Pourquoi utiliser un CMS ? par Maud Laurent pour DOCaufutur.fr

CMS Content-Management-System, Admin

Le content management system, ou en français système de gestion de contenu, est un programme utilisant une base de données qui permet de publier facilement du contenu sur un site web, sans connaissances techniques particulières. DOCaufutur vous livre les avantages et les limites de ce système devenu incontournable.

Lorsqu’une entreprise veut créer un site Internet, deux solutions s’offrent à elle : utiliser un CMS ou développer un outil maison de A à Z.

« A partir du moment où l’un de mes clients veut ajouter régulièrement du contenu sur son site web, je lui propose automatiquement un CMS » nous explique Diane Wattiez, intégrateur freelance chez Mahii Conception. En effet, si une entreprise veut maîtriser pleinement son site, c’est la solution la plus simple : « Pour toutes les fonctionnalités basiques, les outils de CMS sont très fonctionnels, ergonomiques, et généralement responsive design. Autre avantage, dès qu’une nouvelle loi paraît sur les informations légales à publier sur un site web, les CMS proposent des extensions gratuites dédiées quelques jours plus tard » précise Diane Wattiez.

Vector illustration use of cloud computing storage and applications on a mobile device with a set of flat iconsLa popularité des CMS, un atout mais aussi un désavantage

Pour Gabriel Bondaz, gérant de IDCI Consulting, il faut également réfléchir en termes de coûts indirects et de pérennité du site web. « Si une entreprise développe un outil spécifique via un prestataire et que celui-ci cesse de travailler pour vous, il va s’avérer très difficile de trouver quelqu’un pour prendre le relais. Généralement, le développeur suivant va tout reconstruire, ce qui peut coûter plus cher au final ». A l’inverse, les CMS étant connus, il est très facile de profiter d’un écosystème existant pour les problèmes techniques et pour trouver un autre prestataire au besoin. En interne, la ou les personnes qui publient du contenu peuvent être recrutées sur leurs compétences sur tel ou tel CMS. Avec un outil spécifique, il faut penser au temps de formation que cela va générer.

Comme tout outil, les CMS présentent des limites. « Des mises à jour régulières sont indispensables pour que le site ne devienne pas obsolète. Un site qui n’est pas à jour va devenir la cible privilégiée des hackers » prévient Diane Wattiez. Les sites basés sur les CMS ont en règle générale plus de chance de se faire attaquer que les autres. La popularité de ces systèmes de gestion joue contre eux sur ce point. Les failles de sécurité sont également connues de tous, et donc bien sûr des hackers.

Pour Gabriel Bondaz, « si une entreprise souhaite avoir un site web dont la principale fonction n’est pas la simple diffusion de contenu, je ne conseille pas le CMS, car cela va nécessiter d’ajouter des modules ou plugins via un traitement manuel ou des développements spécifiques ». Si c’est pour mettre en ligne une boutique e-commerce, un système de réservation d’événement ou un système de tchat, il est préférable d’utiliser des outils dédiés. Car même s’il est possible de le réaliser avec des CMS, cela peut prendre beaucoup de temps et au final ne pas être adapté aux besoins réels.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Pourquoi utiliser un CMS ? par Maud Laurent pour DOCaufutur.fr

CMS Content-Management-System, Admin 31st mai, 2015

Le content management system, ou en français système de gestion de contenu, est un programme utilisant une base de données qui permet de publier facilement du contenu sur un site web, sans connaissances techniques particulières. DOCaufutur vous livre les avantages et les limites de ce système devenu incontournable.

Lorsqu’une entreprise veut créer un site Internet, deux solutions s’offrent à elle : utiliser un CMS ou développer un outil maison de A à Z.

« A partir du moment où l’un de mes clients veut ajouter régulièrement du contenu sur son site web, je lui propose automatiquement un CMS » nous explique Diane Wattiez, intégrateur freelance chez Mahii Conception. En effet, si une entreprise veut maîtriser pleinement son site, c’est la solution la plus simple : « Pour toutes les fonctionnalités basiques, les outils de CMS sont très fonctionnels, ergonomiques, et généralement responsive design. Autre avantage, dès qu’une nouvelle loi paraît sur les informations légales à publier sur un site web, les CMS proposent des extensions gratuites dédiées quelques jours plus tard » précise Diane Wattiez.

Vector illustration use of cloud computing storage and applications on a mobile device with a set of flat iconsLa popularité des CMS, un atout mais aussi un désavantage

Pour Gabriel Bondaz, gérant de IDCI Consulting, il faut également réfléchir en termes de coûts indirects et de pérennité du site web. « Si une entreprise développe un outil spécifique via un prestataire et que celui-ci cesse de travailler pour vous, il va s’avérer très difficile de trouver quelqu’un pour prendre le relais. Généralement, le développeur suivant va tout reconstruire, ce qui peut coûter plus cher au final ». A l’inverse, les CMS étant connus, il est très facile de profiter d’un écosystème existant pour les problèmes techniques et pour trouver un autre prestataire au besoin. En interne, la ou les personnes qui publient du contenu peuvent être recrutées sur leurs compétences sur tel ou tel CMS. Avec un outil spécifique, il faut penser au temps de formation que cela va générer.

Comme tout outil, les CMS présentent des limites. « Des mises à jour régulières sont indispensables pour que le site ne devienne pas obsolète. Un site qui n’est pas à jour va devenir la cible privilégiée des hackers » prévient Diane Wattiez. Les sites basés sur les CMS ont en règle générale plus de chance de se faire attaquer que les autres. La popularité de ces systèmes de gestion joue contre eux sur ce point. Les failles de sécurité sont également connues de tous, et donc bien sûr des hackers.

Pour Gabriel Bondaz, « si une entreprise souhaite avoir un site web dont la principale fonction n’est pas la simple diffusion de contenu, je ne conseille pas le CMS, car cela va nécessiter d’ajouter des modules ou plugins via un traitement manuel ou des développements spécifiques ». Si c’est pour mettre en ligne une boutique e-commerce, un système de réservation d’événement ou un système de tchat, il est préférable d’utiliser des outils dédiés. Car même s’il est possible de le réaliser avec des CMS, cela peut prendre beaucoup de temps et au final ne pas être adapté aux besoins réels.

By
@coesteve1
backtotop