Connecting the World, un programme unique qui fait décoller les startups françaises

Tunnel Monitor Background

Un panel d’experts pour accompagner et soutenir les jeunes entrepreneurs de l’IoT

En 2016 Avnet Memec – Silica lance la deuxième édition de Connecting the World, son programme de soutien pour les jeunes startups françaises du domaine des objets connectés. En plus d’une dotation de 100 000 Euros de services et produits, le leader mondial de la distribution de composants électroniques propose aux lauréats de profiter d’un accompagnement à long terme. L’objectif de ce programme est l’accélération, le développement et la commercialisation des projets. Tous les participants profiteront enfin d’un forum dédié avec des master classes – sessions techniques proposées par des experts – le 31 mai prochain, à Paris.

Inscriptions ouvertes entre le 7 mars et le 29 avril 2016. Sont invitées à se présenter les startups porteuses de projets autour des objets connectés et de l’électronique, en phase de pré-industrialisation. Rendez-vous sur le www.avnetmemec-silica.com/iot-contest

Plus qu’un simple concours – un programme de réussite unique

Les startups qui profiteront de cet accompagnement privilégié sont choisies chaque année dans le cadre d’un concours, par un jury indépendant composé d’experts du domaine de l’entrepreneuriat. 20 équipes seront présélectionnées pour présenter leur projet le 31 mai 2016 à Paris dans les locaux de l’Usine IO. Sur place, les participants profiteront d’un forum qui leur permettra d’échanger sur leurs projets ainsi que de master classes animées par des professionnels, apportant leur expertise dans des domaines variés comme la certification, la finance, le design, l’industrialisation ou l’électronique.

Les cinq finalistes seront amenés à présenter un pitch final devant l’ensemble des startups et des prestigieux partenaires présents. Le projet le plus porteur se verra remettre un prix d’une valeur de 80 000 Euros de prestations de services (pré-étude électronique, composants et modules électroniques, prototypage électronique, software…) mis à disposition par Avnet Memec – Silica et ses partenaires.

Mais le vrai gain pour les lauréats va au-delà de la valeur monétaire : le rassemblement des acteurs clés dans le cadre du forum permet aux participants de rencontrer des partenaires stratégiques et d’augmenter leur visibilité de manière significative. De plus, Avnet Memec – Silica met à disposition des jeunes startups finalistes son réseau et son savoir-faire unique pour les accompagner dans le développement et dans la commercialisation de leurs technologies, en les mettant en relation avec les grands acteurs industriels, ainsi qu’un support technique prodigué par une équipe d’ingénieurs.

L’industrie française – un écosystème accessible aux startups ?

Avnet, leader mondial de la distribution de composants électroniques et de solutions IT, est un acteur clé sur son marché avec un chiffre d’affaires de 8,25 milliards USD pour l’Europe (2014). Travaillant en grande proximité avec les startups du domaine de l’IoT depuis longtemps, Avnet Memec – Silica connaît les difficultés auxquelles les jeunes entrepreneurs sont confrontés en France : « Les challenges que décrivent les startups lors de nos échanges sont souvent similaires », explique Gilles Beltran, vice-président d’Avnet Memec – Silica pour l’Europe du Sud. « Ils ont des problèmes d’accès aux marchés, qui sont pré-structurés par les grands acteurs industriels. Il y a de grands écarts en termes de dynamisme et de réactivité entre les leaders du secteur et ces jeunes entreprises, qui sont difficiles à surmonter. De plus, le marché est extrêmement diversifié et complexe, et notre expertise nous permet de soutenir les startups dans l’identification de synergies profitables à tous. »

Un autre obstacle vient également s’opposer au décollage de ces jeunes startups. « Un manque de notoriété et de visibilité des startups de l’IoT au sein de l’industrie française est à déplorer aujourd’hui. En soutenant les entreprises émergentes, nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice afin de rendre plus accessible ce secteur, qui constitue pour nous le domaine clé pour l’avenir de nos technologies. »

Connecting the World 2016 : un impact majeur pour sécuriser l’écosystème français

Après le succès de 2015, l’édition 2016 Connecting the World devrait attirer encore plus de jeunes entrepreneurs : « Une centaine de porteurs de projets étaient présents lors de la dernière édition de Connecting the World, et nous attendons environ 150 dossiers cette année » précise Gilles Beltran. En plus du nombre croissant de participants, de nouveaux partenaires prestigieux vont rejoindre la liste comprenant déjà une 40e de partenaires : Orange, Business France, BPI…

Avec une importance et une renommée nouvellement acquises, les organisateurs espèrent également pouvoir contribuer à la valorisation de l’écosystème français pour les pépites de l’IoT : « Avec ces actions en faveur de l’entrepreneuriat et de l’innovation, nous nous devons de sécuriser à long terme cet univers de startups débordant d’idées et d’énergie. Lors de la dernière édition de Connecting the World, nous avons en effet pu convaincre un des lauréats qui avait prévu de produire en Chine, de privilégier une industrialisation française. Il nous tient à cœur de renforcer la solidité du tissu industriel français en rapprochant les différents acteurs de l’IoT, afin de voir émerger de nouvelles synergies et de nouveaux partenariats. »

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Connecting the World, un programme unique qui fait décoller les startups françaises

Tunnel Monitor Background 11th mars, 2016

Un panel d’experts pour accompagner et soutenir les jeunes entrepreneurs de l’IoT

En 2016 Avnet Memec – Silica lance la deuxième édition de Connecting the World, son programme de soutien pour les jeunes startups françaises du domaine des objets connectés. En plus d’une dotation de 100 000 Euros de services et produits, le leader mondial de la distribution de composants électroniques propose aux lauréats de profiter d’un accompagnement à long terme. L’objectif de ce programme est l’accélération, le développement et la commercialisation des projets. Tous les participants profiteront enfin d’un forum dédié avec des master classes – sessions techniques proposées par des experts – le 31 mai prochain, à Paris.

