La digitalisation des maisons de luxe | Nathalie Bouillé, Account Manager, secteur Luxe chez Dynatrace

A l’image de leur marque, les applications des maisons de Luxe se doivent d’être irréprochables : sans défaut et surtout simples d’utilisation et rapides. La bonne nouvelle, c’est qu’elles peuvent bénéficier des bonnes pratiques adoptées par leurs confrères du e-commerce !

En effet, selon la Digital Luxury Experience Study de MacKinsey, les ventes digitales représentent moins de 10% de l’ensemble des ventes dans le secteur du Luxe, mais ont un taux de croissance deux fois plus important que les ventes en magasins. Quatre achats sur dix sont influencés par le digital, qui génère directement 13 % des ventes offline. Et plus de la moitié des recherches se fait depuis un mobile.

L’objectif des maisons de luxe est donc de réussir à reproduire sur internet la magie de l’atmosphère ressentie en magasin.

Quelles bonnes pratiques des grands du e-commerce peuvent être déclinées au secteur du Luxe ?

Privilégier une appli stable et rapide à la course aux nouvelles fonctionnalités, c’est ce que les utilisateurs attendent.
Suivre 100% des transactions et savoir à tout moment si certaines visites sont abandonnées. Si oui, est-ce lié à un défaut de performance ou à une erreur ?
Industrialiser le diagnostic des dysfonctionnements & faire dialoguer les équipes de Run, Développement et Business.
Pour ce faire, les maisons de luxe doivent s’équiper de solutions APM afin de superviser la performance de leur(s) site(s) mais aussi de leurs applications. Cette visibilité continue leur permettra de connaitre et de localiser de manière proactive les problèmes de performance et d’avoir un contrôle sur la qualité de l’expérience qu’elles offrent à leurs clients.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La digitalisation des maisons de luxe | Nathalie Bouillé, Account Manager, secteur Luxe chez Dynatrace

23rd octobre, 2015

A l’image de leur marque, les applications des maisons de Luxe se doivent d’être irréprochables : sans défaut et surtout simples d’utilisation et rapides. La bonne nouvelle, c’est qu’elles peuvent bénéficier des bonnes pratiques adoptées par leurs confrères du e-commerce !

En effet, selon la Digital Luxury Experience Study de MacKinsey, les ventes digitales représentent moins de 10% de l’ensemble des ventes dans le secteur du Luxe, mais ont un taux de croissance deux fois plus important que les ventes en magasins. Quatre achats sur dix sont influencés par le digital, qui génère directement 13 % des ventes offline. Et plus de la moitié des recherches se fait depuis un mobile.

L’objectif des maisons de luxe est donc de réussir à reproduire sur internet la magie de l’atmosphère ressentie en magasin.

Quelles bonnes pratiques des grands du e-commerce peuvent être déclinées au secteur du Luxe ?

Privilégier une appli stable et rapide à la course aux nouvelles fonctionnalités, c’est ce que les utilisateurs attendent.
Suivre 100% des transactions et savoir à tout moment si certaines visites sont abandonnées. Si oui, est-ce lié à un défaut de performance ou à une erreur ?
Industrialiser le diagnostic des dysfonctionnements & faire dialoguer les équipes de Run, Développement et Business.
Pour ce faire, les maisons de luxe doivent s’équiper de solutions APM afin de superviser la performance de leur(s) site(s) mais aussi de leurs applications. Cette visibilité continue leur permettra de connaitre et de localiser de manière proactive les problèmes de performance et d’avoir un contrôle sur la qualité de l’expérience qu’elles offrent à leurs clients.

By
@coesteve1
backtotop