ELA Innovation – L’Expert français de la RFID imagine le monde connecté de demain !

Travel the world monument concept

La RFID a le vent en poupe ! Depuis le début de l’année, cette technologie séduit de plus en plus. Le premier « Bikini connecté » a vu le jour ; des scientifiques australiens ont accroché sur des centaines d’abeilles des mini tags RFID pour étudier leurs comportements et contrecarrer leur disparition. La Malaisie a annoncé vouloir équiper tous les véhicules sur son territoire de tag RFID, officiellement pour mieux les géolocaliser en cas de vols et fluidifier les paiements aux péages.

Cependant, la frontière avec l’éthique et l’intégrité corporelle est ténue, surtout lorsque l’on sait que la première « Implant Party » a eu lieu en France cet été, permettant de se faire injecter de façon indolore, un tag RFID sous la peau pour calculer leur taux de caféine. De plus en plus d’hôtels en Espagne « tagguent » leurs vacanciers pour leur permettre de consommer en toute liberté. Au vu de tout cela, que nous réserve la RFID du futur ?

Décryptage et prospective avec Pierre Bonzom, leader français dans ce domaine depuis plus de 15 ans.

La RFID, une technologie porteuse d’avenir

L’engouement du monde entier pour les objets connectés ne cesse de croître ; les prévisions annoncent même qu’à horizon 2020, 2 milliards de produits connectés seront commercialisés. Surfant sur cette vague, ELA Innovation a choisi d’investir, depuis plus de 15 ans, dans une technologie entièrement automatique et très peu polluante : l’Indentification par Radio Fréquence Active (RFID). Ce marché représente actuellement plus de 9,4 milliards de dollars à l’échelle mondiale et les prévisions sont fortement à la hausse.

La RFID est une technologie de capture automatique de données basée sur les ondes et rayonnement radiofréquence. Notamment dans les domaines de la santé et de la domotique, mais également dans la mouvance de « l’Industrie du futur », cette technologie se développe de façon spectaculaire.

« Le grand public n’en a pas vraiment conscience mais la RFID est à l’origine de beaucoup de produits qu’il utilise quotidiennement tels que le Pass Navigo, le Télépéage Liber T ou encore l’ensemble des objets connectés présents dans nos vies !  En prenant le pari il y a 15 ans de miser sur cette technologie nous avons été particulièrement visionnaires et nous le constatons tous les jours grâce à une clientèle toujours plus conséquente et satisfaite. La RFID, dispose de l’avantage unique de pouvoir être intégrée à un nombre très vastes de domaines ; je pense que les deux secteurs les plus prometteurs pour la RFID seront l’énergie et la santé. » indique Pierre Bonzom, PDG de la société ELA Innovation.

La RFID, une technologie à déclinaisons multiples

De par son automatisme et sa rapidité de communication, elle séduit beaucoup de secteurs et a pris une place de choix dans le monde industriel. En effet, les produits d’ELA Innovation ont su conquérir le cœur de nombreux industriels français et européens, soucieux de garantir la sécurité de leurs employés et des biens sur leurs lieux de travail. Dernière innovation en date, les premiers « outils intelligents », qui s’intègrent parfaitement dans la mouvance de «l’Industrie du futur » et dont Airbus ou la SNCF vantent d’ores et déjà les mérites.

Ainsi, la RFID est partout et le sera plus encore dans le futur ! Cette technologie ne semble revêtir que des qualités et permet de faire communiquer les objets ou même les êtres humains en toute simplicité. « Bien que cela pose des problèmes d’éthique et d’intégrité corporelle, on peut imaginer 1001 façons de se servir de la RFID dans le futur, et plus particulièrement dans le secteur de la santé. Implantée sous la peau, la puce RFID sera 100% non polluante car ses faibles besoins énergétiques seront alimentés par la chaleur du corps humain. Un ensemble de paramètres physiologiques seront mesurés et connectés à notre profil personnalisé permettant d’anticiper certaines faiblesses cardiaques ou encore d’alerte en cas de chute. » projette Pierre Bonzom.

Toutefois, attention à ce que des acteurs mal intentionnés ne se l’approprient pas à des fins négatives, franchissant sans sourciller la barrière de l’éthique. L’implantation de tags sous la peau est certes une expérience nouvelle et « inédite », qui peut s’avérer très utile dans le domaine de la santé, mais peut rapidement transformer le corps humain en objet, si elle est mal utilisée.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

ELA Innovation – L’Expert français de la RFID imagine le monde connecté de demain !

