Bien préparer ses emailings professionnels, les conseils de Sarbacane

cube communication

Et oui, les vacances sont déjà loin et la rentrée pointe le bout de son nez même pour les professionnels. Il est grand temps de reprendre le chemin du bureau et de se remettre au travail. Pour aider les professionnels à retrouver le rythme, voici quelques conseils simples mais avisés pour réaliser ses emailing de la rentrée comme il se doit :

Faites le point

Un premier point qui peut sembler évident mais il est néanmoins capital : faites un bilan global de la stratégie emailing que vous avez employée cette année. Quels ont été vos taux d’ouverture moyens ? Quels sujets ont le mieux fonctionné ? Quelle campagne n’a pas du tout intéressé ?

Si vous le pouvez, faites un compte-rendu rapide sous forme de courbes comparant les taux d’ouverture et les taux de clics durant l’année, et constatez les périodes fortes et les périodes creuses. Vous devez rassembler toutes les informations et statistiques possibles pour faire une analyse correcte de votre stratégie. Pour cela, vous avez de la chance : l’emailing est le seul canal de communication qui permet de tels retours.

Une fois ce compte-rendu préparé, posez-vous une question : pourquoi ? Vous comprendrez vite que certaines thématiques ne doivent pas être conservées pour la suite, mais qu’en revanche, certains sujets ont passionné vos lecteurs. Une fois que vous aurez trouvé ces éléments, vous pourrez passer à la suite.

Allez plus loin

Maintenant que vous avez cerné les attentes de vos clients et prospects, vous avez une vision assez précise des points sur lesquels rebondir.

Par exemple, il est toujours intéressant de prolonger ou de relancer une offre qui a eu du succès et des résultats. En revanche il est préférable, contrairement à ce que certains pensent, de ne pas relancer une offre dont les résultats sont décevants, juste pour « rattraper le coup ». Ce serait gâcher du temps, de l’argent et de l’énergie, pour une cause perdue.

Vous observerez peut-être, également, que certaines campagnes n’ont ni vraiment fonctionné, ni vraiment échoué. C’est peut-être parce que vous n’êtes pas allé au bout de vos idées ! Il serait intéressant de retenter le même type de campagne mais en corrigeant certains défauts : de l’objet de l’email au nombre de Call-to-Action, en passant par le jour et l’heure de l’’envoi…

Bien entendu, et vous le savez maintenant, ce n’est pas une science exacte. Alors restez pragmatiques, et pensez vos newsletters comme si elles vous étaient destinées.

N’ayez pas peur du changement

Il n’est pas question ici de vous dire que vous devez changer votre façon de faire du marketing. Si vous pensez être sur la bonne voie, restez-y ! En revanche, il est question de changements purement liés à la forme et l’esthétique de vos emails et de vos newsletters. Quelques petites modifications dans la structure, quelques changements de couleurs… Rien qui puisse gêner les habitudes de vos lecteurs en soit, mais le faitd’apporter un peu de fraîcheur est toujours bénéfique. Cela montre déjà votre capacité à évoluer et que votre activité bat son plein.

Au-delà, le visuel n’est pas qu’un simple apport esthétique et superficiel : il reflète toute la personnalité de votre entreprise et surtout, il a cette capacité à rendre intéressant (ou pas) un contenu au premier coup d’œil. Cela ne vous est jamais arrivé de quitter un site ou de fermer une page web quasi instantanément après avoir vu son design ? Et ce, sans même avoir lu une seule phrase ?

Un design qui change (en bien !), c’est l’assurance de conserver l’attention de vos lecteurs. Et puis, les tendances changent très vite ! A ce propos, vous pouvez retrouver ici l’interview de Florent, webdesigner chez Sarbacane, qui vous parle des tendances actuelles en matière de web design et qui vous conseille sur l’allure des newsletters.

Enfin, procéder à quelques retouches sur sa newsletter, c’est en quelque sorte un petit plaisir. Et cela sera bénéfique… pour vous ! Les nouveautés apportent les nouveautés Vous verrez qu’avec une nouvelle mise en page, vous sentirez un vent de renouveau vous porter et vous inspirer pour être plus créatif et rédiger des contenus toujours plus pertinents.

Acceptez les erreurs, on en fait tous!

Si à la fin de cet article vous vous dîtes « Totalement inutile. Mes emailing sont très bien comme cela, je ne vais pas perdre mon temps à tout changer »… vous avez malheureusement tort. C’est néanmoins une réaction tout à fait compréhensible lorsqu’on sait le temps passé à la réflexion, à la rédaction, à la conception et à l’envoi.

Pour autant, l’ultime conseil est bien d’accepter vos potentielles erreurs. Et personne, personne ne peut dire qu’il n’en fait jamais. Une stratégie marketing, c’est un chantier permanent. En matière d’emailing, il y a énormément de choses à essayer. Des objets plus originaux, des symboles, des images plus percutantes, des textes placés différemment, des CTA plus attrayants, un ton plus décalé, une personnalisation plus poussée… Les possibilités sont nombreuses et il est impossible que vous en ayez déjà fait le tour.

Pensez à toujours tester de nouvelles choses et acceptez d’avoir fait des erreurs. Voyez cette rentrée comme l’opportunité de repartir sur de nouvelles bases, mais en tirant des leçons de votre expérience !

