Sage, partenaire des entreprises dans le passage à la DSN : quel bilan à quelques mois de la future échéance légale ?

dog in sunglasses isolated on white

Si 2015 marque un tournant très positif dans le déploiement de la DSN, l’anticipation reste de rigueur pour les entreprises qui n’ont pas encore effectué leur passage à la DSN

La mobilisation des entreprises s’accélère. Au nombre de 2 000 début 2015, 70 000 en octobre 2015, elles sont plus de 400 000 aujourd’hui à être passées à la DSN. Editeur pionnier dès le démarrage du projet en novembre 2013, Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, a mis les moyens nécessaires pour accompagner ses clients tout au long du passage à la DSN. Au-delà de son offre logicielle, c’est toute une offre de services qui s’est mise en place pour répondre aux besoins de ses clients.  A quelques mois de la prochaine échéance légale, les retours terrain sont positifs.

La DSN : une mobilisation des entreprises grandissante

11 millions de salariés sont aujourd’hui passés en DSN sur 16 millions salariés du secteur privé. Il reste 5 millions de salariés, principalement au sein des TPE. Ces chiffres attestent de la montée en charge rapide de la DSN dans laquelle éditeurs et organismes de protection sociale ont largement contribué, aux côtés du GIP-MDS.

« Nous sommes ravis de constater que les dispositifs que nous avons mis en place pour nos clients portent leurs fruits. Sage reste le premier éditeur en nombre d’entreprises ayant basculé en DSN. Si la mobilisation s’accélère l’anticipation est toujours de rigueur pour celles qui ne sont pas encore passées. Le report de l’obligation généralisée qui devait avoir lieu en janvier 2016 est une opportunité pour ces entreprises de prendre le train en marche le plus rapidement possible. Car démarrer la DSN est toujours un impératif : un décret à paraitre très prochainement annoncera une obligation anticipée courant 2016 pour une partie importante des entreprises », prévient Antoine Hermet, Directeur de Projet DSN chez Sage. 

Un dispositif d’accompagnement de l’entreprise qui fait ses preuves

Aux côtés des entrepreneurs pour les aider à réaliser leurs ambitions, Sage met à leur profit son expertise de la paie pour les accompagner dans cette mise en conformité majeure.Afin de répondre aux besoins d’accompagnement croissants de ses clients sur la DSN, Sage a développé de nombreux services autour de l’assistance technique et de la formation :

Assistance technique

Sage propose dans le cadre de ses solutions Sage Paie et Evolution Paie PE, une série d’outils et de services d’assistance. Ce package appelé « DSN Easy » rencontre un réel succès. Par ailleurs, Sage a doublé ses effectifs pour répondre aux besoins croissants des entreprises en termes d’information, de conseil et d’assistance.

Formations modulables et personnalisées

Selon le dernier baromètre réalisé auprès des clients de Sage, les entreprises qui ne sont pas encore passées à la DSN, expriment clairement le besoin d’être accompagnées tout au long du projet. Plus de 6 entreprises sur 10 souhaitent avoir une assistance personnalisée. Par ailleurs, 5 entreprises sur 10 souhaitent, quant à elles, être formées avant de passer à la DSN.

Selon les besoins et les disponibilités des entreprises, les formations proposées se déclinent sous différentes formes. Elles peuvent être simples ou mixtes selon ces modalités :

  • dans les locaux de l’entreprise ou à l’extérieur avec d’autres sociétés
  • Présentiel ou à distance (le client est formé depuis son poste de travail. On parle de classe virtuelle)
  • E-learning

Depuis octobre 2015, plus de 10 000 professionnels de la paie issus de TPE et PME et Experts Comptables qui ont été formés.

Acteurs importants dans l’accompagnement des clients, les revendeurs ont eux aussi bénéficié de formation afin de proposer aux clients le meilleur accompagnement.

Selon Antoine Hermet, « la formation est nécessaire pour lever les incertitudes, les blocages et obstacles rencontrés, ou imaginés, par les entrepreneurs et gestionnaires de paie. Un accompagnement sur mesure et la possibilité de s’entraîner à l’outil sont donc des conditions essentielles pour passer à la DSN en toute sérénité et facilité ». Ainsi Emmanuelle Caron, cliente Sage de la société Aisne Plastiques Industries, affirme que c’est justement ce qui lui a permis de « mettre en place la DSN correctement et sans stress, d’y voir plus clair et de comprendre à quel point il y a du travail derrière ». Cette dernière ajoute que cela lui a permis d’amorcer une dynamique de tests et d’échanges avec les organismes de protection sociale et les pouvoirs publics pour être sûre de le faire correctement et de manière autonome.

