Noël et soldes : e-commerçants, soyez prêts ! Altima

woman and bags

Même en 2015, il n’est pas rare d’observer des sites incapables d’accueillir l’afflux de trafic au moment du rush de Noël et des soldes, et ce, même pour des sites très réputés. Frédéric Grignion, Directeur Associé de l’agence digitale altima°, délivre les bonnes pratiques qui permettront de favoriser le lancement des plus gros pics de trafic de l’année sur un site e-commerce: Noël et les soldes.

Deux à trois mois avant le pic : estimer pour piloter

Anticipation, tel est le maître mot pour traverser sereinement la période de Noël et des soldes. Pour commencer, il convient d’estimer la charge à accueillir et de faire un bilan de sa capacité d’accueil trois mois avant le pic d’activités.

Tout d’abord, pour estimer la charge à accueillir, deux méthodes existent. Soit le e-commerçant connait son pic (obtenu lors de la dernière période de soldes) et dans ce cas, en fonction de la croissance, une règle de 3 permet de faire une projection. Soit le e-commerçant n’a pas de valeur de référence et il convient donc de prendre la valeur de trafic en temps réel moyen et de tabler sur un ratio de 10 à 15 fois ce trafic de croisière. L’idéal est de réaliser chaque mois des tests de charge afin d’observer finement (page par page) les performances du site et de s’assurer que celles-ci ne se dégradent pas au fil des évolutions et correctifs publiés.

Quant à la capacité d’accueil, si elle n’est pas en adéquation avec le volume cible, il est encore temps d’agir. En effet, si la capacité d’accueil est en dessous de 200 visiteurs simultanés par serveur frontal, alors il convient de se pencher sur l’applicatif car une application bien développée doit tenir au moins 200 visiteurs simultanés par serveur, les plus optimisés pouvant monter au dessus de 1000, voir 1500.

En revanche, si la capacité d’accueil est au dessus de 200 à 300, alors le meilleur levier sera de doper l’architecture d’hébergement, soit en profondeur (par l’ajout de ressources sur les machines les plus sollicitées), soit en largeur (en ajoutant des machines via load-balancing).

Attention à ne pas tomber dans le piège qui consiste à incriminer tout de suite la puissance des serveurs ou plus généralement l’hébergeur, et à investir dans un upgrade matériel. Si votre audit de performance a été correctement réalisé, il a dû mettre en relief les pages les plus gourmandes et il faut donc se concentrer sur ces pages. Parallèlement, optimisez votre base de données, limitez les requêtes, simplifier les algorithmes et surtout, exploitez du cache à bon escient.

Un mois avant le lancement

Les soldes ouvrant officiellement à 8h, il est d’usage de fermer l’activité du site à minuit, puis d’ouvrir à 8h00. Un système automatique et testé au préalable est recommandé puisqu’il permet d’éviter toute erreur de manipulation humaine dans le cas où plusieurs actions sont impliquées. Il est préférable que la page rideau soit appliquée uniquement aux clients finaux afin de bien tester la navigation dans les heures et minutes qui précédent l’ouverture.

De même, et comme en magasin physique, il est préférable de limiter le nombre de personnes qui circulent dans la surface de vente, au risque de créer un embouteillage qui aboutira inexorablement à un arrêt total des ventes.

2 à 3 semaines avant

Ne prenez plus le risque de publier des évolutions qui pourraient avoir des effets de bords. Limitez-vous aux publications de patchs correctifs importants et surtout conservez un versionning des sources qui vous permettra de publier des patchs de correctifs en cas de situation critique. Si vous avez des flux exceptionnels à passer manuellement le jour des soldes, pensez à bien tester leur intégration en environnement de pré-production, et assurez-vous que les délais de traitement de ces flux sont compatibles avec votre timing.

Le Jour J

Mobilisez les personnes clef au plus tôt le matin ; testez votre site, vérifiez les prix, vos stocks, contrôlez votre merchandising. Si votre page rideau est bien faite, vous pourrez naviguer sur le site de production tandis que vos clients ne pourront consulter que la page rideau.

A la levée de rideau, contrôlez l’état de vos serveurs pour piloter votre volume d’accueil et l’adapter si nécessaire ; assurez-vous que les commandes sont correctement enregistrées et que la navigation reste fluide ; notez régulièrement l’évolution de votre nombre de visiteurs simultanés pour mieux anticiper le volume de la prochaine période de soldes.

Enfin, anticipez…et prévoyez le pire !

