Avec la solution de supervision Yuno, Hypervision Technology renforce la securité des data centers

hand pushing innovation button on touch screen

Yuno est la solution innovante d’Hypervision Technology qui renforce la sécurité des data centers. Cette solution marie jusqu’ici deux mondes disjoints : la supervision informatique et la gestion technique des bâtiments.

Hypervision Technology, startup innovante lauréate du concours national des entreprises innovantes du Ministère de la Recherche a développé une solution de supervision unique sur le marché afin de sécuriser le fonctionnement des data centers. « Yuno fait le trait d’union entre la gestion technique du bâtiment et la supervision informatique, deux mondes qui sont jusqu’à aujourd’hui hétérogènes. » explique Xavier Laszcz, CEO fondateur de la startup. Après 22 ans en salle de marché, l’entrepreneur a décidé de créer Hypervision Technology suite à une crise majeure. La panne de l’un des climatiseurs un vendredi soir et qui n’a pas été signalée à temps aux services généraux et aux responsables informatiques a été catastrophique. Il s’agissait d’un élément de refroidissement de la salle serveur qui a provoqué une panne des systèmes d’informations le lundi matin et l’impossibilité de passer un ordre d’achat de plusieurs dizaines de millions d’euros et ensuite la perte d’un client très important. Ce qui aurait pu rester une panne anodine s’est transformée en indicent majeur.

L’INPI, client de lancement pour Hypervision Technology

L’innovation d’Hypervision Technology a séduit Yves Lapierre, le directeur général de l’INPI. Celui-ci a choisi de déployer sa solution dans le data center interne de l’établissement public situé à Courbevoie. Yves Lapierre connaît bien la startup puisque c’est lui qui présidait le jury du concours final de la formation Challenge + HEC. « Nous sommes dans une démarche de dématérialisation complète de notre activité, ce qui signifie que notre outil de production, c’est notre système d’information. L’enjeu est donc crucial en termes de disponibilité or cette disponibilité est aussi liée à celle du bâtiment dans lequel nous travaillons. » La solution a été installée dans le data center interne de l’INPI dédiée au PRA/PCA. L’INPI a participé activement à l’optimisation de la solution pour répondre à ses besoins, dans une démarche de type co-construction et co-innovation avec Hypervision Technology.
« Nous avions des outils de supervision informatique d’un côté, des outils de supervision technique du bâtiment qui ne se parlaient pas jusqu’à présent » ajoute Yves Lapierre. « J’ai voulu coupler les deux systèmes de contrôle et c’est comme cela qu’est né l’idée de me tourner vers Hypervision Technology. »

Yuno, une solution de supervision à haute disponibilité

Pour pallier à la fois aux pannes informatiques et pannes liées au bâtiment, Xavier Laszcz et son associé Nidal Fakih ont créé un véritable outil de gestion de crise dédié à la continuité d’activité qui collecte les alertes issues des plateformes de supervision informatique classiques mais aussi celles issues de la gestion technique du bâtiment (GTB). Conçue sur des standards d’informatique industrielle, une console unique qui permet de détecter à la fois des pannes purement informatiques comme le crash d’un disque dur, un commutateur en panne mais aussi toutes les défaillances du bâtiment telles que les pannes électriques, débuts d’inondation, arrêts de climatisation ou encore les intrusions dans les locaux. « Yuno est le fruit de 5 années de travail. Il s’agit avant tout d’un outil  de surveillance communicant qui va avertir les personnes clés des problèmes à traiter d’urgence pour assurer la continuité d’activité » détaille  Xavier Laszcz. En cas d’alerte, la console Yuno va contacter une liste des personnes prédéfinie et en fonction d’une hiérarchie des priorités, qu’elles soient au PC sécurité de l’entreprise, au service informatique, aux services généraux, chez des prestataires extérieurs et, bien évidemment, les managers.

Autoalimenté et indépendant des réseaux de communications de l’entreprise, Yuno va avertir les personnes clés soit par téléphone, par messages SMS ou par messagerie électronique même en cas de sinistre majeur, alors que le réseau de l’entreprise est hors-service ou que l’alimentation électrique est coupée pour assurer un gain de temps précieux.
La startup évalue actuellement la possibilité de faire appel à l’un des réseaux M2M de l’Internet des Objets afin d’envoyer ses alertes même si plus aucune couverture cellulaire n’est disponible dans la zone géographique concernée. Enfin, une fonction de type « boite noire » historise l’ensemble des incidents afin de retracer les événements qui ont conduit à l’incident et apporter une analyse Big Data prédictive.

