HP protège l’ entreprise numérique avec de nouvelles fonctions analytiques de sécurité

Composition of human head, key symbol and fractal design elements on the subject of encryption, security, digital communications, science and technology

De nouvelles solutions identifient rapidement les menaces à haut risques et les IoC (indicators of compromise) afin d’aider à protéger les échanges entre utilisateurs, applications et données

A l’occasion de HP Protect, la conférence annuelle sur la sécurité informatique d’entreprise, HP a dévoilé de nouvelles solutions centrées sur l’analyse de données de sécurité conçues pour aider les entreprises à passer des méthodes traditionnelles de sécurité à une approche moderne basées sur la protection des interactions entre les utilisateurs, les applications et les données, et sécuriser ainsi leurs actifs les plus précieux.
 
Les entreprises sont quotidiennement submergées par des données portant sur la sécurité. Elles doivent réussir à traduire ces données en informations utiles pour gérer de manière proactive les menaces qui engendrent un risque certain. Face à la complexité et le volume croissants des données, une plate-forme de sécurité intelligente est donc essentielle. Celle-ci doit être en mesure d’exploiter la puissance des solutions de Security Information and Event Management (SIEM) et d’effectuer une surveillance active avec l’analyse de données de sécurité extraites de cas d’usages, et capables d’être dérivées en actions de prévention concrètes.
 
« La détection des failles de sécurité est la préoccupations principale des acheteurs de solutions de sécurité. Les fabricants des solutions techniques se vantant d’identifier les failles ou de détecter des attaques sophistiquées font toujours plus de bruit » déclare Eric Ahlm, directeur de recherches chez Gartner, dans un récent communiqué de presse. « Les plateformes d’analyse de données de sécurité s’efforcent de conduire à une prise de conscience des événements de sécurité en collectant et en analysant un ensemble de données toujours plus large, de façon à ce que les événements les plus nuisibles pour les entreprises soient détectés et classés par ordre de priorité avec une efficacité accrue. 1 » 
 

Tirer parti de l’analyse des données de sécurité pour automatiser l’analyse des menaces

Les entreprises reçoivent chaque semaine en moyenne 17 000 alertes de programmes malveillants, et dépensent chaque année en moyenne 1,27 million US$ en temps et en ressources pour répondre à des menaces 2 provenant de données imprécises ou erronées. En raison du volume de données que les professionnels de la sécurité d’entreprise doivent surveiller, on estime à environ quatre pour cent, seulement, les alertes de logiciels malveillants faisant l’objet d’investigations 2, laissant ainsi une faille importante dans la gestion des problèmes de sécurité. En outre, les solutions traditionnelles périmétrique et les actions manuelles ne sont pas capables d’intercepter toutes les infections critiques dues à des programmes malveillants et laissent ainsi les entreprises encore plus exposées aux risques.
 
Pour les aider à automatiser l’analyse des données relatives aux menaces, HP annonce HP DNS Malware Analytics (DMA), une solution unique conçue pour identifier les systèmes infectés en analysant le trafic sur les serveurs DNS de l’entreprise. Cette solution sans agent a été développée en partenariat avec les HP Labs, les laboratoires  de  recherche d’HP, et le centre interne HP Cyber Defense Center. Travaillant à partir d’algorithmes, elle répertorie les serveurs infectés sans logiciel installé sur les composants périmétriques, et aide les clients à détecter rapidement les menaces à haut risque, réduire l’impact des failles de sécurité et améliorer leur politique globale de sécurité.
 
« Aujourd’hui les organisations doivent faire face à des volumes croissants de données de sécurité. Sans avoir la possibilité de séparer les signaux réels du bruit ambiant, les entreprises peuvent être victimes d’attaques malveillantes non détectées aux conséquences graves à la fois en termes financiers et opérationnels » déclare Sue Barsamian, Senior Vice-Président et Directeur Général de l’entité HP Enterprise Security Products. « La nouvelle solution HP DNS Malware Analytics (DMA) utilise les techniques de traitement des données pour détecter des malwares à partir de larges volumes d’événements fournis par les serveurs DNS. HP DMA est une solution packagée simple et très efficace adaptée aux grandes et moyennes entreprises. Combinée à la plateforme HP ArcSight SIEM, elle apporte des fonctionnalités de nouvelle génération qui renforcent la protection de l’entreprise. »
 
HP DMA identifie rapidement les cibles infectées comme les serveurs, les postes de travail et les appareils mobiles, afin de pouvoir les isoler avant qu’ils ne se connectent au réseau. La solution propose un algorithme unique en son genre – ce qui la différencie de la plupart des offres bâties sur des règles – capable d’analyser un très grand nombre d’enregistrements DNS. Ceci permet la détection d’un nouveau malware inconnu tout en réduisant par 20 le nombre de faux positifs par rapport aux autres offres de détection de malware sur le marché 3. Les entreprises économisent ainsi du temps et des ressources IT, et peuvent répondre aux risques les plus élevés en fonction des priorités qu’elles auront définies.
 
