Quand l’ IT Analytics se positionne comme un axe stratégique pour les banques – Vincent Bieri, Chief Product Evangelist & Co-Founder chez Nexthink

La sécurité dans le secteur bancaire est une donnée extrêmement critique. De nos jours, les professionnels de l’industrie font face aux défis de la collecte, du stockage, de l’utilisation, du traitement et du transfert de données. Dans ce contexte, les banques, qui gèrent de gros volumes de données financières, sont la cible de cyberattaques sophistiquées dont le but est d’exfiltrer des informations sensibles comme les données clients.

Les banques ont donc besoin de garantir une haute disponibilité de leur SI et une parfaite sécurité de leurs applications et de leurs infrastructures. Aucune institution financière n’est à l’abri de la menace potentielle d’une cyberattaque et la sécurité informatique doit être prise très au sérieux.

Dans ce contexte, les solutions d’ IT Analytics offrent une visibilité sur l’environnement informatique de la banque et peuvent détecter les activités suspectes ou anormales en temps réel. Les banques peuvent alors prendre des mesures immédiates avant que leur SI ne soit compromis.

Dans un récent sondage d’IDC, 57 % des décideurs informatiques et DSI ont indiqué que le maintien d’un environnement sécurisé était leur plus grand défi. Les banques ne sont pas plus vulnérables aux e-menaces que les autres secteurs d’activité ; cependant, elles ont beaucoup à perdre si elles sont victimes d’une attaque. Dès lors, elles investissent fortement pour embaucher les meilleurs talents et acquérir des technologies éprouvées afin de protéger leurs infrastructures informatiques.

Depuis quelque temps, l’on constate également une forte percée du Cloud computing. Les solutions Cloud offrent de nombreux avantages, mais exposent les données hébergées à des risques importants : confidentialité, usurpation d’identité… Les organisations qui adoptent le Cloud computing doivent envisager de mettre en œuvre des solutions d’ IT Analytics qui peuvent analyser toutes les exécutions d’applications et les connexions réseau.

Il est important que les directions informatiques disposent d’outils pour visualiser l’ensemble de leur infrastructure et comprendre l’expérience des utilisateurs. Selon IDC, l’adoption de solutions d’ IT Analytics va augmenter en 2016, car elles sont considérées comme plus faciles à appréhender que le Big Data.

Ces différents éléments montrent donc que les solutions d’ IT Analytics offre de solides garanties pour les professionnels de l’industrie bancaire. En combinant des notions comme la sécurité et la détection en temps réel d’événements, elles se positionnent comme une composante centrale du SI et vont permettre aux banques de s’appuyer sur des environnements performants et sécurisés.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Quand l’ IT Analytics se positionne comme un axe stratégique pour les banques – Vincent Bieri, Chief Product Evangelist & Co-Founder chez Nexthink

16th décembre, 2015

La sécurité dans le secteur bancaire est une donnée extrêmement critique. De nos jours, les professionnels de l’industrie font face aux défis de la collecte, du stockage, de l’utilisation, du traitement et du transfert de données. Dans ce contexte, les banques, qui gèrent de gros volumes de données financières, sont la cible de cyberattaques sophistiquées dont le but est d’exfiltrer des informations sensibles comme les données clients.

Les banques ont donc besoin de garantir une haute disponibilité de leur SI et une parfaite sécurité de leurs applications et de leurs infrastructures. Aucune institution financière n’est à l’abri de la menace potentielle d’une cyberattaque et la sécurité informatique doit être prise très au sérieux.

Dans ce contexte, les solutions d’ IT Analytics offrent une visibilité sur l’environnement informatique de la banque et peuvent détecter les activités suspectes ou anormales en temps réel. Les banques peuvent alors prendre des mesures immédiates avant que leur SI ne soit compromis.

Dans un récent sondage d’IDC, 57 % des décideurs informatiques et DSI ont indiqué que le maintien d’un environnement sécurisé était leur plus grand défi. Les banques ne sont pas plus vulnérables aux e-menaces que les autres secteurs d’activité ; cependant, elles ont beaucoup à perdre si elles sont victimes d’une attaque. Dès lors, elles investissent fortement pour embaucher les meilleurs talents et acquérir des technologies éprouvées afin de protéger leurs infrastructures informatiques.

Depuis quelque temps, l’on constate également une forte percée du Cloud computing. Les solutions Cloud offrent de nombreux avantages, mais exposent les données hébergées à des risques importants : confidentialité, usurpation d’identité… Les organisations qui adoptent le Cloud computing doivent envisager de mettre en œuvre des solutions d’ IT Analytics qui peuvent analyser toutes les exécutions d’applications et les connexions réseau.

Il est important que les directions informatiques disposent d’outils pour visualiser l’ensemble de leur infrastructure et comprendre l’expérience des utilisateurs. Selon IDC, l’adoption de solutions d’ IT Analytics va augmenter en 2016, car elles sont considérées comme plus faciles à appréhender que le Big Data.

Ces différents éléments montrent donc que les solutions d’ IT Analytics offre de solides garanties pour les professionnels de l’industrie bancaire. En combinant des notions comme la sécurité et la détection en temps réel d’événements, elles se positionnent comme une composante centrale du SI et vont permettre aux banques de s’appuyer sur des environnements performants et sécurisés.

By
@coesteve1
backtotop