L’Aéroport de Toulouse Blagnac s’appuie sur F5 Networks pour sécuriser ses échanges avec ses voyageurs

Hotline, 100 Prozent Service

L’aéroport s’est appuyé sur une solution F5 et Cisco pour ouvrir son système d’information et proposer au grand public de nouveaux services web

L’aéroport Toulouse-Blagnac est situé à 7 km au nord-ouest du centre de Toulouse. Il est exploité par la société Aéroport Toulouse-Blagnac qui en assure la gestion dans le cadre d’une concession de service public consentie avec l’Etat jusqu’en 2046. Toulouse Blagnac est aujourd’hui le cinquième aéroport de France et 1er aéroport “business”, avec un trafic de 7 517 736 passagers et 94 030 mouvements d’avions. Il accueille 31 compagnies aériennes régulières (17 lignes nationales et 40 liaisons internationales) qui proposent 40 destinations charters à l’export. La société a réalisée en 2014 un chiffre d’affaires de 120,6 millions d’euros.

L’architecture technique est basée sur des équipements Cisco pour le réseau, et Microsoft pour les échanges de données avec l’extérieur (site internet et messagerie). Jusque récemment, l’aéroport n’avait qu’un faible besoin d’interconnexions réseaux, celles-ci étant principalement destinées aux départements métiers en interne. Les connexions extérieures sont essentiellement d’ordre B2B et liées principalement aux échanges avec les compagnies aériennes, les douanes, etc. Ces connexions sont parfaitement maitrisées au niveau applicatif en termes de flux et de sécurité.

« Les nouveaux défis à relever sont issus de la volonté d’ouverture pour la mise en œuvre de modèles B2C »,explique Laurent Verbiguié, Directeur du Système d’Information de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac. « Si en B2B tout est quasiment paramétrable, le B2C s’avère plus complexe en termes de technologies et de matériels mis en œuvre. Cela implique des besoins plus conséquents et nos systèmes d’échange en mode proxy/reverse proxy n’étaient plus suffisant. De plus, les résultats d’un audit de la sécurité ont montrés que nous pouvions procéder à des évolutions et améliorer les systèmes en place. » 

La direction des systèmes d’information (DSI) élabore donc un projet pour sélectionner deux nouveaux proxy/reverse proxy et effectue une première sélection de solutions au travers de sa veille technique. Cette première phase permet d’identifier une solution basée sur des solutions Cisco et F5. La DSI décide néanmoins de consulter trois intégrateurs et de leur soumettre le projet. Tous trois présentent leurs offres et recommandent un déploiement intégrant des solutions Cisco et F5, ce qui conforte la DSI dans ses premières conclusions.

La DSI décide de retenir l’offre de Telindus qui s’appuyait sur une solution F5 BIG-IP AFM (Advanced Firewall Manager) 2000s, F5 BIG-IP APM (Access Policy Manager) et d’une appliance Cisco IronPort S170. « Nous avons opté pour des standards du marché qui ont fait leurs preuves et des solutions leaders, économiques mais offrant un excellent rapport qualité/prix. », précise Laurent Verbiguié, Directeur du Système d’Information de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac.

Grâce à ce projet, l’Aéroport de Toulouse Blagnac dispose désormais d’une plus large gamme de fonctionnalités pour les services web à destination du grand public et du personnel. Ceux-ci incluent :

  • La vente et la réservation de places de parking par internet – sécurisé et implémenté grâce à F5.
  • Publication de la plateforme SharePoint de l’aéroport sur Internet
  • Accès à la messagerie interne via la flotte d’iPhone et iPad
  • Un portail d’accès pour les personnels d’astreinte – sécurisation de l’accès avec F5
  • Possibilité d’accéder au référentiel qualité de l’aéroport 

« La mise en œuvre du projet s’est très bien passée. Elle a pris un peu de temps mais cela tient principalement au fait que nous avons déployé des modes de fonctionnement et des fonctionnalités nouvelles et effectué de nombreux tests », explique Laurent Verbiguié. « Nous avons particulièrement apprécié la proximité des constructeurs F5 et Cisco qui se sont impliqués et sont restés informés tout au long du projet pour faire de celui-ci une réussite. »

