L’influence des avis en ligne sur les achats en magasin et sur internet, analysé par l’étude des pratiques ROBO de Bazaarvoice

Young business people standing at office near desk.

Bazaarvoice a analysé les données de plus de 20 enseignes de distribution de son réseau pour évaluer l’impact du phénomène ROBO* (Research Online, Buy Offline) sur les ventes en magasin 

Bazaarvoice, Inc., le réseau permettant aux marques et aux e-commerçants de collecter et diffuser du contenu authentique généré par les consommateurs, publie les conclusions d’une étude sur les pratiques appelées ROBO (fait de rechercher des informations sur un produit puis de l’acheter en magasin).

Dans le cadre d’une étude visant à mieux comprendre l’influence des avis en ligne sur les comportements d’achat en magasin, Bazaarvoice a analysé les données de plus de 20 enseignes majeures de distribution en Amérique du Nord, en Asie Pacifique et en Europe. Le réseau mondial a ensuite décrypté les comportements des consommateurs sur une centaine de marques et de différentes catégories de produits.

« Depuis plusieurs années, les consommateurs s’inspiraient des avis laissés en ligne avant de se décider à acheter. Désormais, ils font leurs achats sur Internet. De nombreuses marques ont donc décidé de se focaliser sur l’internaute en quête d’informations », déclare David Moon, VP of Strategic Consulting and Global Pre-Sales chez Bazaarvoice. « Avec cette étude, nous souhaitons démontrer l’influence que peuvent avoir les avis en ligne de consommateurs sur les achats réalisés en magasins, ainsi que sur leur chiffre d’affaires. »

Outre ce décryptage des comportements d’achats en ligne et en magasin, Bazaarvoice a également développé un outil nommé ROBO Multiplier. Il s’appuie sur les données de ventes au détail afin d’aider les marques et les commerçants à mesurer l’impact des avis en ligne sur leur chiffre d’affaires en magasin. L’outil ROBO Multiplier utilise une technique brevetée permettant d’évaluer les recettes des ventes en magasin qui sont directement influencées par les avis d’internautes.

Au cours des 10 premiers mois, Bazaarvoice a analysé plus de 2,2 millions de données de points de vente (toutes enseignes et toutes catégories de produits confondues). Cette analyse révèle que 39 % des consommateurs ayant acheté en magasin, avaient consulté des avis en ligne avant de se décider, contre 54 % d’acheteurs en ligne.

L’étude réalisée par Bazaarvoice met en exergue les points suivants :

  • 64 % des consommateurs ayant acheté un capteur d’activité (ex bracelet connecté) dans un point de vente, ont consulté des avis en ligne avant de se décider (contre 71 % d’acheteurs en ligne).
  • Dans la catégorie des TV à écran plat, l’influence des avis en ligne a permis de générer 4,29 dollars de recettes supplémentaires en magasin
  • 28 % des consommateurs achetant des articles de cuisine, se renseignent en ligne avant d’acheter en magasin (contre 70 % d’acheteurs en ligne).
Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’influence des avis en ligne sur les achats en magasin et sur internet, analysé par l’étude des pratiques ROBO de Bazaarvoice

Young business people standing at office near desk. 11th mars, 2016

Bazaarvoice a analysé les données de plus de 20 enseignes de distribution de son réseau pour évaluer l’impact du phénomène ROBO* (Research Online, Buy Offline) sur les ventes en magasin 

Bazaarvoice, Inc., le réseau permettant aux marques et aux e-commerçants de collecter et diffuser du contenu authentique généré par les consommateurs, publie les conclusions d’une étude sur les pratiques appelées ROBO (fait de rechercher des informations sur un produit puis de l’acheter en magasin).

Dans le cadre d’une étude visant à mieux comprendre l’influence des avis en ligne sur les comportements d’achat en magasin, Bazaarvoice a analysé les données de plus de 20 enseignes majeures de distribution en Amérique du Nord, en Asie Pacifique et en Europe. Le réseau mondial a ensuite décrypté les comportements des consommateurs sur une centaine de marques et de différentes catégories de produits.

« Depuis plusieurs années, les consommateurs s’inspiraient des avis laissés en ligne avant de se décider à acheter. Désormais, ils font leurs achats sur Internet. De nombreuses marques ont donc décidé de se focaliser sur l’internaute en quête d’informations », déclare David Moon, VP of Strategic Consulting and Global Pre-Sales chez Bazaarvoice. « Avec cette étude, nous souhaitons démontrer l’influence que peuvent avoir les avis en ligne de consommateurs sur les achats réalisés en magasins, ainsi que sur leur chiffre d’affaires. »

Outre ce décryptage des comportements d’achats en ligne et en magasin, Bazaarvoice a également développé un outil nommé ROBO Multiplier. Il s’appuie sur les données de ventes au détail afin d’aider les marques et les commerçants à mesurer l’impact des avis en ligne sur leur chiffre d’affaires en magasin. L’outil ROBO Multiplier utilise une technique brevetée permettant d’évaluer les recettes des ventes en magasin qui sont directement influencées par les avis d’internautes.

Au cours des 10 premiers mois, Bazaarvoice a analysé plus de 2,2 millions de données de points de vente (toutes enseignes et toutes catégories de produits confondues). Cette analyse révèle que 39 % des consommateurs ayant acheté en magasin, avaient consulté des avis en ligne avant de se décider, contre 54 % d’acheteurs en ligne.

L’étude réalisée par Bazaarvoice met en exergue les points suivants :

  • 64 % des consommateurs ayant acheté un capteur d’activité (ex bracelet connecté) dans un point de vente, ont consulté des avis en ligne avant de se décider (contre 71 % d’acheteurs en ligne).
  • Dans la catégorie des TV à écran plat, l’influence des avis en ligne a permis de générer 4,29 dollars de recettes supplémentaires en magasin
  • 28 % des consommateurs achetant des articles de cuisine, se renseignent en ligne avant d’acheter en magasin (contre 70 % d’acheteurs en ligne).
By
@coesteve1
backtotop