Varonis lutte contre les ransomware au moyen de nouveaux modèles de menaces

All over town

Renforcement de l’analyse avancée du comportement des utilisateurs (UBA) de Varonis Metadata Framework et de la défense contre CryptoLocker

Varonis Systems, Inc. (Nasdaq VRNS), principal fournisseur de solutions logicielles protégeant les données des menaces internes et des cyberattaques, a annoncé aujourd’hui la disponibilité en version bêta de fonctionnalités de détection améliorées et de plus de 20 nouveaux modèles de menaces créés par son laboratoire de recherche comportementale. Les entreprises pourront analyser et détecter les attaques, les menaces internes, les violations et les nouvelles variantes de ransomware avant que les premiers dommages ne surviennent.

La version 6.2.36 de la plateforme Varonis Metadata Framework comprend de nouveaux modèles comportementaux pour assurer la protection contre les menaces les plus récentes. Pour maintenir l’avance de ses clients en matière de sécurité, le laboratoire de recherche comportementale de Varonis crée des modèles de menaces de manière continue et les intègre aux analyses de DatAlert. Les derniers ajouts comprennent des ensembles de modèles de menaces fondés sur l’exploration des comptes de dirigeants, l’analyse avancée des comportements des ransomware, les verrouillages anormaux, les tendances de suppression en masse et l’analyse cumulative des données sensibles et inactives.

Cette nouvelle version comporte également une interface utilisateur remaniée de DatAlert conçue pour fournir un aperçu plus rapide des menaces. Son design intuitif présente clairement l’état du système, ses vulnérabilités, les examens à effectuer et une analyse détaillée des alertes et de l’activité. L’administrateur informatique et l’expert en sécurité peuvent trier et analyser les alertes plus rapidement et prendre les mesures nécessaires pour résoudre les incidents.

« Les souches de ransomware telles que CryptoLocker paralysent les entreprises, en particulier dans le secteur des services de santé »,déclare Doug Cahill, analyste principal chargé de la cybersécurité chez Enterprise Strategy Group. « De plus en plus d’entreprises dans tous les secteurs d’activité constatent que les approches traditionnelles n’arrivent pas à suivre l’évolution rapide du paysage des menaces et mettent en danger leur propriété intellectuelle et leurs actifs. Le laboratoire de recherche comportementale de Varonis aide nos clients à détecter et arrêter les souches de menaces actives les plus récentes avant qu’il ne soit trop tard. »

« Nos clients tirent parti des modèles de menaces prédictifs de Varonis qui analysent les comportements et détectent les menaces tout au long du cycle de vie d’une violation », indique David Gibson, vice-président de Varonis pour la stratégie et le développement de marchés. « Varonis permet d’identifier les signes de menaces, de l’activité d’un ransomware aux pratiques inhabituelles d’un collaborateur, et de bloquer de nombreuses violations. Notre laboratoire de recherche comportementale nous permet de rester au fait des plus récentes formes de cyberattaques. Nos clients DatAlert peuvent donc détecter et arrêter les menaces internes avant de subir une violation catastrophique ou les exigences d’un maître chanteur pour reprendre possession de leurs propres données. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Varonis lutte contre les ransomware au moyen de nouveaux modèles de menaces

All over town 4th mai, 2016

Renforcement de l’analyse avancée du comportement des utilisateurs (UBA) de Varonis Metadata Framework et de la défense contre CryptoLocker

Varonis Systems, Inc. (Nasdaq VRNS), principal fournisseur de solutions logicielles protégeant les données des menaces internes et des cyberattaques, a annoncé aujourd’hui la disponibilité en version bêta de fonctionnalités de détection améliorées et de plus de 20 nouveaux modèles de menaces créés par son laboratoire de recherche comportementale. Les entreprises pourront analyser et détecter les attaques, les menaces internes, les violations et les nouvelles variantes de ransomware avant que les premiers dommages ne surviennent.

La version 6.2.36 de la plateforme Varonis Metadata Framework comprend de nouveaux modèles comportementaux pour assurer la protection contre les menaces les plus récentes. Pour maintenir l’avance de ses clients en matière de sécurité, le laboratoire de recherche comportementale de Varonis crée des modèles de menaces de manière continue et les intègre aux analyses de DatAlert. Les derniers ajouts comprennent des ensembles de modèles de menaces fondés sur l’exploration des comptes de dirigeants, l’analyse avancée des comportements des ransomware, les verrouillages anormaux, les tendances de suppression en masse et l’analyse cumulative des données sensibles et inactives.

Cette nouvelle version comporte également une interface utilisateur remaniée de DatAlert conçue pour fournir un aperçu plus rapide des menaces. Son design intuitif présente clairement l’état du système, ses vulnérabilités, les examens à effectuer et une analyse détaillée des alertes et de l’activité. L’administrateur informatique et l’expert en sécurité peuvent trier et analyser les alertes plus rapidement et prendre les mesures nécessaires pour résoudre les incidents.

« Les souches de ransomware telles que CryptoLocker paralysent les entreprises, en particulier dans le secteur des services de santé »,déclare Doug Cahill, analyste principal chargé de la cybersécurité chez Enterprise Strategy Group. « De plus en plus d’entreprises dans tous les secteurs d’activité constatent que les approches traditionnelles n’arrivent pas à suivre l’évolution rapide du paysage des menaces et mettent en danger leur propriété intellectuelle et leurs actifs. Le laboratoire de recherche comportementale de Varonis aide nos clients à détecter et arrêter les souches de menaces actives les plus récentes avant qu’il ne soit trop tard. »

« Nos clients tirent parti des modèles de menaces prédictifs de Varonis qui analysent les comportements et détectent les menaces tout au long du cycle de vie d’une violation », indique David Gibson, vice-président de Varonis pour la stratégie et le développement de marchés. « Varonis permet d’identifier les signes de menaces, de l’activité d’un ransomware aux pratiques inhabituelles d’un collaborateur, et de bloquer de nombreuses violations. Notre laboratoire de recherche comportementale nous permet de rester au fait des plus récentes formes de cyberattaques. Nos clients DatAlert peuvent donc détecter et arrêter les menaces internes avant de subir une violation catastrophique ou les exigences d’un maître chanteur pour reprendre possession de leurs propres données. »

By
@coesteve1
backtotop