Sécurité et conception des équipements : priorités des décideurs informatiques – HP

Une étude européenne commandée par HP révèle que les décideurs informatiques mettent en priorité la sécurité de leurs équipements. La conception et les outils collaboratifs représentent également une préoccupation grandissante.

Une nouvelle étude révèle que, tandis qu’un quart des entreprises à travers l’Europe affirment avoir subi un incident de sécurité sur leurs équipements au cours des 12 derniers mois, moins d’un tiers d’entre elles (32 %) font entièrement confiance au niveau de sécurité de leur parc informatique. Parmi les principaux résultats de l’étude : 

  • 90 % des décideurs informatiques déclarent que la sécurité des équipements constitue aujourd’hui une préoccupation pour leur entreprise.
  • Plus de trois quart des décideurs informatiques pensent que la bonne conception d’un PC fait partie des critères de satisfaction au travail.
  • Plus de la moitié des décideurs informatiques indiquent que leurs collaborateurs utilisent des outils de vidéoconférence sur leur PC au moins deux fois par semaine.

L’étude commandée par HP a été réalisée par Redshift Research dans sept pays européens auprès de 1016 décideurs informatiques, dont 205 en France. Ils ont été interrogés sur l’utilisation des équipements dans leur entreprise et les résultats font apparaître une inquiétude au sujet des technologies actuelles ; 90 % des participants étant particulièrement préoccupés par la sécurité des équipements.

Cependant, si les décideurs informatiques soulignent l’importance de la sécurité des équipements, ils reconnaissent que la conception est également un critère essentiel pour eux. Elle favorise la flexibilité au travail et contribue à la satisfaction des collaborateurs. Plus de deux tiers (69 %) des responsables interrogés estiment que la conception d’un PC est cruciale pour une mobilité optimale, tandis que plus des trois quarts (77 %) pensent qu’un PC bien conçu améliore la satisfaction au travail. Près de la moitié des décideurs informatiques (44 % – 47 % pour la France) admettent l’absence d’une politique de BYOD dans leur entreprise. Les équipements fournis par leur service informatique jouent de ce fait un rôle d’autant plus important pour les collaborateurs, surtout que la génération Y représente une proportion croissante du personnel.

« L’utilisation des équipements professionnels par nos clients ne cesse d’évoluer, se traduisant notamment par une collaboration, une mobilité et une productivité accrues pour les utilisateurs », commente Philippe Chaventré, Directeur de la Catégorie PC pour HP France. « Ces nouvelles méthodes de travail représentent également un véritable défi pour les décideurs informatiques. Ils doivent veiller à préserver la sécurité de leurs équipements tout en fournissant des produits modernes et bien pensés qui répondent aux exigences de leurs collaborateurs en matière de productivité et de design ».

Parmi les motifs les plus courants d’insatisfaction par rapport aux PC professionnels, les décideurs informatiques citent le design peu attrayant (32 %) et la faible autonomie de batterie (25 %). Grâce aux smartphones, les utilisateurs peuvent désormais travailler où et quand ils le souhaitent, à domicile, au bureau ou en déplacement, mais aussi se servir de leur équipement professionnel à des fins personnelles, notamment sur les réseaux sociaux. Cette tendance se reflète dans l’évolution de l’attitude des décideurs informatiques: plus d’un tiers (37 %) d’entre eux déclarent que leur entreprise ne surveille pas les activités extraprofessionnelles sur les PC professionnels. Ils indiquent également que leurs employés deviennent de plus en plus mobiles : 43 % précisent que leurs collaborateurs passent moins de 35 heures par semaine dans un bureau et, en moyenne, 9 heures hebdomadaires dans des réunions en face-à-face et à distance.

Avec un personnel toujours plus mobile, la demande d’outils de collaboration en entreprise se fait plus pressante. La messagerie instantanée est l’outil collaboratif le plus couramment utilisé : plus de 50 % des personnes interrogées disent l’utiliser chaque jour (cela atteint même 60 % en France). La moitié des décideurs informatiques indiquent que leurs collaborateurs se servent d’outils de vidéoconférence sur leur PC au moins deux fois par semaine (25 % pour la France). Cependant, la connectivité des équipements demeure un défi, et même le principal frein technologique au travail collaboratif pour 29 % des participants à l’enquête. 25 % s’estiment par ailleurs bridés par les logiciels (20 % pour la France).

Des expériences différentes à travers l’Europe

Les résultats de l’enquête mettent également en lumière des différences dans l’utilisation des équipements en entreprise à travers l’Europe. En Allemagne, les décideurs informatiques sont très nombreux à fournir des outils de vidéoconférence à leurs collaborateurs (seuls 7 % ne le font pas), alors qu’au Royaume-Uni ils sont plus d’un quart (27 %) à ne pas offrir cet équipement. De même, l’usage de la messagerie instantanée varie suivant les pays : 84 % des responsables interrogés en Espagne indiquent que leurs collaborateurs l’emploient quotidiennement, contre seulement 27 % en Suisse.

