Bien mesurer la visibilité des campagnes de publicité digitales par Nathalie le Borgne, Président chez Adledge

Businessman holding business collection

L’internet et le mobile occupent une place importante dans la stratégie de communication des marques.

Ainsi, la part du digital dans les dépenses publicitaires des différents pays continue d’augmenter : 22 % pour le marché français, 24 % pour les États-Unis, 30 % pour l’Allemagne et 35 % pour les UK (source : le 11e observatoire de l’e-pub publié en janvier 2014). Les montants alloués aux campagnes digitales devenant significatifs dans tous les pays, l’optimisation de leur efficacité devient chaque année un sujet encore plus incontournable. Globalement l’Ad Vérification devrait passer d’un potentiel de marché de 100 millions en 2014 à plus de 300 millions en 2018.

Mais ces investissements sont très fortement impactés par une problématique désormais reconnue : 

  • Moins de la moitié des impressions peuvent être considérées comme visibles selon la norme de l’Internet Advertising Bureau (l’IAB considère une publicité visible si elle est vue à plus de 50 % de sa surface et pendant une seconde au moins). Une information corroborée par les études diffusées par les différents acteurs du marché.

La nécessaire utilisation d’outils de nouvelle génération 

L’utilisation d’une plateforme permettant de connaître précisément la visibilité des publicités, leur durée d’exposition, leur geotargeting et leur contexte devient un passage obligé pour assurer une diffusion de qualité aux annonceurs.

Pour une analyse la plus pertinente possible allant au-delà d’une simple bannière visible à l’écran, les marketeurs doivent bénéficier de données sur le pourcentage de surface vue de la publicité, la durée d’exposition de la publicité, les emplacements et les formats les plus vus et les moins vus, les sites internet offrant le plus de visibilité et de sécurité pour les marques. 

Les données récupérées en temps réel doivent être exhaustives, non échantillonnées et permettre un pilotage actif des campagnes d’une part et une analyse très puissante a posteriori d’autre part. Ces indicateurs contribuent à moderniser les processus de mesure des campagnes digitales et à en garantir leur succès.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Bien mesurer la visibilité des campagnes de publicité digitales par Nathalie le Borgne, Président chez Adledge

Businessman holding business collection 10th juin, 2015

L’internet et le mobile occupent une place importante dans la stratégie de communication des marques.

Ainsi, la part du digital dans les dépenses publicitaires des différents pays continue d’augmenter : 22 % pour le marché français, 24 % pour les États-Unis, 30 % pour l’Allemagne et 35 % pour les UK (source : le 11e observatoire de l’e-pub publié en janvier 2014). Les montants alloués aux campagnes digitales devenant significatifs dans tous les pays, l’optimisation de leur efficacité devient chaque année un sujet encore plus incontournable. Globalement l’Ad Vérification devrait passer d’un potentiel de marché de 100 millions en 2014 à plus de 300 millions en 2018.

Mais ces investissements sont très fortement impactés par une problématique désormais reconnue : 

  • Moins de la moitié des impressions peuvent être considérées comme visibles selon la norme de l’Internet Advertising Bureau (l’IAB considère une publicité visible si elle est vue à plus de 50 % de sa surface et pendant une seconde au moins). Une information corroborée par les études diffusées par les différents acteurs du marché.

La nécessaire utilisation d’outils de nouvelle génération 

L’utilisation d’une plateforme permettant de connaître précisément la visibilité des publicités, leur durée d’exposition, leur geotargeting et leur contexte devient un passage obligé pour assurer une diffusion de qualité aux annonceurs.

Pour une analyse la plus pertinente possible allant au-delà d’une simple bannière visible à l’écran, les marketeurs doivent bénéficier de données sur le pourcentage de surface vue de la publicité, la durée d’exposition de la publicité, les emplacements et les formats les plus vus et les moins vus, les sites internet offrant le plus de visibilité et de sécurité pour les marques. 

Les données récupérées en temps réel doivent être exhaustives, non échantillonnées et permettre un pilotage actif des campagnes d’une part et une analyse très puissante a posteriori d’autre part. Ces indicateurs contribuent à moderniser les processus de mesure des campagnes digitales et à en garantir leur succès.

By
@coesteve1
backtotop