Transformation digitale : aperçu des opportunités stratégiques apportées par les innovations technologiques de nouvelle génération – CSC

La série « Trajectoire vers l’entreprise digitale » offre un aperçu des opportunités stratégiques apportées par les innovations en matière de technologies de nouvelle génération, qui accélèrent la transformation. Les équipes du CTO de CSC passent au crible applications, plates-formes, réseaux, gestion des services d’entreprise et espace de travail, ainsi que les transformations digitales à l’œuvre dans l’assurance, la banque et la santé.

CSC, un des leaders mondiaux des solutions et des services informatiques de nouvelle génération, lance aujourd’hui une série de « position papers » offrant aux dirigeants une vision des changements technologiques clés qui transforment leur entreprise. Cette série intitulée « Trajectoire vers l’entreprise digitale » (Journey to the Digital Enterprise) et rédigée par le CTO de CSC, évalue les impacts, mais surtout les opportunités rendues possibles par ces innovations de nouvelle génération.

« Afin de prendre de meilleures décisions, plus rapidement, les entreprises les plus innovantes mettent à disposition de leurs collaborateurs, partenaires et clients, des informations hautement contextualisées. L’exigence de fournir la bonne information au bon moment et à la bonne personne induit des changements majeurs sur la manière dont les technologies de l’information sont déployées et les résultats obtenus », nous explique Dan Hushon, CTO de CSC.

Cinq de ces huit « position papers » examinent les transformations affectant tous les secteurs d’activité, se focalisant notamment sur l’expérience en matière d’applications numériques ; les plates-formes de cloud agile hybride ; les réseaux numériques sécurisés ; la gestion des nouveaux services informatiques, désormais intégrée à l’heure digitale (Integrated Digital Service Management) ; et les espaces de travail digitaux hyper productifs. Trois documents détaillent la transformation digitale dans les secteurs de l’assurance, de la banque et de la santé.

« Comprendre et intégrer ces changements de technologies complexes est indispensable pour réussir sa  transformation et conduire son entreprise sur le chemin de la croissance, grâce au digital », explique Dan Hushon. « En tant qu’intégrateur de services technologiques, CSC a non seulement l’expérience, mais également une connaissance fine de chaque secteur d’activité, et a su nouer des partenariats d’expertise pour conseiller ses clients dans leur transformation digitale ».

LES « POSITION PAPERS » DE CSC SUR LA TRANSFORMATION DIGITALE

Les « position papers » de CSC sur la Transformation Digitale proposent aux dirigeants idées et opportunités pour transformer leur entreprise grâce aux technologies numériques.

