Bordeaux FrenchTech annonce l’arrivée de Xavier Lainé au poste de Délégué Général et présente ses objectifs pour 2016

illustration of famous monuments of the world on a woman hand pointing the sky

Le Comité Bordeaux FrenchTech annonce l’arrivée de Xavier Lainé au poste de Délégué Général.

Xavier Lainé prend désormais en charge le pilotage opérationnel de l’association Bordeaux FrenchTech, nouvellement créée, et assiste le Comité FrenchTech (9 membres), organe de décision de l’association pour mettre en œuvre son plan d’actions au service des projets entrepreneuriaux de Bordeaux Métropole et accompagner la dynamique startup.

Diplômé de KEDGE Business School (ESC Bordeaux) et serial entrepreneur, Xavier Lainé a notamment créé en 2007 la société Primobox, devenue en quelques années l’un des acteurs majeurs sur le marché de la dématérialisation des documents RH. Il a également participé au projet IDNum mis en œuvre au niveau national par l’ancien Secrétariat d’Etat à l’économie numérique visant à créer un label encadrant le déploiement de l’identité numérique en France.

L’Association Bordeaux FrenchTech s’est fixée comme objectif de fédérer et d’encourager la mobilisation des acteurs publics, associatifs et privés afin de promouvoir les startups implantées sur le territoire de la métropole de Bordeaux et les accompagner dans leur développement.

Véritable plaque tournante de l’entrepreneuriat, Bordeaux French Tech a vocation à centraliser l’ensemble des ressources disponibles afin de faciliter et accélérer la création et le développement des projets ambitieux sur le territoire.

Ses missions consistent ainsi à :

  • Représenter les startups auprès de tous les acteurs (locaux et extérieurs) et faire le lien avec eux,
  • Faciliter l’organisation des événements autour de l’entrepreneuriat et de la mutation de l’économie,
  • Suivre et mettre en avant les startups, faire connaitre leurs projets et leurs besoins,
  • Prioriser et coordonner les actions de tous.

Pour mener à bien ces missions, plusieurs projets vont être mis en oeuvre sur 2016, dont :

  • L’élaboration d’un plan média destiné à promouvoir et valoriser les startups implantées sur le territoire.
  • Une campagne de prospection active destinée à favoriser la mise en relation des startups avec les acteurs publics et les grands comptes locaux et nationaux.
  • La promotion de tous les événements entrepreneuriaux, financiers et commerciaux assurant la mise en relation entre les startups, les investisseurs et les grands groupes.
  • La négociation d’avantages destinés aux startups membres de l’association (inscription gratuite et ouverte à tous les porteurs de projets)
  • L’apport de contenus et avantages additionnels aux bénéficiaires du Pass FrenchTech et la promotion du Pass auprès des sociétés les plus prometteuses.

Toutes ces missions vont être impulsées par les membres du Comité Bordeaux FrenchTech et conduites par le Délégué Général au quotidien.

«Je suis ravi de rejoindre le mouvement Bordeaux FrenchTech, au service des entrepreneurs et des startups à fort potentiel. C’est une très belle initiative, portée et soutenue par les entrepreneurs, les grands groupes et les institutions clés. Mon objectif est d’accompagner, avec l’écosystème, les très beaux projets qui naissent et faire éclore des succès internationaux » déclare Xavier Lainé, délégué FrenchTech Bordeaux.

A propos de la FrenchTech et la labellisation de Bordeaux

Le mouvement FrenchTech a été initié à l’échelle nationale dans le but de soutenir et porter la croissance des start-ups d’une part et leur rayonnement international d’autre part.

L’initiative French Tech se donne un objectif transversal : renforcer la lisibilité et la cohérence des actions publiques et privées en faveur des startups. Pour la mettre en œuvre, des territoires sont labellisés, sous la dénomination de « Métropole FrenchTech »
Bordeaux a été une des premières métropoles labélisées « FrenchTech », en fin d’année 2014.

