Jaguar Network affirme sa stratégie eco-responsable #COP21

DCIM119GOPRO

En doublant sa capacité de refroidissement, le datacenter JN MRS 01 abaisse son PUE à 1,25 et optimise son efficacité énergétique ainsi que son niveau de performance.

Opérant 24h/24, un datacenter abrite des milliers de serveurs qui produisent de la chaleur et nécessitent de conséquentes ressources énergétiques pour alimenter les groupes de climatisation en charge de les refroidir. Dans une configuration traditionnelle, un kilowatt dépensé pour un serveur appelle un kilowatt supplémentaire pour le refroidir.

Il existe plusieurs indicateurs pour mesurer la performance énergétique des datacenters. Le plus utilisé est le PUE, Power Usage Effectiveness, développé par the Green Grid. Il est mesuré en divisant la consommation énergétique totale du datacenter par la consommation énergétique des équipements informatiques.

L’énergie représente 30 à 50% des coûts d’exploitation d’un datacenter traditionnel. L’efficience énergétique constitue un levier de performance qui a été intégré dès la conception du datacenter JN MRS01, notamment par le choix des cold corridors.
En doublant sa capacité de refroidissement, via l’ajout d’un groupe froid de 1,4 Mega Watt, le datacenter JN MRS 01 abaisse son PUE à 1,25 et optimise encore son efficacité énergétique ainsi que son niveau de performance.

Jaguar Network a fait le choix d’investir sur un groupe froid de dernière génération de type « sustentation magnétique » équipé d’un système de free cooling. Cette technologie intégrée requiert une faible intensité au démarrage et permet un ajustement continu de la vitesse des compresseurs en fonction des besoins en froid. En outre, le faible niveau sonore et vibratoire garantit l’absence de nuisance pour les riverains. L’opérateur a ainsi investi plus d’1M€ pour accompagner la croissance forte de ses activités Datacenter.

Noel Viggiano, Responsable de la BU Datacenter : « Jaguar Network investit largement dans la gestion responsable de ses infrastructures. La forte croissance de nos besoins nous amène à constamment développer notre productivité, en utilisant les dernières avancées technologiques dans tous les domaines techniques. Nous travaillons étroitement avec des partenaires de choix, dont Schneider Electric sur cette opération. Nous abordons déjà un autre projet avec l’ouverture d’une nouvelle salle de 500m2 pour répondre à nos besoins croissants en hébergement ».

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Jaguar Network affirme sa stratégie eco-responsable #COP21

DCIM119GOPRO 9th décembre, 2015

En doublant sa capacité de refroidissement, le datacenter JN MRS 01 abaisse son PUE à 1,25 et optimise son efficacité énergétique ainsi que son niveau de performance.

Opérant 24h/24, un datacenter abrite des milliers de serveurs qui produisent de la chaleur et nécessitent de conséquentes ressources énergétiques pour alimenter les groupes de climatisation en charge de les refroidir. Dans une configuration traditionnelle, un kilowatt dépensé pour un serveur appelle un kilowatt supplémentaire pour le refroidir.

Il existe plusieurs indicateurs pour mesurer la performance énergétique des datacenters. Le plus utilisé est le PUE, Power Usage Effectiveness, développé par the Green Grid. Il est mesuré en divisant la consommation énergétique totale du datacenter par la consommation énergétique des équipements informatiques.

L’énergie représente 30 à 50% des coûts d’exploitation d’un datacenter traditionnel. L’efficience énergétique constitue un levier de performance qui a été intégré dès la conception du datacenter JN MRS01, notamment par le choix des cold corridors.
En doublant sa capacité de refroidissement, via l’ajout d’un groupe froid de 1,4 Mega Watt, le datacenter JN MRS 01 abaisse son PUE à 1,25 et optimise encore son efficacité énergétique ainsi que son niveau de performance.

Jaguar Network a fait le choix d’investir sur un groupe froid de dernière génération de type « sustentation magnétique » équipé d’un système de free cooling. Cette technologie intégrée requiert une faible intensité au démarrage et permet un ajustement continu de la vitesse des compresseurs en fonction des besoins en froid. En outre, le faible niveau sonore et vibratoire garantit l’absence de nuisance pour les riverains. L’opérateur a ainsi investi plus d’1M€ pour accompagner la croissance forte de ses activités Datacenter.

Noel Viggiano, Responsable de la BU Datacenter : « Jaguar Network investit largement dans la gestion responsable de ses infrastructures. La forte croissance de nos besoins nous amène à constamment développer notre productivité, en utilisant les dernières avancées technologiques dans tous les domaines techniques. Nous travaillons étroitement avec des partenaires de choix, dont Schneider Electric sur cette opération. Nous abordons déjà un autre projet avec l’ouverture d’une nouvelle salle de 500m2 pour répondre à nos besoins croissants en hébergement ».

By
@coesteve1
backtotop