Cybersécurité des systèmes du futur : SystemX lance le projet EIC

Analog-Digital Converter

Le projet EIC (Environnement pour l’Interopérabilité et l’Intégration en Cybersécurité) s’inscrit dans le Plan « Cybersécurité » de la Nouvelle France Industrielle, piloté par l’ANSSI (Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information), qui nécessite des avancées en ingénierie des systèmes complexes. Il s’agit de mettre en œuvre un environnement expérimental et humain de premier plan dédié à l’évaluation et à la recherche dans le domaine des risques en cybersécurité sur les infrastructures numériques.

SystemX, unique IRT en Ile-de-France dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, explore les risques en matière de cybersécurité des systèmes du futur, avec le lancement du projet EIC. L’IRT a recensé les besoins exprimés par ses partenaires industriels sur la sécurité des systèmes et solutions du futur qu’ils développent (Ville Intelligente, SmartGrids, Véhicules Connectés et Autonomes, Santé Connectée, Internet des Objets, Big Data, Cloud, etc.), et qui nécessitent des arbitrages complexes entre la facilité d’usage, le coût de la sécurité, la sûreté de fonctionnement, le respect d’un droit numérique en évolution constante et la compréhension et l’anticipation du marché et de ses acteurs.

Le projet EIC s’appuie sur une plateforme de simulation et d’analyse pour l’évaluation de la cybersécurité des architectures de systèmes appelée CHESS (Cybersecurity Hardening Environment for Systems of Systems) sur des cas d’usage innovants dans le domaine des SmartGrids, de l’Usine du Futur, du Transport Connecté et Autonome et les nouveaux services de l’Internet des Objets. Ces recherches vont permettre à l’ANSSI d’établir des recommandations en lien avec les enjeux et les risques industriels.

Les recherches menées dans le cadre du projet EIC associeront des compétences technologiques, industrielles et scientifiques tant en mathématiques, modélisation, informatique, traitement des données, qu’en sciences humaines et sociales. Ces dernières sont nécessaires à la compréhension des enjeux, à l’élaboration de stratégies pertinentes et à l’innovation pour la confiance numérique, domaine dans lequel la composante humaine, politique et économique ne peut être dissociée des technologies.

Le projet EIC s’est donné aussi comme objectif, au-delà de la recherche à moyen terme, de mener des études incluant l’évaluation des impacts directement opérationnels afin de nourrir la réflexion stratégique et fournir des outils d’aide à la décision aux acteurs économiques et gouvernementaux.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le groupe thématique « Confiance Numérique et Sécurité » du pôle Systematic Paris-Region pour que les travaux réalisés au sein du projet EIC impactent fortement l’écosystème, tant les PME, intégrateurs et grands groupes, entités gouvernementales,  que les organismes académiques. En effet, de l’étude de nouveaux cas d’usage, de la confrontation de ces mêmes cas d’usage aux travaux de recherche, de l’évaluation des solutions et offres intégrées en cybersécurité ainsi que de la définition de choix d’architecture et de solutions de sécurité, découleront des transferts technologiques et de savoir-faire majeurs et innovants, » déclare François Stephan, Directeur du Développement et de l’International à l’IRT SystemX.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Cybersécurité des systèmes du futur : SystemX lance le projet EIC

Analog-Digital Converter 1st octobre, 2015

Le projet EIC (Environnement pour l’Interopérabilité et l’Intégration en Cybersécurité) s’inscrit dans le Plan « Cybersécurité » de la Nouvelle France Industrielle, piloté par l’ANSSI (Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information), qui nécessite des avancées en ingénierie des systèmes complexes. Il s’agit de mettre en œuvre un environnement expérimental et humain de premier plan dédié à l’évaluation et à la recherche dans le domaine des risques en cybersécurité sur les infrastructures numériques.

SystemX, unique IRT en Ile-de-France dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, explore les risques en matière de cybersécurité des systèmes du futur, avec le lancement du projet EIC. L’IRT a recensé les besoins exprimés par ses partenaires industriels sur la sécurité des systèmes et solutions du futur qu’ils développent (Ville Intelligente, SmartGrids, Véhicules Connectés et Autonomes, Santé Connectée, Internet des Objets, Big Data, Cloud, etc.), et qui nécessitent des arbitrages complexes entre la facilité d’usage, le coût de la sécurité, la sûreté de fonctionnement, le respect d’un droit numérique en évolution constante et la compréhension et l’anticipation du marché et de ses acteurs.

Le projet EIC s’appuie sur une plateforme de simulation et d’analyse pour l’évaluation de la cybersécurité des architectures de systèmes appelée CHESS (Cybersecurity Hardening Environment for Systems of Systems) sur des cas d’usage innovants dans le domaine des SmartGrids, de l’Usine du Futur, du Transport Connecté et Autonome et les nouveaux services de l’Internet des Objets. Ces recherches vont permettre à l’ANSSI d’établir des recommandations en lien avec les enjeux et les risques industriels.

Les recherches menées dans le cadre du projet EIC associeront des compétences technologiques, industrielles et scientifiques tant en mathématiques, modélisation, informatique, traitement des données, qu’en sciences humaines et sociales. Ces dernières sont nécessaires à la compréhension des enjeux, à l’élaboration de stratégies pertinentes et à l’innovation pour la confiance numérique, domaine dans lequel la composante humaine, politique et économique ne peut être dissociée des technologies.

Le projet EIC s’est donné aussi comme objectif, au-delà de la recherche à moyen terme, de mener des études incluant l’évaluation des impacts directement opérationnels afin de nourrir la réflexion stratégique et fournir des outils d’aide à la décision aux acteurs économiques et gouvernementaux.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le groupe thématique « Confiance Numérique et Sécurité » du pôle Systematic Paris-Region pour que les travaux réalisés au sein du projet EIC impactent fortement l’écosystème, tant les PME, intégrateurs et grands groupes, entités gouvernementales,  que les organismes académiques. En effet, de l’étude de nouveaux cas d’usage, de la confrontation de ces mêmes cas d’usage aux travaux de recherche, de l’évaluation des solutions et offres intégrées en cybersécurité ainsi que de la définition de choix d’architecture et de solutions de sécurité, découleront des transferts technologiques et de savoir-faire majeurs et innovants, » déclare François Stephan, Directeur du Développement et de l’International à l’IRT SystemX.

By
@coesteve1
backtotop