Travel the world monument concept 30th septembre, 2015

La RFID a le vent en poupe ! Depuis le début de l’année, cette technologie séduit de plus en plus. Le premier « Bikini connecté » a vu le jour ; des scientifiques australiens ont accroché sur des centaines d’abeilles des mini tags RFID pour étudier leurs comportements et contrecarrer leur disparition. La Malaisie a annoncé vouloir équiper tous les véhicules sur son territoire de tag RFID, officiellement pour mieux les géolocaliser en cas de vols et fluidifier les paiements aux péages.

Cependant, la frontière avec l’éthique et l’intégrité corporelle est ténue, surtout lorsque l’on sait que la première « Implant Party » a eu lieu en France cet été, permettant de se faire injecter de façon indolore, un tag RFID sous la peau pour calculer leur taux de caféine. De plus en plus d’hôtels en Espagne « tagguent » leurs vacanciers pour leur permettre de consommer en toute liberté. Au vu de tout cela, que nous réserve la RFID du futur ?

Décryptage et prospective avec Pierre Bonzom, leader français dans ce domaine depuis plus de 15 ans.

La RFID, une technologie porteuse d’avenir

L’engouement du monde entier pour les objets connectés ne cesse de croître ; les prévisions annoncent même qu’à horizon 2020, 2 milliards de produits connectés seront commercialisés. Surfant sur cette vague, ELA Innovation a choisi d’investir, depuis plus de 15 ans, dans une technologie entièrement automatique et très peu polluante : l’Indentification par Radio Fréquence Active (RFID). Ce marché représente actuellement plus de 9,4 milliards de dollars à l’échelle mondiale et les prévisions sont fortement à la hausse.

La RFID est une technologie de capture automatique de données basée sur les ondes et rayonnement radiofréquence. Notamment dans les domaines de la santé et de la domotique, mais également dans la mouvance de « l’Industrie du futur », cette technologie se développe de façon spectaculaire.

« Le grand public n’en a pas vraiment conscience mais la RFID est à l’origine de beaucoup de produits qu’il utilise quotidiennement tels que le Pass Navigo, le Télépéage Liber T ou encore l’ensemble des objets connectés présents dans nos vies !  En prenant le pari il y a 15 ans de miser sur cette technologie nous avons été particulièrement visionnaires et nous le constatons tous les jours grâce à une clientèle toujours plus conséquente et satisfaite. La RFID, dispose de l’avantage unique de pouvoir être intégrée à un nombre très vastes de domaines ; je pense que les deux secteurs les plus prometteurs pour la RFID seront l’énergie et la santé. » indique Pierre Bonzom, PDG de la société ELA Innovation.

La RFID, une technologie à déclinaisons multiples

De par son automatisme et sa rapidité de communication, elle séduit beaucoup de secteurs et a pris une place de choix dans le monde industriel. En effet, les produits d’ELA Innovation ont su conquérir le cœur de nombreux industriels français et européens, soucieux de garantir la sécurité de leurs employés et des biens sur leurs lieux de travail. Dernière innovation en date, les premiers « outils intelligents », qui s’intègrent parfaitement dans la mouvance de «l’Industrie du futur » et dont Airbus ou la SNCF vantent d’ores et déjà les mérites.

Ainsi, la RFID est partout et le sera plus encore dans le futur ! Cette technologie ne semble revêtir que des qualités et permet de faire communiquer les objets ou même les êtres humains en toute simplicité. « Bien que cela pose des problèmes d’éthique et d’intégrité corporelle, on peut imaginer 1001 façons de se servir de la RFID dans le futur, et plus particulièrement dans le secteur de la santé. Implantée sous la peau, la puce RFID sera 100% non polluante car ses faibles besoins énergétiques seront alimentés par la chaleur du corps humain. Un ensemble de paramètres physiologiques seront mesurés et connectés à notre profil personnalisé permettant d’anticiper certaines faiblesses cardiaques ou encore d’alerte en cas de chute. » projette Pierre Bonzom.

Toutefois, attention à ce que des acteurs mal intentionnés ne se l’approprient pas à des fins négatives, franchissant sans sourciller la barrière de l’éthique. L’implantation de tags sous la peau est certes une expérience nouvelle et « inédite », qui peut s’avérer très utile dans le domaine de la santé, mais peut rapidement transformer le corps humain en objet, si elle est mal utilisée.

By
@coesteve1
backtotop