  • Les applications numériques : la clé pour libérer le potentiel de votre entreprise – Les applications digitales transforment radicalement certains secteurs. Conséquence : le patrimoine applicatif (le fameux legacy) doit être amélioré et modernisé pour ne pas rater ce virage numérique. Interfaces publiées et documentées, et capacités de calcul analytiques puissantes permettent de libérer ce potentiel de données hébergées dans les applications existantes ; et ce afin qu’elles puissent être valablement exploitées pour créer de nouvelles opportunités et offrir une expérience client effectivement omnicanal.
  • Une plate-forme cloud pour une plus grande agilité métier – Les responsables du développement commercial comme les opérateurs systèmes exigent un accès direct et instantané aux services et aux infrastructures, ainsi que l’amélioration de l’accès à leurs clients et partenaires. Leurs revendications légitimes sont à l’origine du passage à des clouds publics, qui leur offrent un accès en libre-service, à la demande, aux ressources dont ils ont besoin avec plus d’agilité, tout en réduisant les coûts grâce à l’automatisation.
  • Des réseaux définis par logiciel (SDN ou Software-Defined Networks) sécurisés pour libérer l’Information digitale – Les objets connectés, les technologies de nouvelle génération et l’utilisation de services externes poussent l’architecture des réseaux traditionnels au-delà de ses limites. Les réseaux gérés par logiciels offrent une solution agile et facilement configurable pouvant être mise en service rapidement et conçue avec un niveau de granularité suffisamment fin pour s’adapter à l’évolution des modèles d’utilisation, offrant une expérience riche en information pour les collaborateurs, les consommateurs, les clients et les partenaires.
  • L’IDSM (Integrated Digital Service Management) : la clé de voûte de l’entreprise digitale – Les processus numériques actuels — ressources humaines, gestion contractuelle, achats et autres services partagés — et les origines multiples des solutions informatiques sont trop complexes à gérer pour les services informatiques traditionnels. L’IDSM rassemble toutes les applications digitales, au sein de plates-formes cloud opérées dans une infrastructure moderne. Pour s’assurer que chacun travaille de concert, non seulement pour améliorer l’activité, mais mieux la piloter. Cette gestion intégrée des nouveaux services digitaux est cruciale car l’informatique est désormais le centre névralgique par lequel circulent tous les flux numériques : du marketing à la finance, en passant par la production ou la commercialisation.
  • Un espace de travail digital permettant une collaboration entre salariés sans précédent – L’espace de travail digital offre aux collaborateurs des outils qui font partie intégrante de leur quotidien domestique. Pouvoir accéder rapidement aux bonnes informations, utiliser des techniques de self-care pour accomplir leurs activités et collaborer avec les meilleures compétences internes et externes à l’organisation : l’espace de travail digital met à disposition de chacun les outils dont il a besoin pour être hyper productif.
  • Des changements majeurs permettant la transition vers l’Assurance Digitale – La reprise du pouvoir par les consommateurs, des concurrents de plus en plus innovants et de nouvelles technologies induisent des changements considérables dans l’assurance. Les assureurs doivent changer d’approche vis-à-vis de leurs clients et de leurs réseaux; évoluer dans leur manière de concevoir et mettre en marché de nouvelles offres ; de mettre en œuvre leur stratégie de maintenance de plates-formes devenues obsolètes ; et de maîtriser leur vaste parc informatique qui doit suivre le rythme d’évolution de l’entreprise.
  • La Banque Digitale offre des opportunités pour les services financiers – à condition d’être focalisés sur ses clients – Les banques peuvent réaliser des économies d’au moins 50 % en intégrant les infrastructures de nouvelle génération dans leur architecture informatique développée depuis des décennies. En améliorant le ratio entre « Faire fonctionner la banque » vs « Transformer la banque », elles pourront consacrer une part de plus en plus importante de leur budget informatique à l’innovation.
  • Cette Révolution Digitale permet d’améliorer la gestion de la santé de la population (PHM). La PHM vise à maintenir une population de patients en bonne santé le plus longtemps possible, réduisant au strict minimum la nécessité d’interventions coûteuses. La transition entre volume et valeur nécessite d’investir dans les nouvelles technologies et les nouveaux modes de fonctionnement.
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Transformation digitale : aperçu des opportunités stratégiques apportées par les innovations technologiques de nouvelle génération – CSC

10th février, 2016

La série « Trajectoire vers l’entreprise digitale » offre un aperçu des opportunités stratégiques apportées par les innovations en matière de technologies de nouvelle génération, qui accélèrent la transformation. Les équipes du CTO de CSC passent au crible applications, plates-formes, réseaux, gestion des services d’entreprise et espace de travail, ainsi que les transformations digitales à l’œuvre dans l’assurance, la banque et la santé.

CSC, un des leaders mondiaux des solutions et des services informatiques de nouvelle génération, lance aujourd’hui une série de « position papers » offrant aux dirigeants une vision des changements technologiques clés qui transforment leur entreprise. Cette série intitulée « Trajectoire vers l’entreprise digitale » (Journey to the Digital Enterprise) et rédigée par le CTO de CSC, évalue les impacts, mais surtout les opportunités rendues possibles par ces innovations de nouvelle génération.

« Afin de prendre de meilleures décisions, plus rapidement, les entreprises les plus innovantes mettent à disposition de leurs collaborateurs, partenaires et clients, des informations hautement contextualisées. L’exigence de fournir la bonne information au bon moment et à la bonne personne induit des changements majeurs sur la manière dont les technologies de l’information sont déployées et les résultats obtenus », nous explique Dan Hushon, CTO de CSC.

Cinq de ces huit « position papers » examinent les transformations affectant tous les secteurs d’activité, se focalisant notamment sur l’expérience en matière d’applications numériques ; les plates-formes de cloud agile hybride ; les réseaux numériques sécurisés ; la gestion des nouveaux services informatiques, désormais intégrée à l’heure digitale (Integrated Digital Service Management) ; et les espaces de travail digitaux hyper productifs. Trois documents détaillent la transformation digitale dans les secteurs de l’assurance, de la banque et de la santé.

« Comprendre et intégrer ces changements de technologies complexes est indispensable pour réussir sa  transformation et conduire son entreprise sur le chemin de la croissance, grâce au digital », explique Dan Hushon. « En tant qu’intégrateur de services technologiques, CSC a non seulement l’expérience, mais également une connaissance fine de chaque secteur d’activité, et a su nouer des partenariats d’expertise pour conseiller ses clients dans leur transformation digitale ».