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Noël et soldes : e-commerçants, soyez prêts ! Altima

woman and bags 25th novembre, 2015

Même en 2015, il n’est pas rare d’observer des sites incapables d’accueillir l’afflux de trafic au moment du rush de Noël et des soldes, et ce, même pour des sites très réputés. Frédéric Grignion, Directeur Associé de l’agence digitale altima°, délivre les bonnes pratiques qui permettront de favoriser le lancement des plus gros pics de trafic de l’année sur un site e-commerce: Noël et les soldes.

Deux à trois mois avant le pic : estimer pour piloter

Anticipation, tel est le maître mot pour traverser sereinement la période de Noël et des soldes. Pour commencer, il convient d’estimer la charge à accueillir et de faire un bilan de sa capacité d’accueil trois mois avant le pic d’activités.

Tout d’abord, pour estimer la charge à accueillir, deux méthodes existent. Soit le e-commerçant connait son pic (obtenu lors de la dernière période de soldes) et dans ce cas, en fonction de la croissance, une règle de 3 permet de faire une projection. Soit le e-commerçant n’a pas de valeur de référence et il convient donc de prendre la valeur de trafic en temps réel moyen et de tabler sur un ratio de 10 à 15 fois ce trafic de croisière. L’idéal est de réaliser chaque mois des tests de charge afin d’observer finement (page par page) les performances du site et de s’assurer que celles-ci ne se dégradent pas au fil des évolutions et correctifs publiés.

Quant à la capacité d’accueil, si elle n’est pas en adéquation avec le volume cible, il est encore temps d’agir. En effet, si la capacité d’accueil est en dessous de 200 visiteurs simultanés par serveur frontal, alors il convient de se pencher sur l’applicatif car une application bien développée doit tenir au moins 200 visiteurs simultanés par serveur, les plus optimisés pouvant monter au dessus de 1000, voir 1500.

En revanche, si la capacité d’accueil est au dessus de 200 à 300, alors le meilleur levier sera de doper l’architecture d’hébergement, soit en profondeur (par l’ajout de ressources sur les machines les plus sollicitées), soit en largeur (en ajoutant des machines via load-balancing).

Attention à ne pas tomber dans le piège qui consiste à incriminer tout de suite la puissance des serveurs ou plus généralement l’hébergeur, et à investir dans un upgrade matériel. Si votre audit de performance a été correctement réalisé, il a dû mettre en relief les pages les plus gourmandes et il faut donc se concentrer sur ces pages. Parallèlement, optimisez votre base de données, limitez les requêtes, simplifier les algorithmes et surtout, exploitez du cache à bon escient.

Un mois avant le lancement

Les soldes ouvrant officiellement à 8h, il est d’usage de fermer l’activité du site à minuit, puis d’ouvrir à 8h00. Un système automatique et testé au préalable est recommandé puisqu’il permet d’éviter toute erreur de manipulation humaine dans le cas où plusieurs actions sont impliquées. Il est préférable que la page rideau soit appliquée uniquement aux clients finaux afin de bien tester la navigation dans les heures et minutes qui précédent l’ouverture.

De même, et comme en magasin physique, il est préférable de limiter le nombre de personnes qui circulent dans la surface de vente, au risque de créer un embouteillage qui aboutira inexorablement à un arrêt total des ventes.

2 à 3 semaines avant

Ne prenez plus le risque de publier des évolutions qui pourraient avoir des effets de bords. Limitez-vous aux publications de patchs correctifs importants et surtout conservez un versionning des sources qui vous permettra de publier des patchs de correctifs en cas de situation critique. Si vous avez des flux exceptionnels à passer manuellement le jour des soldes, pensez à bien tester leur intégration en environnement de pré-production, et assurez-vous que les délais de traitement de ces flux sont compatibles avec votre timing.

Le Jour J

Mobilisez les personnes clef au plus tôt le matin ; testez votre site, vérifiez les prix, vos stocks, contrôlez votre merchandising. Si votre page rideau est bien faite, vous pourrez naviguer sur le site de production tandis que vos clients ne pourront consulter que la page rideau.

A la levée de rideau, contrôlez l’état de vos serveurs pour piloter votre volume d’accueil et l’adapter si nécessaire ; assurez-vous que les commandes sont correctement enregistrées et que la navigation reste fluide ; notez régulièrement l’évolution de votre nombre de visiteurs simultanés pour mieux anticiper le volume de la prochaine période de soldes.

Enfin, anticipez…et prévoyez le pire !

By
@coesteve1
backtotop