En France, 78 % des décideurs informatiques inscrivent la sécurité des équipements au cœur de leurs préoccupations, contre moins de la moitié de leurs homologues britanniques (49 %). Par ailleurs, en Espagne, plus de trois quarts (78 %) des participants à l’enquête ont subi un incident de sécurité sur les équipements de leur entreprise, contre à peine plus de la moitié (51 %) outre-Manche.

« En France, les décideurs informatiques s’inquiètent encore plus que leurs homologues européens de la sécurité de leurs équipements, dans la mesure où plus de trois quarts (78 %) en font une préoccupation majeure », précise Philippe Chaventré, Directeur de la Division PC pour HP France. « Cela n’est pas surprenant compte tenu de la vague récente de cyberattaques de grande ampleur lancées contre des entreprises françaises au cours des six derniers mois. Chaque responsable informatique a cela en tête et souhaite éviter à tout prix que son entreprise soit la prochaine sur la liste. Cependant, 84 % d’entre eux déclarent avoir confiance dans les solutions ou services de sécurité équipant les outils informatiques ».

Par contre, les décideurs informatiques ne font pas ressortir de différences significatives d’un pays à l’autre pour ce qui est de la satisfaction de leur personnel face à la conception des équipements.

La gamme HP Elite

Les résultats de l’enquête mettent en évidence l’importance de proposer aux décideurs informatiques des produits assortis de solutions de sécurité faciles à gérer. C’est dans cette optique qu’est conçue la gamme HP Elite, et en particulier le nouveau modèle HP EliteBook Folio. Ces équipements sont plus sécurisés et faciles à administrer que les générations précédentes. Ils s’accompagnent de fonctions de sécurité intégrées, et non greffées a posteriori, destinées à aider les professionnels à gérer et protéger le parc informatique de leur entreprise : HP Client Security Software Suite, bénéficiant de la certification TPM, d’une protection renforcée au niveau du BIOS avec HP Sure Start with Dynamic Protection1, ou encore, d’un lecteur d’empreintes digitales2. Pour faciliter encore l’administration, HP offre également à ses clients des outils supplémentaires tels que HP Touchpoint Manager3, HP Image Assistant ainsi qu’un processeur Intel Core vPro ; le service informatique peut ainsi gérer les équipements à distance via des réseaux filaires et sans fil.

Le design est un marqueur essentiel de la gamme HP Elite, et notamment avec le dernier HP EliteBook Folio, un PC portable de 12,5 pouces. Cela vient corroborer l’enquête réalisée auprès des décideurs informatiques car pour 70 % d’entre eux (64 % pour la France), le design est un facteur déterminant pour la mobilité. Le HP EliteBook Folio est ainsi le PC professionnel HP le plus fin à ce jour (12,4 mm) pour un poids inférieur à 1 kg. Son châssis est en aluminium CNC poli à usinage diamant lui conférant une longévité et une solidité accrues. A l’instar des autres modèles de la gamme HP Elite, le HP EliteBook Folio est conçu pour satisfaire les tests militaires MIL-STD en plus des120 000 heures de tests HP Total Test Process4.

Le HP Elite x2 1012 est quant à lui un modèle « 2-en-1 » esthétique, très mobile, ultra fin (8,1 mm5) et léger (820 g6). Il répond aux normes professionnelles les plus exigeantes. Il est réalisé en trois alliages d’aluminium assurant équilibre entre robustesse et poids.

Alors que le travail s’accomplit désormais en différents endroits, l’angle d’ouverture de 145 degrés d’un notebook typique peut être un frein à la productivité. Pour en tenir compte, les HP Elite x2 1012 et HP EliteBook Folio sont tous deux plus flexibles : le HP EliteBook Folio est ainsi doté d’une charnière à 180 degrés, permettant de l’ouvrir entièrement à plat. Cela permet à l’utilisateur de partager et collaborer plus facilement en réunion.

HP a pensé spécifiquement le HP EliteBook Folio pour le travail collaboratif7. De nouvelles touches facilitent la gestion des appels téléphoniques, tandis qu’une autre donne directement accès à l’agenda, évitant ainsi d’avoir à naviguer sur le bureau. HP a mis en place une expérience collaborative homogène et haut de gamme avec Windows 10 et Skype for Business, lorsque l’utilisateur passe ou reçoit un appel. Enfin, le HP EliteBook Folio offre un rendu audio très précis grâce à son système Bang & Olufsen.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Sécurité et conception des équipements : priorités des décideurs informatiques – HP

25th avril, 2016

Une étude européenne commandée par HP révèle que les décideurs informatiques mettent en priorité la sécurité de leurs équipements. La conception et les outils collaboratifs représentent également une préoccupation grandissante.