Inscriptions ouvertes entre le 7 mars et le 29 avril 2016. Sont invitées à se présenter les startups porteuses de projets autour des objets connectés et de l’électronique, en phase de pré-industrialisation. Rendez-vous sur le www.avnetmemec-silica.com/iot-contest

Plus qu’un simple concours – un programme de réussite unique

Les startups qui profiteront de cet accompagnement privilégié sont choisies chaque année dans le cadre d’un concours, par un jury indépendant composé d’experts du domaine de l’entrepreneuriat. 20 équipes seront présélectionnées pour présenter leur projet le 31 mai 2016 à Paris dans les locaux de l’Usine IO. Sur place, les participants profiteront d’un forum qui leur permettra d’échanger sur leurs projets ainsi que de master classes animées par des professionnels, apportant leur expertise dans des domaines variés comme la certification, la finance, le design, l’industrialisation ou l’électronique.

Les cinq finalistes seront amenés à présenter un pitch final devant l’ensemble des startups et des prestigieux partenaires présents. Le projet le plus porteur se verra remettre un prix d’une valeur de 80 000 Euros de prestations de services (pré-étude électronique, composants et modules électroniques, prototypage électronique, software…) mis à disposition par Avnet Memec – Silica et ses partenaires.

Mais le vrai gain pour les lauréats va au-delà de la valeur monétaire : le rassemblement des acteurs clés dans le cadre du forum permet aux participants de rencontrer des partenaires stratégiques et d’augmenter leur visibilité de manière significative. De plus, Avnet Memec – Silica met à disposition des jeunes startups finalistes son réseau et son savoir-faire unique pour les accompagner dans le développement et dans la commercialisation de leurs technologies, en les mettant en relation avec les grands acteurs industriels, ainsi qu’un support technique prodigué par une équipe d’ingénieurs.

L’industrie française – un écosystème accessible aux startups ?

Avnet, leader mondial de la distribution de composants électroniques et de solutions IT, est un acteur clé sur son marché avec un chiffre d’affaires de 8,25 milliards USD pour l’Europe (2014). Travaillant en grande proximité avec les startups du domaine de l’IoT depuis longtemps, Avnet Memec – Silica connaît les difficultés auxquelles les jeunes entrepreneurs sont confrontés en France : « Les challenges que décrivent les startups lors de nos échanges sont souvent similaires », explique Gilles Beltran, vice-président d’Avnet Memec – Silica pour l’Europe du Sud. « Ils ont des problèmes d’accès aux marchés, qui sont pré-structurés par les grands acteurs industriels. Il y a de grands écarts en termes de dynamisme et de réactivité entre les leaders du secteur et ces jeunes entreprises, qui sont difficiles à surmonter. De plus, le marché est extrêmement diversifié et complexe, et notre expertise nous permet de soutenir les startups dans l’identification de synergies profitables à tous. »

Un autre obstacle vient également s’opposer au décollage de ces jeunes startups. « Un manque de notoriété et de visibilité des startups de l’IoT au sein de l’industrie française est à déplorer aujourd’hui. En soutenant les entreprises émergentes, nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice afin de rendre plus accessible ce secteur, qui constitue pour nous le domaine clé pour l’avenir de nos technologies. »

Connecting the World 2016 : un impact majeur pour sécuriser l’écosystème français

Après le succès de 2015, l’édition 2016 Connecting the World devrait attirer encore plus de jeunes entrepreneurs : « Une centaine de porteurs de projets étaient présents lors de la dernière édition de Connecting the World, et nous attendons environ 150 dossiers cette année » précise Gilles Beltran. En plus du nombre croissant de participants, de nouveaux partenaires prestigieux vont rejoindre la liste comprenant déjà une 40e de partenaires : Orange, Business France, BPI…

Avec une importance et une renommée nouvellement acquises, les organisateurs espèrent également pouvoir contribuer à la valorisation de l’écosystème français pour les pépites de l’IoT : « Avec ces actions en faveur de l’entrepreneuriat et de l’innovation, nous nous devons de sécuriser à long terme cet univers de startups débordant d’idées et d’énergie. Lors de la dernière édition de Connecting the World, nous avons en effet pu convaincre un des lauréats qui avait prévu de produire en Chine, de privilégier une industrialisation française. Il nous tient à cœur de renforcer la solidité du tissu industriel français en rapprochant les différents acteurs de l’IoT, afin de voir émerger de nouvelles synergies et de nouveaux partenariats. »

By
@coesteve1
backtotop