F5 fait le point sur l’utilisation des applications au sein des entreprises

Software. Smartphone or mobile phone app icons background.

L’édition 2016 du rapport “State of Application Delivery” explique comment les plus grandes entreprises mondiales gèrent la mise en oeuvre de leurs applications  

F5 Networks, dévoile les résultats de sa deuxième enquête client annuelle « State of Application Delivery ». Celle-ci intègre les réponses de plus de 3 000 clients à travers le monde, dont 980 en EMEA. Le rapport détaille cette année la manière dont les utilisateurs assurent le bon fonctionnement de leurs applications, comment ils assurent la sécurité des données et des utilisateurs, et comment le cloud hybride, le SDN (software-defined networking) et DevOps ont fait évoluer l’informatique.

Principaux résultats

Le rapport de cette année intègre les réponses d’une grande variété d’industries, avec une plus large participation de clients des secteurs de la finance, des technologies, des télécoms et des organisations gouvernementales. Parmi les chiffres clés à retenir :

  • Les services applicatifs sont essentiels et omniprésents : 44 % des entreprises en EMEA utilisent plus de 200 services applicatifs chaque jour. Ce chiffre va certainement croître car 42 % des personnes sondées ont mentionné que leurs investissements IT pour 2016 se concentreraient sur les applications mobiles. Il devient évident que les applications lentes, ne répondant pas et manquant de fiabilité peuvent avoir un impact négatif considérable sur l’activité et les résultats de l’entreprise.
  • Le cloud hybride devient la nouvelle norme : d’après le rapport, 30 % des entreprises en EMEA ont une stratégie ‘cloud-first’ visant, avant tout nouvel investissement Informatique, à évaluer la possibilité d’utiliser une application basée sur le cloud. De plus, 67 % des entreprises estiment que 50 % de leurs applications seront hébergées dans le cloud d’ici à la fin de l’année 2016. Un environnement de cloud hybride permettra aux entreprises et plus particulièrement aux PME, de bénéficier de davantage de flexibilité et de réaliser des économies. 
  • La sécurité se focalise sur la protection des utilisateurs, des données et des applications : Les professionnels de la sécurité qui ont le plus haut niveau de confiance dans leur capacité à repousser les attaques assurent la protection des postes clients, des requêtes et des réponses – les points critiques au niveau desquels les données peuvent être facilement compromises. Les pare-feu réseau (84 %) et les anti-virus (85 %) sont les deux services de sécurisation des applications les plus déployés au niveau des entreprises de la région EMEA. Toutefois plusieurs challenges restent à relever : 22 % des répondants déclarent le manque de compréhension des risques par les employés comme le principal défi de sécurité au cours des 12 prochains mois.
  • DevOps et SDN sont les clés de l’amélioration de l’efficacité opérationnelle : DevOps et SDN permettant automatisation et orchestration, ils sont tous les deux considérés comme des facteurs clés pour réduire les coûts d’exploitation et améliorer les délais de commercialisation.

« Les applications sont essentielles à la réussite d’une entreprise », déclare Karl Triebes, CTO et vice-président exécutif en charge du développement produit chez F5 Networks« Utilisées par tous les employés, les applications contribuent à une plus grande efficacité, à une réduction des coûts et à l’augmentation des marges. Sans les services corrects pour soutenir les applications, celles-ci seront ni disponibles, ni sécurisés ou même assez rapides pour répondre aux besoins des entreprises. Les résultats du rapport « State of Application Delivery » de cette année apporte de précieuses indications sur la façon dont les entreprises gèrent et mettent en œuvre leurs services applicatifs dans des environnements IT complexes et dynamiques. »

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

F5 fait le point sur l’utilisation des applications au sein des entreprises

Software. Smartphone or mobile phone app icons background. 17th mars, 2016

L’édition 2016 du rapport “State of Application Delivery” explique comment les plus grandes entreprises mondiales gèrent la mise en oeuvre de leurs applications  

F5 Networks, dévoile les résultats de sa deuxième enquête client annuelle « State of Application Delivery ». Celle-ci intègre les réponses de plus de 3 000 clients à travers le monde, dont 980 en EMEA. Le rapport détaille cette année la manière dont les utilisateurs assurent le bon fonctionnement de leurs applications, comment ils assurent la sécurité des données et des utilisateurs, et comment le cloud hybride, le SDN (software-defined networking) et DevOps ont fait évoluer l’informatique.

Principaux résultats

Le rapport de cette année intègre les réponses d’une grande variété d’industries, avec une plus large participation de clients des secteurs de la finance, des technologies, des télécoms et des organisations gouvernementales. Parmi les chiffres clés à retenir :

  • Les services applicatifs sont essentiels et omniprésents : 44 % des entreprises en EMEA utilisent plus de 200 services applicatifs chaque jour. Ce chiffre va certainement croître car 42 % des personnes sondées ont mentionné que leurs investissements IT pour 2016 se concentreraient sur les applications mobiles. Il devient évident que les applications lentes, ne répondant pas et manquant de fiabilité peuvent avoir un impact négatif considérable sur l’activité et les résultats de l’entreprise.
  • Le cloud hybride devient la nouvelle norme : d’après le rapport, 30 % des entreprises en EMEA ont une stratégie ‘cloud-first’ visant, avant tout nouvel investissement Informatique, à évaluer la possibilité d’utiliser une application basée sur le cloud. De plus, 67 % des entreprises estiment que 50 % de leurs applications seront hébergées dans le cloud d’ici à la fin de l’année 2016. Un environnement de cloud hybride permettra aux entreprises et plus particulièrement aux PME, de bénéficier de davantage de flexibilité et de réaliser des économies. 
  • La sécurité se focalise sur la protection des utilisateurs, des données et des applications : Les professionnels de la sécurité qui ont le plus haut niveau de confiance dans leur capacité à repousser les attaques assurent la protection des postes clients, des requêtes et des réponses – les points critiques au niveau desquels les données peuvent être facilement compromises. Les pare-feu réseau (84 %) et les anti-virus (85 %) sont les deux services de sécurisation des applications les plus déployés au niveau des entreprises de la région EMEA. Toutefois plusieurs challenges restent à relever : 22 % des répondants déclarent le manque de compréhension des risques par les employés comme le principal défi de sécurité au cours des 12 prochains mois.
  • DevOps et SDN sont les clés de l’amélioration de l’efficacité opérationnelle : DevOps et SDN permettant automatisation et orchestration, ils sont tous les deux considérés comme des facteurs clés pour réduire les coûts d’exploitation et améliorer les délais de commercialisation.

« Les applications sont essentielles à la réussite d’une entreprise », déclare Karl Triebes, CTO et vice-président exécutif en charge du développement produit chez F5 Networks« Utilisées par tous les employés, les applications contribuent à une plus grande efficacité, à une réduction des coûts et à l’augmentation des marges. Sans les services corrects pour soutenir les applications, celles-ci seront ni disponibles, ni sécurisés ou même assez rapides pour répondre aux besoins des entreprises. Les résultats du rapport « State of Application Delivery » de cette année apporte de précieuses indications sur la façon dont les entreprises gèrent et mettent en œuvre leurs services applicatifs dans des environnements IT complexes et dynamiques. »

By
@coesteve1
backtotop