Une nouvelle étude révèle que, tandis qu’un quart des entreprises à travers l’Europe affirment avoir subi un incident de sécurité sur leurs équipements au cours des 12 derniers mois, moins d’un tiers d’entre elles (32 %) font entièrement confiance au niveau de sécurité de leur parc informatique. Parmi les principaux résultats de l’étude : 

  • 90 % des décideurs informatiques déclarent que la sécurité des équipements constitue aujourd’hui une préoccupation pour leur entreprise.
  • Plus de trois quart des décideurs informatiques pensent que la bonne conception d’un PC fait partie des critères de satisfaction au travail.
  • Plus de la moitié des décideurs informatiques indiquent que leurs collaborateurs utilisent des outils de vidéoconférence sur leur PC au moins deux fois par semaine.

L’étude commandée par HP a été réalisée par Redshift Research dans sept pays européens auprès de 1016 décideurs informatiques, dont 205 en France. Ils ont été interrogés sur l’utilisation des équipements dans leur entreprise et les résultats font apparaître une inquiétude au sujet des technologies actuelles ; 90 % des participants étant particulièrement préoccupés par la sécurité des équipements.

Cependant, si les décideurs informatiques soulignent l’importance de la sécurité des équipements, ils reconnaissent que la conception est également un critère essentiel pour eux. Elle favorise la flexibilité au travail et contribue à la satisfaction des collaborateurs. Plus de deux tiers (69 %) des responsables interrogés estiment que la conception d’un PC est cruciale pour une mobilité optimale, tandis que plus des trois quarts (77 %) pensent qu’un PC bien conçu améliore la satisfaction au travail. Près de la moitié des décideurs informatiques (44 % – 47 % pour la France) admettent l’absence d’une politique de BYOD dans leur entreprise. Les équipements fournis par leur service informatique jouent de ce fait un rôle d’autant plus important pour les collaborateurs, surtout que la génération Y représente une proportion croissante du personnel.

« L’utilisation des équipements professionnels par nos clients ne cesse d’évoluer, se traduisant notamment par une collaboration, une mobilité et une productivité accrues pour les utilisateurs », commente Philippe Chaventré, Directeur de la Catégorie PC pour HP France. « Ces nouvelles méthodes de travail représentent également un véritable défi pour les décideurs informatiques. Ils doivent veiller à préserver la sécurité de leurs équipements tout en fournissant des produits modernes et bien pensés qui répondent aux exigences de leurs collaborateurs en matière de productivité et de design ».

Parmi les motifs les plus courants d’insatisfaction par rapport aux PC professionnels, les décideurs informatiques citent le design peu attrayant (32 %) et la faible autonomie de batterie (25 %). Grâce aux smartphones, les utilisateurs peuvent désormais travailler où et quand ils le souhaitent, à domicile, au bureau ou en déplacement, mais aussi se servir de leur équipement professionnel à des fins personnelles, notamment sur les réseaux sociaux. Cette tendance se reflète dans l’évolution de l’attitude des décideurs informatiques: plus d’un tiers (37 %) d’entre eux déclarent que leur entreprise ne surveille pas les activités extraprofessionnelles sur les PC professionnels. Ils indiquent également que leurs employés deviennent de plus en plus mobiles : 43 % précisent que leurs collaborateurs passent moins de 35 heures par semaine dans un bureau et, en moyenne, 9 heures hebdomadaires dans des réunions en face-à-face et à distance.

Avec un personnel toujours plus mobile, la demande d’outils de collaboration en entreprise se fait plus pressante. La messagerie instantanée est l’outil collaboratif le plus couramment utilisé : plus de 50 % des personnes interrogées disent l’utiliser chaque jour (cela atteint même 60 % en France). La moitié des décideurs informatiques indiquent que leurs collaborateurs se servent d’outils de vidéoconférence sur leur PC au moins deux fois par semaine (25 % pour la France). Cependant, la connectivité des équipements demeure un défi, et même le principal frein technologique au travail collaboratif pour 29 % des participants à l’enquête. 25 % s’estiment par ailleurs bridés par les logiciels (20 % pour la France).

Des expériences différentes à travers l’Europe

Les résultats de l’enquête mettent également en lumière des différences dans l’utilisation des équipements en entreprise à travers l’Europe. En Allemagne, les décideurs informatiques sont très nombreux à fournir des outils de vidéoconférence à leurs collaborateurs (seuls 7 % ne le font pas), alors qu’au Royaume-Uni ils sont plus d’un quart (27 %) à ne pas offrir cet équipement. De même, l’usage de la messagerie instantanée varie suivant les pays : 84 % des responsables interrogés en Espagne indiquent que leurs collaborateurs l’emploient quotidiennement, contre seulement 27 % en Suisse.