Les entreprises clientes de Sage et la DSN : elles y sont passées et ça marche !

Selon une récente enquête de Sage, la mise en place de la DSN est usuellement réalisée en un à deux mois occupant en moyenne entre 1 à 5 salariés, sans entrainer de changement organisationnel. Par ailleurs, si le gain de temps est le principal bénéfice constaté ou attendu, toutes les entreprises sont unanimes quant à la nécessité d’anticiper et d’être accompagnées.

“Nous sommes passés à la DSN au 1er mai 2015 et nous avions choisi d’anticiper pour ne pas être pris à la gorge au dernier moment. Depuis mi-mars, nous avons abandonné les déclarations au profit des signalements. Nous adressons à l’URSSAF son attestation de salaire pour le versement des indemnités journalières quand un collaborateur est malade et les attestations employeur à Pôle Emploi en cas d’entrée ou de sortie de personnel. Nous sommes prêts, les tests sont positifs, le transfert des données fonctionne. Quand on entend les difficultés des autres, nous mesurons l’intérêt d’avoir le bon logiciel et d’être bien accompagnés », témoigneSophie Urban, Directrice adjointe chez l’AGES, association dans la gestion de centres d’accueil pour la petite enfance et pour les personnes âgées.

« Au départ, j’ai souhaité anticiper la DSN parce que je pensais que ça allait nous compliquer la vie de faire chaque mois en quelque sorte des mini DADS-U. Mais avec Sage Paie & RH Génération i7, c’est vraiment facile. Le gain de temps promis par mon revendeur et mon éditeur Sage est au rendez-vous et l’apprentissage s’est déroulé sans réelle difficulté. Le premier mois m’a suffi pour maîtriser à la fois les aspects logiciels et la nouvelle logique de la relation avec les organismes sociaux », explique Caroline Arnaud, en charge des finances et des RH, Groupe Delfosse.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Sage, partenaire des entreprises dans le passage à la DSN : quel bilan à quelques mois de la future échéance légale ?

dog in sunglasses isolated on white 9th mars, 2016

Si 2015 marque un tournant très positif dans le déploiement de la DSN, l’anticipation reste de rigueur pour les entreprises qui n’ont pas encore effectué leur passage à la DSN

La mobilisation des entreprises s’accélère. Au nombre de 2 000 début 2015, 70 000 en octobre 2015, elles sont plus de 400 000 aujourd’hui à être passées à la DSN. Editeur pionnier dès le démarrage du projet en novembre 2013, Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, a mis les moyens nécessaires pour accompagner ses clients tout au long du passage à la DSN. Au-delà de son offre logicielle, c’est toute une offre de services qui s’est mise en place pour répondre aux besoins de ses clients.  A quelques mois de la prochaine échéance légale, les retours terrain sont positifs.

La DSN : une mobilisation des entreprises grandissante

11 millions de salariés sont aujourd’hui passés en DSN sur 16 millions salariés du secteur privé. Il reste 5 millions de salariés, principalement au sein des TPE. Ces chiffres attestent de la montée en charge rapide de la DSN dans laquelle éditeurs et organismes de protection sociale ont largement contribué, aux côtés du GIP-MDS.

« Nous sommes ravis de constater que les dispositifs que nous avons mis en place pour nos clients portent leurs fruits. Sage reste le premier éditeur en nombre d’entreprises ayant basculé en DSN. Si la mobilisation s’accélère l’anticipation est toujours de rigueur pour celles qui ne sont pas encore passées. Le report de l’obligation généralisée qui devait avoir lieu en janvier 2016 est une opportunité pour ces entreprises de prendre le train en marche le plus rapidement possible. Car démarrer la DSN est toujours un impératif : un décret à paraitre très prochainement annoncera une obligation anticipée courant 2016 pour une partie importante des entreprises », prévient Antoine Hermet, Directeur de Projet DSN chez Sage. 

