Partenariats Ecoles / Entreprises : un nouvel axe de création de valeur dans l’industrie IT – Michel Théon, Président ASPAWAY

Vector stick figure illustration:

L’innovation se positionne aujourd’hui comme une donnée centrale dans la stratégie de croissance des entreprises. Ce constat est particulièrement évident dans le domaine des nouvelles technologies. Dans ce contexte, les professionnels du secteur investissent au quotidien des sommes faramineuses pour faire émerger de nouveaux produits ou services reposant sur des technologies innovantes.

L’une des grandes tendances du moment est également la recherche d’une certaine « fraicheur » dans l’évolution des offres, notamment en y intégrant une approche orientée «  Nouveaux Usages. »  Pour ce faire, force est de constater que nombre d’entreprises cherchent aujourd’hui à nouer des partenariats stratégiques avec de grandes écoles ou universités afin de pouvoir collaborer étroitement avec leurs élèves dans le cadre de projets spécifiques.

Une telle approche est particulièrement salvatrice et génératrice de vertus. Elle permet de réunir le meilleur de deux mondes et de déployer des projets innovants. Ce constat est particulièrement probant dans des développements intégrant une dimension « web oriented ».

A titre d’exemple, nous pouvons citer CentraleSupélec qui, dans le cadre d’un dispositif spécifique, donne la possibilité à ses élèves de travailler en mode projet avec des entreprises pour construire des prototypes innovants. Les objectifs pédagogiques sont d’acquérir de la méthodologie et de l’autonomie sur le plan technique, d’être sensibilisé au design industriel et de développer des compétences de travail en équipe.

Cet exemple démontre que les écoles et les entreprises ont bien compris les bénéfices de ces partenariats qui leur permettent d’accéder mutuellement à de nombreux avantages. Il ne s’agit pas en effet de « gadgets pédagogiques » mais véritablement de collaborations donnant lieu au développement de services et produits qui seront utilisés ou commercialisés par les entreprises.  Nous nous trouvons donc dans un nouveau cadre où la notion de compétitivité doit nécessairement intégrer un volet lié aux partenariats écoles – entreprises.

 Dans ce contexte, les professionnels qui auront compris cette dynamique pourront prendre une avance certaine sur le marché et contribuer à jouer un réel rôle de tremplin dans la formation des futurs managers de l’industrie IT.

Il est donc nécessaire de créer les conditions nécessaires à la mise en œuvre de programmes de partenariat reposant sur des bases industrielles. Cette tendance de fond qui est aujourd’hui largement généralisée dans les pays anglo saxons (notamment aux Etats-Unis), devrait donc rapidement connaître en France un vif succès.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Partenariats Ecoles / Entreprises : un nouvel axe de création de valeur dans l’industrie IT – Michel Théon, Président ASPAWAY

Vector stick figure illustration: 28th mai, 2015

L’innovation se positionne aujourd’hui comme une donnée centrale dans la stratégie de croissance des entreprises. Ce constat est particulièrement évident dans le domaine des nouvelles technologies. Dans ce contexte, les professionnels du secteur investissent au quotidien des sommes faramineuses pour faire émerger de nouveaux produits ou services reposant sur des technologies innovantes.

L’une des grandes tendances du moment est également la recherche d’une certaine « fraicheur » dans l’évolution des offres, notamment en y intégrant une approche orientée «  Nouveaux Usages. »  Pour ce faire, force est de constater que nombre d’entreprises cherchent aujourd’hui à nouer des partenariats stratégiques avec de grandes écoles ou universités afin de pouvoir collaborer étroitement avec leurs élèves dans le cadre de projets spécifiques.

Une telle approche est particulièrement salvatrice et génératrice de vertus. Elle permet de réunir le meilleur de deux mondes et de déployer des projets innovants. Ce constat est particulièrement probant dans des développements intégrant une dimension « web oriented ».

A titre d’exemple, nous pouvons citer CentraleSupélec qui, dans le cadre d’un dispositif spécifique, donne la possibilité à ses élèves de travailler en mode projet avec des entreprises pour construire des prototypes innovants. Les objectifs pédagogiques sont d’acquérir de la méthodologie et de l’autonomie sur le plan technique, d’être sensibilisé au design industriel et de développer des compétences de travail en équipe.

Cet exemple démontre que les écoles et les entreprises ont bien compris les bénéfices de ces partenariats qui leur permettent d’accéder mutuellement à de nombreux avantages. Il ne s’agit pas en effet de « gadgets pédagogiques » mais véritablement de collaborations donnant lieu au développement de services et produits qui seront utilisés ou commercialisés par les entreprises.  Nous nous trouvons donc dans un nouveau cadre où la notion de compétitivité doit nécessairement intégrer un volet lié aux partenariats écoles – entreprises.

 Dans ce contexte, les professionnels qui auront compris cette dynamique pourront prendre une avance certaine sur le marché et contribuer à jouer un réel rôle de tremplin dans la formation des futurs managers de l’industrie IT.

Il est donc nécessaire de créer les conditions nécessaires à la mise en œuvre de programmes de partenariat reposant sur des bases industrielles. Cette tendance de fond qui est aujourd’hui largement généralisée dans les pays anglo saxons (notamment aux Etats-Unis), devrait donc rapidement connaître en France un vif succès.

By
@coesteve1
backtotop