’aux systèmes d’intégration, fait de l’IoT un territoire privilégié pour T-Systems » déclare Anette Bronder. « Le marché commence maintenant à se consolider avec des clients qui expérimentent afin de découvrir les différentes possibilités. Des projets pilotes deviendront rapidement des exemples de solutions pour le secteur industriel, puis se transformeront en produits standardisés. Il suffit de s’y mettre. »

Jean-Paul Alibert, Président de T-Systems France ajoute : « L’Internet des Objets est une nouvelle révolution porteuse de croissance pour de nombreux secteurs, les réseaux et le cloud en étant les clés de voûte. En tant que spécialiste de ces technologies, T-Systems se positionne toujours à la pointe de l’innovation sur le marché, afin de pouvoir accompagner au plus près ses clients dans leurs nouveaux business model. »

Pour aider les clients à démarrer rapidement dans l’Internet Industriel, T-Systems présente son nouveau « Kit de démarrage Cloud of Things ». Le kit contient des logiciels et des capteurs pour la collecte de données, une carte SIM avec un débit adapté à la transmission de données ainsi que l’accès à une plate-forme cloud T-Systems dédiée au traitement des données. Le kit peut être utilisé pour surveiller la température d’une machine, par exemple, ou les mouvements d’une machine de construction en temps réel. Les clients peuvent utiliser et installer facilement ce service. Le tarif de l’offre se compose d’une base tarifaire à laquelle vient s’ajouter des frais variables liés à l’utilisation.

Les clients qui souhaitent aller au-delà de la simple surveillance pour contrôler leurs appareils et machines à distance, par exemple, recevront un « Kit de maintenance prédictive » de T-Systems à un prix fixe. La solution a été présentée par T-Systems lors du dernier salon de Hanovre avec un scénario basé sur l’exemple d’un fabricant d’ascenseurs. L’offre complète prend en charge le processus de maintenance automatisée qui va de l’analyse des détériorations et de l’usure jusqu’à la fin de la mission de service. Les analyses de données peuvent également mettre en évidence des détails qui permettent aux utilisateurs de prédire les détériorations potentielles avant que celles-ci ne se produisent. « La maintenance prédictive » a le potentiel de générer des économies de plus de 30% sur les coûts de maintenance.

En créant cette plateforme qui soutient l’IoT, T-Systems met l’accent sur la neutralité des fournisseurs comme il l’a fait auparavant avec le cloud computing, en faisant équipe avec les leaders du marché tels que Microsoft, Cisco, Huawei et SAP, qui sont tous activement impliqués pour répondre aux besoins des clients grâce à  des plates-formes spécifiques pour l’Internet Industriel. Une nouvelle offre du nom de Predix verra ainsi le jour : une plate-forme cloud pour les données industrielles et l’analyse des données de GE Digital, une filiale du géant industriel américain General Electric (GE). Profitant du savoir-faire industriel de GE et les capacités de T-Systems dans la connectivité, les opérations IT et la sécurité, les deux partenaires ont pour objectif de proposer une offre globale pour l’innovation numérique dans les industries telles que la fabrication, le transport, l’énergie et la santé. Le partenariat devrait débuter à l’été 2016.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

T-Systems lance son offensive vers l’Internet Industriel des Objets

1st juin, 2016
  • Investissement dans un écosystème qui inclut plates-formes, partenaires et produits
  • Kit de démarrage pour une entrée facilitée dans l’Internet des Objets
  • Nouveaux partenariats avec GE Digital, Microsoft, Cisco, Huawei et SAP

T-Systems annonce de nouvelles plates-formes, de nouveaux partenaires et de nouveaux produits ainsi qu’une nouvelle offre pour débuter facilement avec l’Internet des Objets (IoT) et l’Internet Industriel.

« Notre objectif principal est désormais d’amener les services de la transformation numérique dans la vie réelle », selon Anette Bronder, directrice de T-Systems, filiale de Deutsche Telekom, et responsable de la Division Digitale du groupe depuis 9 mois. La complexité de la digitalisation effraye encore beaucoup d’entreprises. D’un côté, le nombre de fournisseurs augmente rapidement, ce qui rend leur choix d’investissement plus difficile. D’un autre côté, la connexion des industries va bien au-delà de la chaîne de valeur ajoutée d’entreprises individuelles. Au final, les entreprises doivent avant tout construire des relations de confiance entre elles.

