L’industrie de la sécurité numérique poursuit sa croissance – CARTES Secure Connexions 2015

censorship-610101_1920

Plus de 9 milliards d’éléments sécurisés sont livrés en 2015

A l’ouverture du salon CARTES Secure Connexions, l’association Eurosmart, représentant l’industrie de la sécurité numérique, a publié ses prévisions sur l’état du marché mondial des éléments sécurisés (ou secure elements) pour 2015 et 2016. Timothée Mangenot, Président d’Eurosmart : « notre industrie continue de croître, et a dépassé pour la première fois le seuil des neuf milliards d’éléments sécurisés livrés en 2015. Cette hausse s’explique par le déploiement continu des cartes de paiement à puces, par une tendance soutenue à la mobilité et un accès plus aisé aux services gouvernementaux en ligne ».

La croissance du marché atteindra près de 12% en 2015, et poursuivra sa hausse en 2016 pour atteindre 9,8 milliards d’unités, selon l’association. Timothée Mangenot : « deux facteurs de croissance sont particulièrement remarquables. En premier lieu, la migration de cartes de paiement équipées d’une bande magnétique vers des cartes à puce basées sur le standard EMV. Ensuite, le nombre grandissant d’éléments sécurisés dits « embarqués » dans les téléphones mobiles et autres équipements nomades, qui permet le déploiement de nouveaux usages, notamment autours du paiement mobiles. »

Ces résultats positifs sont également soutenus par une demande en hausse pour les cartes SIM : le marché des télécoms reste en bonne santé et n’a cessé de croître ces dernières années. En 2015, 5,45 milliards d’unités devraient ainsi être livrées.

S’agissant du secteur des paiements, la migration progressive vers les cartes EMV aux Etats-Unis reste un élément de croissance majeur en 2015, avec des volumes toujours très importants et une croissance à deux chiffres. Ce fort taux de croissance est relayé par la migration EMV en Chine, suivie par l’Inde qui emprunte le même chemin. Les cartes de paiement équipées de la technologie « sans contact » affichent globalement une croissance légèrement supérieure à celle des cartes « à contact ». Cette croissance est en revanche plus marquée en dehors des Etats-Unis, qui ont pour l’instant fait le choix de déployer des cartes EMV à contact.

Eurosmart confirme par ailleurs que la tendance est durablement positive dans les secteurs du eGouvernement et de la santé en 2015 et 2016. « La sécurité et la protection des données personnelles et de la vie privée sont particulièrement importantes lorsque des données sensibles servent à gérer l’identification et l’authentification. Certains projets requièrent un niveau très élevé de sécurité, notamment en matière de gestion électronique des frontières (eBorder) et des visas (eVisa). L’industrie de la sécurité numérique propose des solutions pour prévenir les brèches potentielles dans la sécurité », a souligné Timothée Mangenot.

Les prévisions 2015 et 2016 confirment également le nombre grandissant d’éléments sécurisés livrés à des industriels ou « OEM » (Original Equipment Manufacturers). Poussés par le développement des applications mobiles, de plus en plus de fabricants intègrent des éléments sécurisés dans leurs objets connectés, tels que les tablettes, montres ou bracelets électroniques. En 2015, la croissance sur ce segment devrait atteindre 63% et restera vigoureuse en 2016.

infography_final

infography_final2

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’industrie de la sécurité numérique poursuit sa croissance – CARTES Secure Connexions 2015

censorship-610101_1920 18th novembre, 2015

Plus de 9 milliards d’éléments sécurisés sont livrés en 2015

A l’ouverture du salon CARTES Secure Connexions, l’association Eurosmart, représentant l’industrie de la sécurité numérique, a publié ses prévisions sur l’état du marché mondial des éléments sécurisés (ou secure elements) pour 2015 et 2016. Timothée Mangenot, Président d’Eurosmart : « notre industrie continue de croître, et a dépassé pour la première fois le seuil des neuf milliards d’éléments sécurisés livrés en 2015. Cette hausse s’explique par le déploiement continu des cartes de paiement à puces, par une tendance soutenue à la mobilité et un accès plus aisé aux services gouvernementaux en ligne ».

La croissance du marché atteindra près de 12% en 2015, et poursuivra sa hausse en 2016 pour atteindre 9,8 milliards d’unités, selon l’association. Timothée Mangenot : « deux facteurs de croissance sont particulièrement remarquables. En premier lieu, la migration de cartes de paiement équipées d’une bande magnétique vers des cartes à puce basées sur le standard EMV. Ensuite, le nombre grandissant d’éléments sécurisés dits « embarqués » dans les téléphones mobiles et autres équipements nomades, qui permet le déploiement de nouveaux usages, notamment autours du paiement mobiles. »

Ces résultats positifs sont également soutenus par une demande en hausse pour les cartes SIM : le marché des télécoms reste en bonne santé et n’a cessé de croître ces dernières années. En 2015, 5,45 milliards d’unités devraient ainsi être livrées.

S’agissant du secteur des paiements, la migration progressive vers les cartes EMV aux Etats-Unis reste un élément de croissance majeur en 2015, avec des volumes toujours très importants et une croissance à deux chiffres. Ce fort taux de croissance est relayé par la migration EMV en Chine, suivie par l’Inde qui emprunte le même chemin. Les cartes de paiement équipées de la technologie « sans contact » affichent globalement une croissance légèrement supérieure à celle des cartes « à contact ». Cette croissance est en revanche plus marquée en dehors des Etats-Unis, qui ont pour l’instant fait le choix de déployer des cartes EMV à contact.

Eurosmart confirme par ailleurs que la tendance est durablement positive dans les secteurs du eGouvernement et de la santé en 2015 et 2016. « La sécurité et la protection des données personnelles et de la vie privée sont particulièrement importantes lorsque des données sensibles servent à gérer l’identification et l’authentification. Certains projets requièrent un niveau très élevé de sécurité, notamment en matière de gestion électronique des frontières (eBorder) et des visas (eVisa). L’industrie de la sécurité numérique propose des solutions pour prévenir les brèches potentielles dans la sécurité », a souligné Timothée Mangenot.

Les prévisions 2015 et 2016 confirment également le nombre grandissant d’éléments sécurisés livrés à des industriels ou « OEM » (Original Equipment Manufacturers). Poussés par le développement des applications mobiles, de plus en plus de fabricants intègrent des éléments sécurisés dans leurs objets connectés, tels que les tablettes, montres ou bracelets électroniques. En 2015, la croissance sur ce segment devrait atteindre 63% et restera vigoureuse en 2016.

infography_final

infography_final2

By
@coesteve1
backtotop