Distingué à l’issue du concours Challenge + HEC, Hypervision Technology est aussi lauréat du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, organisé par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, Bpifrance, dans la catégorie Technologies de l’Information et des Communications.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Avec la solution de supervision Yuno, Hypervision Technology renforce la securité des data centers

hand pushing innovation button on touch screen 30th mai, 2016

Yuno est la solution innovante d’Hypervision Technology qui renforce la sécurité des data centers. Cette solution marie jusqu’ici deux mondes disjoints : la supervision informatique et la gestion technique des bâtiments.

Hypervision Technology, startup innovante lauréate du concours national des entreprises innovantes du Ministère de la Recherche a développé une solution de supervision unique sur le marché afin de sécuriser le fonctionnement des data centers. « Yuno fait le trait d’union entre la gestion technique du bâtiment et la supervision informatique, deux mondes qui sont jusqu’à aujourd’hui hétérogènes. » explique Xavier Laszcz, CEO fondateur de la startup. Après 22 ans en salle de marché, l’entrepreneur a décidé de créer Hypervision Technology suite à une crise majeure. La panne de l’un des climatiseurs un vendredi soir et qui n’a pas été signalée à temps aux services généraux et aux responsables informatiques a été catastrophique. Il s’agissait d’un élément de refroidissement de la salle serveur qui a provoqué une panne des systèmes d’informations le lundi matin et l’impossibilité de passer un ordre d’achat de plusieurs dizaines de millions d’euros et ensuite la perte d’un client très important. Ce qui aurait pu rester une panne anodine s’est transformée en indicent majeur.

L’INPI, client de lancement pour Hypervision Technology

L’innovation d’Hypervision Technology a séduit Yves Lapierre, le directeur général de l’INPI. Celui-ci a choisi de déployer sa solution dans le data center interne de l’établissement public situé à Courbevoie. Yves Lapierre connaît bien la startup puisque c’est lui qui présidait le jury du concours final de la formation Challenge + HEC. « Nous sommes dans une démarche de dématérialisation complète de notre activité, ce qui signifie que notre outil de production, c’est notre système d’information. L’enjeu est donc crucial en termes de disponibilité or cette disponibilité est aussi liée à celle du bâtiment dans lequel nous travaillons. » La solution a été installée dans le data center interne de l’INPI dédiée au PRA/PCA. L’INPI a participé activement à l’optimisation de la solution pour répondre à ses besoins, dans une démarche de type co-construction et co-innovation avec Hypervision Technology.
« Nous avions des outils de supervision informatique d’un côté, des outils de supervision technique du bâtiment qui ne se parlaient pas jusqu’à présent » ajoute Yves Lapierre. « J’ai voulu coupler les deux systèmes de contrôle et c’est comme cela qu’est né l’idée de me tourner vers Hypervision Technology. »

Yuno, une solution de supervision à haute disponibilité

Pour pallier à la fois aux pannes informatiques et pannes liées au bâtiment, Xavier Laszcz et son associé Nidal Fakih ont créé un véritable outil de gestion de crise dédié à la continuité d’activité qui collecte les alertes issues des plateformes de supervision informatique classiques mais aussi celles issues de la gestion technique du bâtiment (GTB). Conçue sur des standards d’informatique industrielle, une console unique qui permet de détecter à la fois des pannes purement informatiques comme le crash d’un disque dur, un commutateur en panne mais aussi toutes les défaillances du bâtiment telles que les pannes électriques, débuts d’inondation, arrêts de climatisation ou encore les intrusions dans les locaux. « Yuno est le fruit de 5 années de travail. Il s’agit avant tout d’un outil  de surveillance communicant qui va avertir les personnes clés des problèmes à traiter d’urgence pour assurer la continuité d’activité » détaille  Xavier Laszcz. En cas d’alerte, la console Yuno va contacter une liste des personnes prédéfinie et en fonction d’une hiérarchie des priorités, qu’elles soient au PC sécurité de l’entreprise, au service informatique, aux services généraux, chez des prestataires extérieurs et, bien évidemment, les managers.

Autoalimenté et indépendant des réseaux de communications de l’entreprise, Yuno va avertir les personnes clés soit par téléphone, par messages SMS ou par messagerie électronique même en cas de sinistre majeur, alors que le réseau de l’entreprise est hors-service ou que l’alimentation électrique est coupée pour assurer un gain de temps précieux.
La startup évalue actuellement la possibilité de faire appel à l’un des réseaux M2M de l’Internet des Objets afin d’envoyer ses alertes même si plus aucune couverture cellulaire n’est disponible dans la zone géographique concernée. Enfin, une fonction de type « boite noire » historise l’ensemble des incidents afin de retracer les événements qui ont conduit à l’incident et apporter une analyse Big Data prédictive.

Distingué à l’issue du concours Challenge + HEC, Hypervision Technology est aussi lauréat du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, organisé par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, Bpifrance, dans la catégorie Technologies de l’Information et des Communications.

By
@coesteve1
backtotop