Enquête Shavlik – Fuites de données: 58% des professionnels de l’IT s’inquiètent davantage de la sécurité des systèmes (par rapport à l’an dernier)

86 % des personnes interrogées déclarent que les correctifs Microsoft représentent un défi constant, alors que les inquiétudes concernant la sécurité des périphériques mobiles ont sensiblement baissé.

Shavlik, leader international de la simplification de la gestion IT et des systèmes de sécurité innovants, annonce aujourd’hui les résultats de son étude annuelle portant sur les principaux défis de sécurité de l’industrie IT. Cette étude a montré que, après un an de failles de sécurité et de pertes de données à répétition, plus de la moitié (58 %) des professionnels de l’IT sont plus inquiets pour la sécurité des systèmes que l’année précédente.

fr_shavlik_survey_08032016.002

Principaux résultats de l’enquête :

  • 86 % des personnes interrogées reconnaissent que les systèmes d’exploitation Microsoft représentent le défi le plus constant en matière de correctifs pour leur entreprise.
  • 41 % considèrent les correctifs à la demande comme les plus difficiles à gérer.
  • 58 % des personnes interrogées pensent que Java cause la plus grande inquiétude concernant les correctifs d’application.
  • 53 % des professionnels de l’IT s’attendent à ce que la sécurité des systèmes leur cause encore plus d’inquiétude dans un an.

86 % des personnes interrogées s’accordent sur le fait que les systèmes d’exploitation Microsoft représentent le défi le plus constant en matière de correctifs pour leur entreprise. Cela met en évidence un pic à 33 % pour les risques associés aux mises à jour des systèmes de correctifs Microsoft, par rapport à l’étude de l’an dernier. Bien que de nombreuses personnes pensent que ce pic est dû aux mises à jour Microsoft pour Windows 10, les recherches et l’expérience de Shavlik montrent une tendance plus profonde et plus générale : Microsoft augmente continuellement le nombre des mises à jour et chaque version corrige plus de vulnérabilités que jamais.

« L’augmentation du risque associé à Microsoft peut être liée au faible niveau des mises à jour Windows 10 pour l’entreprise, qui induit un sentiment général de perte de contrôle et le manque de choix. », déclare Andy Baldin, VP de la Région EMEA chez Shavlik. « Cependant, je pense que la multiplication récente des cyberattaques a donné aux entreprises une meilleure idée de la sophistication et de la ténacité des pirates. »

D’après l’enquête, le phénomène devrait se renforcer au cours de l’année à venir. 53 % des professionnels de l’IT admettent qu’ils s’inquiètent de la sécurité de leurs systèmes en 2016. Cette enquête a également mise en évidence que, bien que les inquiétudes globales en matière de sécurité aient augmenté, on constate une diminution sensible des inquiétudes liées à l’application de correctifs aux périphériques mobiles. En 2014, la même étude a montré que 91 % des personnes interrogées se pensaient incapables de gérer les correctifs des périphériques mobiles lorsque les utilisateurs sortent ces périphériques du bureau. Parmi ces personnes, plus des deux tiers (64 %) ont admis qu’elles ne comprenaient pas à quel point les utilisateurs mobiles sont vulnérables aux risques nouveaux ou existants. Par comparaison, en 2015, seulement 17 % des professionnels de l’IT considèrent les correctifs pour périphérique mobile comme les plus difficiles à gérer.

« La diminution apparente des inquiétudes concernant les risques des correctifs pour périphérique mobile peut indiquer que les professionnels de l’IT ont cessé de fonctionner par silos : ils ne séparent plus les périphériques mobiles des autres systèmes de leur entreprise. », continue Andy Baldin. « Étant donnés la sophistication croissante des fonctions mobiles et le fait que le périphérique mobile est désormais un outil de travail standard dans l’entreprise, pour tous les rôles et à tous les niveaux, davantage d’entreprises optent pour des stratégies IT qui couvrent tous les types de périphériques. Les bonnes solutions de gestion de la sécurité permettent de prendre en charge les périphériques mobiles en même temps que les ordinateurs portables et les autres systèmes de l’entreprise. Nous pensons que nos clients adopteront sans problème cette optique pour 2016. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Enquête Shavlik – Fuites de données: 58% des professionnels de l’IT s’inquiètent davantage de la sécurité des systèmes (par rapport à l’an dernier)

7th mars, 2016

86 % des personnes interrogées déclarent que les correctifs Microsoft représentent un défi constant, alors que les inquiétudes concernant la sécurité des périphériques mobiles ont sensiblement baissé.