LES « POSITION PAPERS » DE CSC SUR LA TRANSFORMATION DIGITALE

Les « position papers » de CSC sur la Transformation Digitale proposent aux dirigeants idées et opportunités pour transformer leur entreprise grâce aux technologies numériques.

  • Les applications numériques : la clé pour libérer le potentiel de votre entreprise – Les applications digitales transforment radicalement certains secteurs. Conséquence : le patrimoine applicatif (le fameux legacy) doit être amélioré et modernisé pour ne pas rater ce virage numérique. Interfaces publiées et documentées, et capacités de calcul analytiques puissantes permettent de libérer ce potentiel de données hébergées dans les applications existantes ; et ce afin qu’elles puissent être valablement exploitées pour créer de nouvelles opportunités et offrir une expérience client effectivement omnicanal.
  • Une plate-forme cloud pour une plus grande agilité métier – Les responsables du développement commercial comme les opérateurs systèmes exigent un accès direct et instantané aux services et aux infrastructures, ainsi que l’amélioration de l’accès à leurs clients et partenaires. Leurs revendications légitimes sont à l’origine du passage à des clouds publics, qui leur offrent un accès en libre-service, à la demande, aux ressources dont ils ont besoin avec plus d’agilité, tout en réduisant les coûts grâce à l’automatisation.
  • Des réseaux définis par logiciel (SDN ou Software-Defined Networks) sécurisés pour libérer l’Information digitale – Les objets connectés, les technologies de nouvelle génération et l’utilisation de services externes poussent l’architecture des réseaux traditionnels au-delà de ses limites. Les réseaux gérés par logiciels offrent une solution agile et facilement configurable pouvant être mise en service rapidement et conçue avec un niveau de granularité suffisamment fin pour s’adapter à l’évolution des modèles d’utilisation, offrant une expérience riche en information pour les collaborateurs, les consommateurs, les clients et les partenaires.
  • L’IDSM (Integrated Digital Service Management) : la clé de voûte de l’entreprise digitale – Les processus numériques actuels — ressources humaines, gestion contractuelle, achats et autres services partagés — et les origines multiples des solutions informatiques sont trop complexes à gérer pour les services informatiques traditionnels. L’IDSM rassemble toutes les applications digitales, au sein de plates-formes cloud opérées dans une infrastructure moderne. Pour s’assurer que chacun travaille de concert, non seulement pour améliorer l’activité, mais mieux la piloter. Cette gestion intégrée des nouveaux services digitaux est cruciale car l’informatique est désormais le centre névralgique par lequel circulent tous les flux numériques : du marketing à la finance, en passant par la production ou la commercialisation.
  • Un espace de travail digital permettant une collaboration entre salariés sans précédent – L’espace de travail digital offre aux collaborateurs des outils qui font partie intégrante de leur quotidien domestique. Pouvoir accéder rapidement aux bonnes informations, utiliser des techniques de self-care pour accomplir leurs activités et collaborer avec les meilleures compétences internes et externes à l’organisation : l’espace de travail digital met à disposition de chacun les outils dont il a besoin pour être hyper productif.
  • Des changements majeurs permettant la transition vers l’Assurance Digitale – La reprise du pouvoir par les consommateurs, des concurrents de plus en plus innovants et de nouvelles technologies induisent des changements considérables dans l’assurance. Les assureurs doivent changer d’approche vis-à-vis de leurs clients et de leurs réseaux; évoluer dans leur manière de concevoir et mettre en marché de nouvelles offres ; de mettre en œuvre leur stratégie de maintenance de plates-formes devenues obsolètes ; et de maîtriser leur vaste parc informatique qui doit suivre le rythme d’évolution de l’entreprise.
  • La Banque Digitale offre des opportunités pour les services financiers – à condition d’être focalisés sur ses clients – Les banques peuvent réaliser des économies d’au moins 50 % en intégrant les infrastructures de nouvelle génération dans leur architecture informatique développée depuis des décennies. En améliorant le ratio entre « Faire fonctionner la banque » vs « Transformer la banque », elles pourront consacrer une part de plus en plus importante de leur budget informatique à l’innovation.
  • Cette Révolution Digitale permet d’améliorer la gestion de la santé de la population (PHM). La PHM vise à maintenir une population de patients en bonne santé le plus longtemps possible, réduisant au strict minimum la nécessité d’interventions coûteuses. La transition entre volume et valeur nécessite d’investir dans les nouvelles technologies et les nouveaux modes de fonctionnement.
By
@coesteve1
backtotop