C’est la raison pour laquelle T-Systems propose une offre unique : « Personne n’est capable de maîtriser seul l’Internet des Objets. Voilà pourquoi nous investissons dans un écosystème de plates-formes, de partenaires et de produits pour offrir à notre clientèle d’entreprises une solution complète IoT à la fois rapide et facile », explique Anette Bronder. T-Systems a déjà proposé ce modèle avec succès dans le secteur des services cloud, ce qui lui a permis de devenir un leader du marché européen dans le domaine. Dans le Data Center le plus moderne, situé à Biere en Allemagne centrale, T-Systems a construit une « House of Clouds » où se regroupe sous un même toit un écosystème cloud et des partenaires technologiques et logiciels.

80% de packages standardisés et 20% de solutions personnalisées : c’est la combinaison avec laquelle T-Systems prévoit d’attirer les entreprises dans l’Internet Industriel. « Notre expertise complète dans tous les domaines, de la connectivité des réseaux, en passant par l’analyse de données, jusqu’aux systèmes d’intégration, fait de l’IoT un territoire privilégié pour T-Systems » déclare Anette Bronder. « Le marché commence maintenant à se consolider avec des clients qui expérimentent afin de découvrir les différentes possibilités. Des projets pilotes deviendront rapidement des exemples de solutions pour le secteur industriel, puis se transformeront en produits standardisés. Il suffit de s’y mettre. »

Jean-Paul Alibert, Président de T-Systems France ajoute : « L’Internet des Objets est une nouvelle révolution porteuse de croissance pour de nombreux secteurs, les réseaux et le cloud en étant les clés de voûte. En tant que spécialiste de ces technologies, T-Systems se positionne toujours à la pointe de l’innovation sur le marché, afin de pouvoir accompagner au plus près ses clients dans leurs nouveaux business model. »

Pour aider les clients à démarrer rapidement dans l’Internet Industriel, T-Systems présente son nouveau « Kit de démarrage Cloud of Things ». Le kit contient des logiciels et des capteurs pour la collecte de données, une carte SIM avec un débit adapté à la transmission de données ainsi que l’accès à une plate-forme cloud T-Systems dédiée au traitement des données. Le kit peut être utilisé pour surveiller la température d’une machine, par exemple, ou les mouvements d’une machine de construction en temps réel. Les clients peuvent utiliser et installer facilement ce service. Le tarif de l’offre se compose d’une base tarifaire à laquelle vient s’ajouter des frais variables liés à l’utilisation.

Les clients qui souhaitent aller au-delà de la simple surveillance pour contrôler leurs appareils et machines à distance, par exemple, recevront un « Kit de maintenance prédictive » de T-Systems à un prix fixe. La solution a été présentée par T-Systems lors du dernier salon de Hanovre avec un scénario basé sur l’exemple d’un fabricant d’ascenseurs. L’offre complète prend en charge le processus de maintenance automatisée qui va de l’analyse des détériorations et de l’usure jusqu’à la fin de la mission de service. Les analyses de données peuvent également mettre en évidence des détails qui permettent aux utilisateurs de prédire les détériorations potentielles avant que celles-ci ne se produisent. « La maintenance prédictive » a le potentiel de générer des économies de plus de 30% sur les coûts de maintenance.

En créant cette plateforme qui soutient l’IoT, T-Systems met l’accent sur la neutralité des fournisseurs comme il l’a fait auparavant avec le cloud computing, en faisant équipe avec les leaders du marché tels que Microsoft, Cisco, Huawei et SAP, qui sont tous activement impliqués pour répondre aux besoins des clients grâce à  des plates-formes spécifiques pour l’Internet Industriel. Une nouvelle offre du nom de Predix verra ainsi le jour : une plate-forme cloud pour les données industrielles et l’analyse des données de GE Digital, une filiale du géant industriel américain General Electric (GE). Profitant du savoir-faire industriel de GE et les capacités de T-Systems dans la connectivité, les opérations IT et la sécurité, les deux partenaires ont pour objectif de proposer une offre globale pour l’innovation numérique dans les industries telles que la fabrication, le transport, l’énergie et la santé. Le partenariat devrait débuter à l’été 2016.

By
@coesteve1
backtotop