Shavlik, leader international de la simplification de la gestion IT et des systèmes de sécurité innovants, annonce aujourd’hui les résultats de son étude annuelle portant sur les principaux défis de sécurité de l’industrie IT. Cette étude a montré que, après un an de failles de sécurité et de pertes de données à répétition, plus de la moitié (58 %) des professionnels de l’IT sont plus inquiets pour la sécurité des systèmes que l’année précédente.

fr_shavlik_survey_08032016.002

Principaux résultats de l’enquête :

  • 86 % des personnes interrogées reconnaissent que les systèmes d’exploitation Microsoft représentent le défi le plus constant en matière de correctifs pour leur entreprise.
  • 41 % considèrent les correctifs à la demande comme les plus difficiles à gérer.
  • 58 % des personnes interrogées pensent que Java cause la plus grande inquiétude concernant les correctifs d’application.
  • 53 % des professionnels de l’IT s’attendent à ce que la sécurité des systèmes leur cause encore plus d’inquiétude dans un an.

86 % des personnes interrogées s’accordent sur le fait que les systèmes d’exploitation Microsoft représentent le défi le plus constant en matière de correctifs pour leur entreprise. Cela met en évidence un pic à 33 % pour les risques associés aux mises à jour des systèmes de correctifs Microsoft, par rapport à l’étude de l’an dernier. Bien que de nombreuses personnes pensent que ce pic est dû aux mises à jour Microsoft pour Windows 10, les recherches et l’expérience de Shavlik montrent une tendance plus profonde et plus générale : Microsoft augmente continuellement le nombre des mises à jour et chaque version corrige plus de vulnérabilités que jamais.

« L’augmentation du risque associé à Microsoft peut être liée au faible niveau des mises à jour Windows 10 pour l’entreprise, qui induit un sentiment général de perte de contrôle et le manque de choix. », déclare Andy Baldin, VP de la Région EMEA chez Shavlik. « Cependant, je pense que la multiplication récente des cyberattaques a donné aux entreprises une meilleure idée de la sophistication et de la ténacité des pirates. »

D’après l’enquête, le phénomène devrait se renforcer au cours de l’année à venir. 53 % des professionnels de l’IT admettent qu’ils s’inquiètent de la sécurité de leurs systèmes en 2016. Cette enquête a également mise en évidence que, bien que les inquiétudes globales en matière de sécurité aient augmenté, on constate une diminution sensible des inquiétudes liées à l’application de correctifs aux périphériques mobiles. En 2014, la même étude a montré que 91 % des personnes interrogées se pensaient incapables de gérer les correctifs des périphériques mobiles lorsque les utilisateurs sortent ces périphériques du bureau. Parmi ces personnes, plus des deux tiers (64 %) ont admis qu’elles ne comprenaient pas à quel point les utilisateurs mobiles sont vulnérables aux risques nouveaux ou existants. Par comparaison, en 2015, seulement 17 % des professionnels de l’IT considèrent les correctifs pour périphérique mobile comme les plus difficiles à gérer.

« La diminution apparente des inquiétudes concernant les risques des correctifs pour périphérique mobile peut indiquer que les professionnels de l’IT ont cessé de fonctionner par silos : ils ne séparent plus les périphériques mobiles des autres systèmes de leur entreprise. », continue Andy Baldin. « Étant donnés la sophistication croissante des fonctions mobiles et le fait que le périphérique mobile est désormais un outil de travail standard dans l’entreprise, pour tous les rôles et à tous les niveaux, davantage d’entreprises optent pour des stratégies IT qui couvrent tous les types de périphériques. Les bonnes solutions de gestion de la sécurité permettent de prendre en charge les périphériques mobiles en même temps que les ordinateurs portables et les autres systèmes de l’entreprise. Nous pensons que nos clients adopteront sans problème cette optique pour 2016. »

By
@coesteve1
backtotop