Un dispositif d’accompagnement de l’entreprise qui fait ses preuves

Aux côtés des entrepreneurs pour les aider à réaliser leurs ambitions, Sage met à leur profit son expertise de la paie pour les accompagner dans cette mise en conformité majeure.Afin de répondre aux besoins d’accompagnement croissants de ses clients sur la DSN, Sage a développé de nombreux services autour de l’assistance technique et de la formation :

Assistance technique

Sage propose dans le cadre de ses solutions Sage Paie et Evolution Paie PE, une série d’outils et de services d’assistance. Ce package appelé « DSN Easy » rencontre un réel succès. Par ailleurs, Sage a doublé ses effectifs pour répondre aux besoins croissants des entreprises en termes d’information, de conseil et d’assistance.

Formations modulables et personnalisées

Selon le dernier baromètre réalisé auprès des clients de Sage, les entreprises qui ne sont pas encore passées à la DSN, expriment clairement le besoin d’être accompagnées tout au long du projet. Plus de 6 entreprises sur 10 souhaitent avoir une assistance personnalisée. Par ailleurs, 5 entreprises sur 10 souhaitent, quant à elles, être formées avant de passer à la DSN.

Selon les besoins et les disponibilités des entreprises, les formations proposées se déclinent sous différentes formes. Elles peuvent être simples ou mixtes selon ces modalités :

  • dans les locaux de l’entreprise ou à l’extérieur avec d’autres sociétés
  • Présentiel ou à distance (le client est formé depuis son poste de travail. On parle de classe virtuelle)
  • E-learning

Depuis octobre 2015, plus de 10 000 professionnels de la paie issus de TPE et PME et Experts Comptables qui ont été formés.

Acteurs importants dans l’accompagnement des clients, les revendeurs ont eux aussi bénéficié de formation afin de proposer aux clients le meilleur accompagnement.

Selon Antoine Hermet, « la formation est nécessaire pour lever les incertitudes, les blocages et obstacles rencontrés, ou imaginés, par les entrepreneurs et gestionnaires de paie. Un accompagnement sur mesure et la possibilité de s’entraîner à l’outil sont donc des conditions essentielles pour passer à la DSN en toute sérénité et facilité ». Ainsi Emmanuelle Caron, cliente Sage de la société Aisne Plastiques Industries, affirme que c’est justement ce qui lui a permis de « mettre en place la DSN correctement et sans stress, d’y voir plus clair et de comprendre à quel point il y a du travail derrière ». Cette dernière ajoute que cela lui a permis d’amorcer une dynamique de tests et d’échanges avec les organismes de protection sociale et les pouvoirs publics pour être sûre de le faire correctement et de manière autonome.

Les entreprises clientes de Sage et la DSN : elles y sont passées et ça marche !

Selon une récente enquête de Sage, la mise en place de la DSN est usuellement réalisée en un à deux mois occupant en moyenne entre 1 à 5 salariés, sans entrainer de changement organisationnel. Par ailleurs, si le gain de temps est le principal bénéfice constaté ou attendu, toutes les entreprises sont unanimes quant à la nécessité d’anticiper et d’être accompagnées.

“Nous sommes passés à la DSN au 1er mai 2015 et nous avions choisi d’anticiper pour ne pas être pris à la gorge au dernier moment. Depuis mi-mars, nous avons abandonné les déclarations au profit des signalements. Nous adressons à l’URSSAF son attestation de salaire pour le versement des indemnités journalières quand un collaborateur est malade et les attestations employeur à Pôle Emploi en cas d’entrée ou de sortie de personnel. Nous sommes prêts, les tests sont positifs, le transfert des données fonctionne. Quand on entend les difficultés des autres, nous mesurons l’intérêt d’avoir le bon logiciel et d’être bien accompagnés », témoigneSophie Urban, Directrice adjointe chez l’AGES, association dans la gestion de centres d’accueil pour la petite enfance et pour les personnes âgées.

« Au départ, j’ai souhaité anticiper la DSN parce que je pensais que ça allait nous compliquer la vie de faire chaque mois en quelque sorte des mini DADS-U. Mais avec Sage Paie & RH Génération i7, c’est vraiment facile. Le gain de temps promis par mon revendeur et mon éditeur Sage est au rendez-vous et l’apprentissage s’est déroulé sans réelle difficulté. Le premier mois m’a suffi pour maîtriser à la fois les aspects logiciels et la nouvelle logique de la relation avec les organismes sociaux », explique Caroline Arnaud, en charge des finances et des RH, Groupe Delfosse.

By
@coesteve1
backtotop