Depuis le début de l’année 2016, Bordeaux FrenchTech s’est constituée en Association 1901 soutenues par les institutions (Métropole, Région, CCIB) afin de porter de manière agile et autonome la dynamique enclenchée depuis la labellisation.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Bordeaux FrenchTech annonce l’arrivée de Xavier Lainé au poste de Délégué Général et présente ses objectifs pour 2016

illustration of famous monuments of the world on a woman hand pointing the sky 16th février, 2016

Le Comité Bordeaux FrenchTech annonce l’arrivée de Xavier Lainé au poste de Délégué Général.

Xavier Lainé prend désormais en charge le pilotage opérationnel de l’association Bordeaux FrenchTech, nouvellement créée, et assiste le Comité FrenchTech (9 membres), organe de décision de l’association pour mettre en œuvre son plan d’actions au service des projets entrepreneuriaux de Bordeaux Métropole et accompagner la dynamique startup.

Diplômé de KEDGE Business School (ESC Bordeaux) et serial entrepreneur, Xavier Lainé a notamment créé en 2007 la société Primobox, devenue en quelques années l’un des acteurs majeurs sur le marché de la dématérialisation des documents RH. Il a également participé au projet IDNum mis en œuvre au niveau national par l’ancien Secrétariat d’Etat à l’économie numérique visant à créer un label encadrant le déploiement de l’identité numérique en France.

L’Association Bordeaux FrenchTech s’est fixée comme objectif de fédérer et d’encourager la mobilisation des acteurs publics, associatifs et privés afin de promouvoir les startups implantées sur le territoire de la métropole de Bordeaux et les accompagner dans leur développement.

Véritable plaque tournante de l’entrepreneuriat, Bordeaux French Tech a vocation à centraliser l’ensemble des ressources disponibles afin de faciliter et accélérer la création et le développement des projets ambitieux sur le territoire.

Ses missions consistent ainsi à :

  • Représenter les startups auprès de tous les acteurs (locaux et extérieurs) et faire le lien avec eux,
  • Faciliter l’organisation des événements autour de l’entrepreneuriat et de la mutation de l’économie,
  • Suivre et mettre en avant les startups, faire connaitre leurs projets et leurs besoins,
  • Prioriser et coordonner les actions de tous.

Pour mener à bien ces missions, plusieurs projets vont être mis en oeuvre sur 2016, dont :

  • L’élaboration d’un plan média destiné à promouvoir et valoriser les startups implantées sur le territoire.
  • Une campagne de prospection active destinée à favoriser la mise en relation des startups avec les acteurs publics et les grands comptes locaux et nationaux.
  • La promotion de tous les événements entrepreneuriaux, financiers et commerciaux assurant la mise en relation entre les startups, les investisseurs et les grands groupes.
  • La négociation d’avantages destinés aux startups membres de l’association (inscription gratuite et ouverte à tous les porteurs de projets)
  • L’apport de contenus et avantages additionnels aux bénéficiaires du Pass FrenchTech et la promotion du Pass auprès des sociétés les plus prometteuses.

Toutes ces missions vont être impulsées par les membres du Comité Bordeaux FrenchTech et conduites par le Délégué Général au quotidien.

«Je suis ravi de rejoindre le mouvement Bordeaux FrenchTech, au service des entrepreneurs et des startups à fort potentiel. C’est une très belle initiative, portée et soutenue par les entrepreneurs, les grands groupes et les institutions clés. Mon objectif est d’accompagner, avec l’écosystème, les très beaux projets qui naissent et faire éclore des succès internationaux » déclare Xavier Lainé, délégué FrenchTech Bordeaux.

A propos de la FrenchTech et la labellisation de Bordeaux

Le mouvement FrenchTech a été initié à l’échelle nationale dans le but de soutenir et porter la croissance des start-ups d’une part et leur rayonnement international d’autre part.

L’initiative French Tech se donne un objectif transversal : renforcer la lisibilité et la cohérence des actions publiques et privées en faveur des startups. Pour la mettre en œuvre, des territoires sont labellisés, sous la dénomination de « Métropole FrenchTech »
Bordeaux a été une des premières métropoles labélisées « FrenchTech », en fin d’année 2014.

Depuis le début de l’année 2016, Bordeaux FrenchTech s’est constituée en Association 1901 soutenues par les institutions (Métropole, Région, CCIB) afin de porter de manière agile et autonome la dynamique enclenchée depuis la labellisation.

By
@coesteve1
backtotop