Usurpation d’identité en France, où est le risque ? Papier VS Numérique ? Etude Fellowes

En 2015, Fellowes poursuit sa campagne de sensibilisation sur les risques d’ usurpation d’identité et se concentre, pour ce 6ème volet, sur la perception des Français du risque lié à leur gestion des documents papier, vs numérique, en matière de communication d’informations personnelles et le résultat est là :

Internet n’a pas tué le papier, bien au contraire !
Contrairement à l’idée reçue, la tendance à la dématérialisation des documents ne s’est pas accompagnée d’une réduction, mais au contraire d’une inflation des échanges par l’intermédiaire de documents papier.
67% des Français communiquent leurs informations personnelles par internet, 80% en document papier.

L’arrivée dans l’ère du digital n’a pas dématérialisé le monde du papier
En effet, contrairement aux idées reçus depuis l’ère du digital, les français impriment de plus en plus et laissent ainsi plus de traces sur leurs données confidentielles.  Le monde du numérique à ainsi amplifié le nombre d’impressions réalisées.

Les français ont plus peur de l’usurpation d’identité que de le risque à la fraude bancaire
Mais ils ne font rien pour s’en prévenir !

Infographie FELLOWES

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Usurpation d’identité en France, où est le risque ? Papier VS Numérique ? Etude Fellowes

21st octobre, 2015

En 2015, Fellowes poursuit sa campagne de sensibilisation sur les risques d’ usurpation d’identité et se concentre, pour ce 6ème volet, sur la perception des Français du risque lié à leur gestion des documents papier, vs numérique, en matière de communication d’informations personnelles et le résultat est là :

Internet n’a pas tué le papier, bien au contraire !
Contrairement à l’idée reçue, la tendance à la dématérialisation des documents ne s’est pas accompagnée d’une réduction, mais au contraire d’une inflation des échanges par l’intermédiaire de documents papier.
67% des Français communiquent leurs informations personnelles par internet, 80% en document papier.

L’arrivée dans l’ère du digital n’a pas dématérialisé le monde du papier
En effet, contrairement aux idées reçus depuis l’ère du digital, les français impriment de plus en plus et laissent ainsi plus de traces sur leurs données confidentielles.  Le monde du numérique à ainsi amplifié le nombre d’impressions réalisées.

Les français ont plus peur de l’usurpation d’identité que de le risque à la fraude bancaire
Mais ils ne font rien pour s’en prévenir !

Infographie FELLOWES

By
@coesteve1
backtotop