Avec un paramétrage simple et un reporting dans le cloud, HP DMA peut être déployé rapidement pour offrir une vigilance permanente face aux menaces. La solution s’intègre de façon transparente avec la plateforme the HP ArcSight SIEM, ce qui permet d’exploiter la capacité des systèmes SIEM, en tirant parti des déploiements de ArcSight Enterprise Security Management (ESM) afin de corréler d’autres données contextuelles, de donner des alertes et de proposer des actions appropriées.
 

Intégrer les données de sécurisation des applications pour élargir la couverture de sécurité

En prolongement de son engagement sur les offres de sécurité basées sur l’utilisation de données, HP annonce également HP Fortify scan analytics, une technologie unique qui exploite la puissance des données de sécurité issues des applications afin d’améliorer l’acuité et l’efficacité des solutions de sécurisation des applications. En traitant un volume croissant d’enregistrements fournis par des scans applicatifs et en réduisant la quantité d’éléments demandant l’analyse d’un spécialiste, la solution permet aux entreprises de concentrer leurs ressources sur un nombre plus faible de tâches plus prioritaires. Cette technologie analytique s’intègre de façon transparente dans les workflows existants de tests de sécurité des applications, ce qui contribue à augmenter à la fois l’efficacité du processus d’audit de la sécurité des applications et la pertinence des résultats.
 

Tirer parti de l’analyse prédictive pour accélérer la détection de menaces internes

Les nouvelles offres analytiques HP DMA et Fortify renforcent les capacités analytiques d’HP autour de l’analyse comportementale annoncées au cours de cette année. HP User Behavior Analytics (UBA) offre aux clients une meilleure visibilité dans le comportement des utilisateurs afin d’identifier les plus négligents ou les plus malveillants, ou de détecter les attaques externes qui infectent les comptes des utilisateurs de l’entreprise. En classant les anomalies détectées et les risques associés, HP UBA permet aux clients de concentrer leurs efforts et leurs ressources sur les activités, les utilisateurs et les applications qui présentent les risques les plus élevés pour l’entreprise.
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

HP protège l’ entreprise numérique avec de nouvelles fonctions analytiques de sécurité

Composition of human head, key symbol and fractal design elements on the subject of encryption, security, digital communications, science and technology 8th septembre, 2015

De nouvelles solutions identifient rapidement les menaces à haut risques et les IoC (indicators of compromise) afin d’aider à protéger les échanges entre utilisateurs, applications et données

A l’occasion de HP Protect, la conférence annuelle sur la sécurité informatique d’entreprise, HP a dévoilé de nouvelles solutions centrées sur l’analyse de données de sécurité conçues pour aider les entreprises à passer des méthodes traditionnelles de sécurité à une approche moderne basées sur la protection des interactions entre les utilisateurs, les applications et les données, et sécuriser ainsi leurs actifs les plus précieux.
 
Les entreprises sont quotidiennement submergées par des données portant sur la sécurité. Elles doivent réussir à traduire ces données en informations utiles pour gérer de manière proactive les menaces qui engendrent un risque certain. Face à la complexité et le volume croissants des données, une plate-forme de sécurité intelligente est donc essentielle. Celle-ci doit être en mesure d’exploiter la puissance des solutions de Security Information and Event Management (SIEM) et d’effectuer une surveillance active avec l’analyse de données de sécurité extraites de cas d’usages, et capables d’être dérivées en actions de prévention concrètes.
 
« La détection des failles de sécurité est la préoccupations principale des acheteurs de solutions de sécurité. Les fabricants des solutions techniques se vantant d’identifier les failles ou de détecter des attaques sophistiquées font toujours plus de bruit » déclare Eric Ahlm, directeur de recherches chez Gartner, dans un récent communiqué de presse. « Les plateformes d’analyse de données de sécurité s’efforcent de conduire à une prise de conscience des événements de sécurité en collectant et en analysant un ensemble de données toujours plus large, de façon à ce que les événements les plus nuisibles pour les entreprises soient détectés et classés par ordre de priorité avec une efficacité accrue. 1 » 
 

Tirer parti de l’analyse des données de sécurité pour automatiser l’analyse des menaces

Les entreprises reçoivent chaque semaine en moyenne 17 000 alertes de programmes malveillants, et dépensent chaque année en moyenne 1,27 million US$ en temps et en ressources pour répondre à des menaces 2 provenant de données imprécises ou erronées. En raison du volume de données que les professionnels de la sécurité d’entreprise doivent surveiller, on estime à environ quatre pour cent, seulement, les alertes de logiciels malveillants faisant l’objet d’investigations 2, laissant ainsi une faille importante dans la gestion des problèmes de sécurité. En outre, les solutions traditionnelles périmétrique et les actions manuelles ne sont pas capables d’intercepter toutes les infections critiques dues à des programmes malveillants et laissent ainsi les entreprises encore plus exposées aux risques.
 