En France, 78 % des décideurs informatiques inscrivent la sécurité des équipements au cœur de leurs préoccupations, contre moins de la moitié de leurs homologues britanniques (49 %). Par ailleurs, en Espagne, plus de trois quarts (78 %) des participants à l’enquête ont subi un incident de sécurité sur les équipements de leur entreprise, contre à peine plus de la moitié (51 %) outre-Manche.

« En France, les décideurs informatiques s’inquiètent encore plus que leurs homologues européens de la sécurité de leurs équipements, dans la mesure où plus de trois quarts (78 %) en font une préoccupation majeure », précise Philippe Chaventré, Directeur de la Division PC pour HP France. « Cela n’est pas surprenant compte tenu de la vague récente de cyberattaques de grande ampleur lancées contre des entreprises françaises au cours des six derniers mois. Chaque responsable informatique a cela en tête et souhaite éviter à tout prix que son entreprise soit la prochaine sur la liste. Cependant, 84 % d’entre eux déclarent avoir confiance dans les solutions ou services de sécurité équipant les outils informatiques ».

Par contre, les décideurs informatiques ne font pas ressortir de différences significatives d’un pays à l’autre pour ce qui est de la satisfaction de leur personnel face à la conception des équipements.

La gamme HP Elite

Les résultats de l’enquête mettent en évidence l’importance de proposer aux décideurs informatiques des produits assortis de solutions de sécurité faciles à gérer. C’est dans cette optique qu’est conçue la gamme HP Elite, et en particulier le nouveau modèle HP EliteBook Folio. Ces équipements sont plus sécurisés et faciles à administrer que les générations précédentes. Ils s’accompagnent de fonctions de sécurité intégrées, et non greffées a posteriori, destinées à aider les professionnels à gérer et protéger le parc informatique de leur entreprise : HP Client Security Software Suite, bénéficiant de la certification TPM, d’une protection renforcée au niveau du BIOS avec HP Sure Start with Dynamic Protection1, ou encore, d’un lecteur d’empreintes digitales2. Pour faciliter encore l’administration, HP offre également à ses clients des outils supplémentaires tels que HP Touchpoint Manager3, HP Image Assistant ainsi qu’un processeur Intel Core vPro ; le service informatique peut ainsi gérer les équipements à distance via des réseaux filaires et sans fil.

Le design est un marqueur essentiel de la gamme HP Elite, et notamment avec le dernier HP EliteBook Folio, un PC portable de 12,5 pouces. Cela vient corroborer l’enquête réalisée auprès des décideurs informatiques car pour 70 % d’entre eux (64 % pour la France), le design est un facteur déterminant pour la mobilité. Le HP EliteBook Folio est ainsi le PC professionnel HP le plus fin à ce jour (12,4 mm) pour un poids inférieur à 1 kg. Son châssis est en aluminium CNC poli à usinage diamant lui conférant une longévité et une solidité accrues. A l’instar des autres modèles de la gamme HP Elite, le HP EliteBook Folio est conçu pour satisfaire les tests militaires MIL-STD en plus des120 000 heures de tests HP Total Test Process4.

Le HP Elite x2 1012 est quant à lui un modèle « 2-en-1 » esthétique, très mobile, ultra fin (8,1 mm5) et léger (820 g6). Il répond aux normes professionnelles les plus exigeantes. Il est réalisé en trois alliages d’aluminium assurant équilibre entre robustesse et poids.

Alors que le travail s’accomplit désormais en différents endroits, l’angle d’ouverture de 145 degrés d’un notebook typique peut être un frein à la productivité. Pour en tenir compte, les HP Elite x2 1012 et HP EliteBook Folio sont tous deux plus flexibles : le HP EliteBook Folio est ainsi doté d’une charnière à 180 degrés, permettant de l’ouvrir entièrement à plat. Cela permet à l’utilisateur de partager et collaborer plus facilement en réunion.

HP a pensé spécifiquement le HP EliteBook Folio pour le travail collaboratif7. De nouvelles touches facilitent la gestion des appels téléphoniques, tandis qu’une autre donne directement accès à l’agenda, évitant ainsi d’avoir à naviguer sur le bureau. HP a mis en place une expérience collaborative homogène et haut de gamme avec Windows 10 et Skype for Business, lorsque l’utilisateur passe ou reçoit un appel. Enfin, le HP EliteBook Folio offre un rendu audio très précis grâce à son système Bang & Olufsen.

By
@coesteve1
backtotop