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’Aéroport de Toulouse Blagnac s’appuie sur F5 Networks pour sécuriser ses échanges avec ses voyageurs

Hotline, 100 Prozent Service 28th septembre, 2015

L’aéroport s’est appuyé sur une solution F5 et Cisco pour ouvrir son système d’information et proposer au grand public de nouveaux services web

L’aéroport Toulouse-Blagnac est situé à 7 km au nord-ouest du centre de Toulouse. Il est exploité par la société Aéroport Toulouse-Blagnac qui en assure la gestion dans le cadre d’une concession de service public consentie avec l’Etat jusqu’en 2046. Toulouse Blagnac est aujourd’hui le cinquième aéroport de France et 1er aéroport “business”, avec un trafic de 7 517 736 passagers et 94 030 mouvements d’avions. Il accueille 31 compagnies aériennes régulières (17 lignes nationales et 40 liaisons internationales) qui proposent 40 destinations charters à l’export. La société a réalisée en 2014 un chiffre d’affaires de 120,6 millions d’euros.

L’architecture technique est basée sur des équipements Cisco pour le réseau, et Microsoft pour les échanges de données avec l’extérieur (site internet et messagerie). Jusque récemment, l’aéroport n’avait qu’un faible besoin d’interconnexions réseaux, celles-ci étant principalement destinées aux départements métiers en interne. Les connexions extérieures sont essentiellement d’ordre B2B et liées principalement aux échanges avec les compagnies aériennes, les douanes, etc. Ces connexions sont parfaitement maitrisées au niveau applicatif en termes de flux et de sécurité.

« Les nouveaux défis à relever sont issus de la volonté d’ouverture pour la mise en œuvre de modèles B2C »,explique Laurent Verbiguié, Directeur du Système d’Information de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac. « Si en B2B tout est quasiment paramétrable, le B2C s’avère plus complexe en termes de technologies et de matériels mis en œuvre. Cela implique des besoins plus conséquents et nos systèmes d’échange en mode proxy/reverse proxy n’étaient plus suffisant. De plus, les résultats d’un audit de la sécurité ont montrés que nous pouvions procéder à des évolutions et améliorer les systèmes en place. » 

La direction des systèmes d’information (DSI) élabore donc un projet pour sélectionner deux nouveaux proxy/reverse proxy et effectue une première sélection de solutions au travers de sa veille technique. Cette première phase permet d’identifier une solution basée sur des solutions Cisco et F5. La DSI décide néanmoins de consulter trois intégrateurs et de leur soumettre le projet. Tous trois présentent leurs offres et recommandent un déploiement intégrant des solutions Cisco et F5, ce qui conforte la DSI dans ses premières conclusions.

La DSI décide de retenir l’offre de Telindus qui s’appuyait sur une solution F5 BIG-IP AFM (Advanced Firewall Manager) 2000s, F5 BIG-IP APM (Access Policy Manager) et d’une appliance Cisco IronPort S170. « Nous avons opté pour des standards du marché qui ont fait leurs preuves et des solutions leaders, économiques mais offrant un excellent rapport qualité/prix. », précise Laurent Verbiguié, Directeur du Système d’Information de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac.

Grâce à ce projet, l’Aéroport de Toulouse Blagnac dispose désormais d’une plus large gamme de fonctionnalités pour les services web à destination du grand public et du personnel. Ceux-ci incluent :

  • La vente et la réservation de places de parking par internet – sécurisé et implémenté grâce à F5.
  • Publication de la plateforme SharePoint de l’aéroport sur Internet
  • Accès à la messagerie interne via la flotte d’iPhone et iPad
  • Un portail d’accès pour les personnels d’astreinte – sécurisation de l’accès avec F5
  • Possibilité d’accéder au référentiel qualité de l’aéroport 

« La mise en œuvre du projet s’est très bien passée. Elle a pris un peu de temps mais cela tient principalement au fait que nous avons déployé des modes de fonctionnement et des fonctionnalités nouvelles et effectué de nombreux tests », explique Laurent Verbiguié. « Nous avons particulièrement apprécié la proximité des constructeurs F5 et Cisco qui se sont impliqués et sont restés informés tout au long du projet pour faire de celui-ci une réussite. »

By
@coesteve1
backtotop