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Bien préparer ses emailings professionnels, les conseils de Sarbacane

cube communication 2nd septembre, 2015

Et oui, les vacances sont déjà loin et la rentrée pointe le bout de son nez même pour les professionnels. Il est grand temps de reprendre le chemin du bureau et de se remettre au travail. Pour aider les professionnels à retrouver le rythme, voici quelques conseils simples mais avisés pour réaliser ses emailing de la rentrée comme il se doit :

Faites le point

Un premier point qui peut sembler évident mais il est néanmoins capital : faites un bilan global de la stratégie emailing que vous avez employée cette année. Quels ont été vos taux d’ouverture moyens ? Quels sujets ont le mieux fonctionné ? Quelle campagne n’a pas du tout intéressé ?

Si vous le pouvez, faites un compte-rendu rapide sous forme de courbes comparant les taux d’ouverture et les taux de clics durant l’année, et constatez les périodes fortes et les périodes creuses. Vous devez rassembler toutes les informations et statistiques possibles pour faire une analyse correcte de votre stratégie. Pour cela, vous avez de la chance : l’emailing est le seul canal de communication qui permet de tels retours.

Une fois ce compte-rendu préparé, posez-vous une question : pourquoi ? Vous comprendrez vite que certaines thématiques ne doivent pas être conservées pour la suite, mais qu’en revanche, certains sujets ont passionné vos lecteurs. Une fois que vous aurez trouvé ces éléments, vous pourrez passer à la suite.

Allez plus loin

Maintenant que vous avez cerné les attentes de vos clients et prospects, vous avez une vision assez précise des points sur lesquels rebondir.

Par exemple, il est toujours intéressant de prolonger ou de relancer une offre qui a eu du succès et des résultats. En revanche il est préférable, contrairement à ce que certains pensent, de ne pas relancer une offre dont les résultats sont décevants, juste pour « rattraper le coup ». Ce serait gâcher du temps, de l’argent et de l’énergie, pour une cause perdue.

Vous observerez peut-être, également, que certaines campagnes n’ont ni vraiment fonctionné, ni vraiment échoué. C’est peut-être parce que vous n’êtes pas allé au bout de vos idées ! Il serait intéressant de retenter le même type de campagne mais en corrigeant certains défauts : de l’objet de l’email au nombre de Call-to-Action, en passant par le jour et l’heure de l’’envoi…

Bien entendu, et vous le savez maintenant, ce n’est pas une science exacte. Alors restez pragmatiques, et pensez vos newsletters comme si elles vous étaient destinées.

N’ayez pas peur du changement

Il n’est pas question ici de vous dire que vous devez changer votre façon de faire du marketing. Si vous pensez être sur la bonne voie, restez-y ! En revanche, il est question de changements purement liés à la forme et l’esthétique de vos emails et de vos newsletters. Quelques petites modifications dans la structure, quelques changements de couleurs… Rien qui puisse gêner les habitudes de vos lecteurs en soit, mais le faitd’apporter un peu de fraîcheur est toujours bénéfique. Cela montre déjà votre capacité à évoluer et que votre activité bat son plein.

Au-delà, le visuel n’est pas qu’un simple apport esthétique et superficiel : il reflète toute la personnalité de votre entreprise et surtout, il a cette capacité à rendre intéressant (ou pas) un contenu au premier coup d’œil. Cela ne vous est jamais arrivé de quitter un site ou de fermer une page web quasi instantanément après avoir vu son design ? Et ce, sans même avoir lu une seule phrase ?

Un design qui change (en bien !), c’est l’assurance de conserver l’attention de vos lecteurs. Et puis, les tendances changent très vite ! A ce propos, vous pouvez retrouver ici l’interview de Florent, webdesigner chez Sarbacane, qui vous parle des tendances actuelles en matière de web design et qui vous conseille sur l’allure des newsletters.

Enfin, procéder à quelques retouches sur sa newsletter, c’est en quelque sorte un petit plaisir. Et cela sera bénéfique… pour vous ! Les nouveautés apportent les nouveautés Vous verrez qu’avec une nouvelle mise en page, vous sentirez un vent de renouveau vous porter et vous inspirer pour être plus créatif et rédiger des contenus toujours plus pertinents.

Acceptez les erreurs, on en fait tous!

Si à la fin de cet article vous vous dîtes « Totalement inutile. Mes emailing sont très bien comme cela, je ne vais pas perdre mon temps à tout changer »… vous avez malheureusement tort. C’est néanmoins une réaction tout à fait compréhensible lorsqu’on sait le temps passé à la réflexion, à la rédaction, à la conception et à l’envoi.

Pour autant, l’ultime conseil est bien d’accepter vos potentielles erreurs. Et personne, personne ne peut dire qu’il n’en fait jamais. Une stratégie marketing, c’est un chantier permanent. En matière d’emailing, il y a énormément de choses à essayer. Des objets plus originaux, des symboles, des images plus percutantes, des textes placés différemment, des CTA plus attrayants, un ton plus décalé, une personnalisation plus poussée… Les possibilités sont nombreuses et il est impossible que vous en ayez déjà fait le tour.

Pensez à toujours tester de nouvelles choses et acceptez d’avoir fait des erreurs. Voyez cette rentrée comme l’opportunité de repartir sur de nouvelles bases, mais en tirant des leçons de votre expérience !

By
@coesteve1
backtotop