La CAIH choisit Advens et Nexthink pour son projet national de logimétrie

double exposure of  business man hand working on laptop computer on wooden desk as concept

La Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH) a sélectionné la solution d’Advens, qui s’appuie sur le produit Nexthink, pour répondre à ses besoins de recensement et d’analyse permanente des usages du patrimoine logiciel et matériel de ses 637 établissements de santé adhérents.

Début 2016, la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH), qui gère les achats en matière de NTIC pour le compte de ses adhérents, lançait son appel d’offre afin de pouvoir disposer pendant 4 ans de tableaux de bord nationaux anonymes et consolidés de l’usage des Systèmes d’Information de ses adhérents, dans le respect de loyauté des utilisateurs et de la vie privée.

En retour, chaque adhérent bénéficiera à son niveau de ses propres tableaux de bord et indicateurs afin de mettre en place une véritable gouvernance de ses SI (comptage et usage des licences, des postes, des imprimantes …) et pour améliorer sa maîtrise des risques et la sécurisation de ses SI.

« A travers le projet de logimétrie, la Centrale d’Achat de L’Informatique Hospitalière, permet aux décideurs de disposer de tableaux de bord rigoureux de mesure de l’usage de son Système d’Information, de sa conformité et de sa performance globale » déclare Pierre Thépot, Président de la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH). « Pour ce projet, à l’issue d’un appel d’offre ouvert européen, l’offre de la société Advens reposant sur la technologie Nexthink a été retenue. »

Advens, spécialiste de la sécurité dans le domaine de la santé, et son partenaire Nexthink, mettent ainsi à disposition des tableaux de bord pour l’ensemble des établissements, ainsi qu’un tableau de bord national. Cette solution est entièrement proposée sous forme de service opéré clef en main.

« Via notre offre en MSS en collaboration avec notre partenaire Nexthink, c’est bien plus qu’un tableau de bord d’inventaire patrimonial que nous offrons. Chaque adhérent pourra suivre l’état de son parc, son niveau de sécurité, sa conformité, etc… Nous garantissons ainsi aux métiers des accès aux bons composants du SI, influant au final sur la sécurité et la qualité des soins » déclare Frédéric Descamps, responsable du marché Santé au sein d’Advens.

« L’attribution de ce marché récompense le solide positionnement d’Advens et de Nexthink dans le monde de la santé et témoigne de l’étroite coopération engagée depuis des années avec les services du Ministère des Affaires Sociales, les ARS et les hôpitaux » déclare Philippe de La Gardette, Directeur Général Nexthink France. « En effet, la solution Nexthink, déployée à ce jour sur près de 60.000 postes hospitaliers, a permis de rehausser la qualité et la robustesse des systèmes d’information de santé, mais aussi de générer des économies de ressources publiques substantielles. Elle a également contribué au renforcement de la sureté des activités hospitalières et à la protection des données de santé de nos concitoyens. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La CAIH choisit Advens et Nexthink pour son projet national de logimétrie

double exposure of  business man hand working on laptop computer on wooden desk as concept 24th mai, 2016

La Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH) a sélectionné la solution d’Advens, qui s’appuie sur le produit Nexthink, pour répondre à ses besoins de recensement et d’analyse permanente des usages du patrimoine logiciel et matériel de ses 637 établissements de santé adhérents.

Début 2016, la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH), qui gère les achats en matière de NTIC pour le compte de ses adhérents, lançait son appel d’offre afin de pouvoir disposer pendant 4 ans de tableaux de bord nationaux anonymes et consolidés de l’usage des Systèmes d’Information de ses adhérents, dans le respect de loyauté des utilisateurs et de la vie privée.

En retour, chaque adhérent bénéficiera à son niveau de ses propres tableaux de bord et indicateurs afin de mettre en place une véritable gouvernance de ses SI (comptage et usage des licences, des postes, des imprimantes …) et pour améliorer sa maîtrise des risques et la sécurisation de ses SI.

« A travers le projet de logimétrie, la Centrale d’Achat de L’Informatique Hospitalière, permet aux décideurs de disposer de tableaux de bord rigoureux de mesure de l’usage de son Système d’Information, de sa conformité et de sa performance globale » déclare Pierre Thépot, Président de la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH). « Pour ce projet, à l’issue d’un appel d’offre ouvert européen, l’offre de la société Advens reposant sur la technologie Nexthink a été retenue. »

Advens, spécialiste de la sécurité dans le domaine de la santé, et son partenaire Nexthink, mettent ainsi à disposition des tableaux de bord pour l’ensemble des établissements, ainsi qu’un tableau de bord national. Cette solution est entièrement proposée sous forme de service opéré clef en main.

« Via notre offre en MSS en collaboration avec notre partenaire Nexthink, c’est bien plus qu’un tableau de bord d’inventaire patrimonial que nous offrons. Chaque adhérent pourra suivre l’état de son parc, son niveau de sécurité, sa conformité, etc… Nous garantissons ainsi aux métiers des accès aux bons composants du SI, influant au final sur la sécurité et la qualité des soins » déclare Frédéric Descamps, responsable du marché Santé au sein d’Advens.

« L’attribution de ce marché récompense le solide positionnement d’Advens et de Nexthink dans le monde de la santé et témoigne de l’étroite coopération engagée depuis des années avec les services du Ministère des Affaires Sociales, les ARS et les hôpitaux » déclare Philippe de La Gardette, Directeur Général Nexthink France. « En effet, la solution Nexthink, déployée à ce jour sur près de 60.000 postes hospitaliers, a permis de rehausser la qualité et la robustesse des systèmes d’information de santé, mais aussi de générer des économies de ressources publiques substantielles. Elle a également contribué au renforcement de la sureté des activités hospitalières et à la protection des données de santé de nos concitoyens. »

By
@coesteve1
backtotop