Le Digital d’un pays à un autre – commentaires de Christophe Benavent, Professeur de Marketing à l’université Paris Ouest

Je n’aime pas les comparaisons entre pays qui masquent les différences qu’il y a au sein même des pays. Aujourd’hui 60% des Français sont équipés de smartphone, le reste non. Le problème des entreprises c’est qu’elles doivent gérer les deux populations. Le même problème se pose en Angleterre où le taux d’équipement de smartphones est de 70%. Ça ne veut rien dire.

L’achat en ligne est une solution parmi d’autres, et pas un signe de développement. La question centrale est quel est le rapport des consommateurs à l’achat tout court ? Cherchent-ils à faire des économies? Trouvent-ils dans la consommation une culture dans laquelle ils expriment leurs identités ? Cherchent-ils simplement à accéder à des consommations qui leur sont interdites car ils vivent trop loin des centres urbains? Et comment utilisent-ils les techniques pour réaliser leur but ? Il y a des pays dans lesquels de manière surprenante on peut observer une avance considérable en terme d’emploi du digital. Je pense au Kenya, avec l’extraordinaire diffusion des modes de paiement mobile offert par M-Pesa, qui n’est pas une banque. Dans un pays où les revenus sont faibles, la bancarisation marginale, mais l’usage de téléphones mobiles traditionnels (nos bons vieux Nokia) a été stimulé par la difficulté des transports routiers. Les consommateurs kenyans ont trouvé dans le paiement mobile une solution à de nombreux problèmes quotidiens, notamment transférer du cash à de la famille éloignée. Est-ce que, le Kenya est en avance sur nous ?

Digital

Christophe Benavent Christophe Benavent

 

Source http://www.ecosocioconso.com/wp-content/uploads/2015/10/digital.pdf

@ecosocioconso

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Le Digital d’un pays à un autre – commentaires de Christophe Benavent, Professeur de Marketing à l’université Paris Ouest

8th octobre, 2015

Je n’aime pas les comparaisons entre pays qui masquent les différences qu’il y a au sein même des pays. Aujourd’hui 60% des Français sont équipés de smartphone, le reste non. Le problème des entreprises c’est qu’elles doivent gérer les deux populations. Le même problème se pose en Angleterre où le taux d’équipement de smartphones est de 70%. Ça ne veut rien dire.

L’achat en ligne est une solution parmi d’autres, et pas un signe de développement. La question centrale est quel est le rapport des consommateurs à l’achat tout court ? Cherchent-ils à faire des économies? Trouvent-ils dans la consommation une culture dans laquelle ils expriment leurs identités ? Cherchent-ils simplement à accéder à des consommations qui leur sont interdites car ils vivent trop loin des centres urbains? Et comment utilisent-ils les techniques pour réaliser leur but ? Il y a des pays dans lesquels de manière surprenante on peut observer une avance considérable en terme d’emploi du digital. Je pense au Kenya, avec l’extraordinaire diffusion des modes de paiement mobile offert par M-Pesa, qui n’est pas une banque. Dans un pays où les revenus sont faibles, la bancarisation marginale, mais l’usage de téléphones mobiles traditionnels (nos bons vieux Nokia) a été stimulé par la difficulté des transports routiers. Les consommateurs kenyans ont trouvé dans le paiement mobile une solution à de nombreux problèmes quotidiens, notamment transférer du cash à de la famille éloignée. Est-ce que, le Kenya est en avance sur nous ?

Digital

Christophe Benavent Christophe Benavent

 

Source http://www.ecosocioconso.com/wp-content/uploads/2015/10/digital.pdf

@ecosocioconso

By
@coesteve1
backtotop