Pour les aider à automatiser l’analyse des données relatives aux menaces, HP annonce HP DNS Malware Analytics (DMA), une solution unique conçue pour identifier les systèmes infectés en analysant le trafic sur les serveurs DNS de l’entreprise. Cette solution sans agent a été développée en partenariat avec les HP Labs, les laboratoires  de  recherche d’HP, et le centre interne HP Cyber Defense Center. Travaillant à partir d’algorithmes, elle répertorie les serveurs infectés sans logiciel installé sur les composants périmétriques, et aide les clients à détecter rapidement les menaces à haut risque, réduire l’impact des failles de sécurité et améliorer leur politique globale de sécurité.
 
« Aujourd’hui les organisations doivent faire face à des volumes croissants de données de sécurité. Sans avoir la possibilité de séparer les signaux réels du bruit ambiant, les entreprises peuvent être victimes d’attaques malveillantes non détectées aux conséquences graves à la fois en termes financiers et opérationnels » déclare Sue Barsamian, Senior Vice-Président et Directeur Général de l’entité HP Enterprise Security Products. « La nouvelle solution HP DNS Malware Analytics (DMA) utilise les techniques de traitement des données pour détecter des malwares à partir de larges volumes d’événements fournis par les serveurs DNS. HP DMA est une solution packagée simple et très efficace adaptée aux grandes et moyennes entreprises. Combinée à la plateforme HP ArcSight SIEM, elle apporte des fonctionnalités de nouvelle génération qui renforcent la protection de l’entreprise. »
 
HP DMA identifie rapidement les cibles infectées comme les serveurs, les postes de travail et les appareils mobiles, afin de pouvoir les isoler avant qu’ils ne se connectent au réseau. La solution propose un algorithme unique en son genre – ce qui la différencie de la plupart des offres bâties sur des règles – capable d’analyser un très grand nombre d’enregistrements DNS. Ceci permet la détection d’un nouveau malware inconnu tout en réduisant par 20 le nombre de faux positifs par rapport aux autres offres de détection de malware sur le marché 3. Les entreprises économisent ainsi du temps et des ressources IT, et peuvent répondre aux risques les plus élevés en fonction des priorités qu’elles auront définies.
 
Avec un paramétrage simple et un reporting dans le cloud, HP DMA peut être déployé rapidement pour offrir une vigilance permanente face aux menaces. La solution s’intègre de façon transparente avec la plateforme the HP ArcSight SIEM, ce qui permet d’exploiter la capacité des systèmes SIEM, en tirant parti des déploiements de ArcSight Enterprise Security Management (ESM) afin de corréler d’autres données contextuelles, de donner des alertes et de proposer des actions appropriées.
 

Intégrer les données de sécurisation des applications pour élargir la couverture de sécurité

En prolongement de son engagement sur les offres de sécurité basées sur l’utilisation de données, HP annonce également HP Fortify scan analytics, une technologie unique qui exploite la puissance des données de sécurité issues des applications afin d’améliorer l’acuité et l’efficacité des solutions de sécurisation des applications. En traitant un volume croissant d’enregistrements fournis par des scans applicatifs et en réduisant la quantité d’éléments demandant l’analyse d’un spécialiste, la solution permet aux entreprises de concentrer leurs ressources sur un nombre plus faible de tâches plus prioritaires. Cette technologie analytique s’intègre de façon transparente dans les workflows existants de tests de sécurité des applications, ce qui contribue à augmenter à la fois l’efficacité du processus d’audit de la sécurité des applications et la pertinence des résultats.
 

Tirer parti de l’analyse prédictive pour accélérer la détection de menaces internes

Les nouvelles offres analytiques HP DMA et Fortify renforcent les capacités analytiques d’HP autour de l’analyse comportementale annoncées au cours de cette année. HP User Behavior Analytics (UBA) offre aux clients une meilleure visibilité dans le comportement des utilisateurs afin d’identifier les plus négligents ou les plus malveillants, ou de détecter les attaques externes qui infectent les comptes des utilisateurs de l’entreprise. En classant les anomalies détectées et les risques associés, HP UBA permet aux clients de concentrer leurs efforts et leurs ressources sur les activités, les utilisateurs et les applications qui présentent les risques les plus élevés pour l’entreprise.
By
@coesteve1
backtotop