HP apporte de nouvelles fonctionnalités de stockage pour le cloud computing à la distribution OpenStack Kilo

Ces améliorations simplifient le provisioning, améliorent les performances et la résilience pour les applications de consolidation de stockage en modes bloc et fichier

HP annonce de nombreuses contributions à la release Kilo d’OpenStack, parmi lesquelles l’automatisation de l’administration du stockage convergé et le support de nouvelles technologies de stockage flash, afin de permettre la mise en œuvre de clouds d’entreprise flexibles.
Des catalyseurs tels que la croissance du volume de données, les technologies de datacenter défini par logiciel (SDDC – Software-Defined Data Center) et l’Internet des Objets continuent d’alimenter l’adoption du cloud. Les entreprises déploient la technologie OpenStack pour répondre aux défis posés par les clouds privés et publics, tels que la dépendance à des solutions propriétaires coûteuses, le manque de contrôle ou de personnalisation, et l’incapacité à faire évoluer les applications à l’échelle du cloud.
Témoignage de l’engagement continu de l’entreprise à l’égard des technologies cloud open source, HP est l’un des membres fondateurs Platinium de la Fondation OpenStack et un contributeur clé sur plusieurs projets OpenStack, dont le financement, l’écriture de code, les validations, les tests et la formation. Huit Program Team Leaders sont des employés HP, ainsi que quatre membres du Comité Technique. En outre, deux employés HP siègent actuellement au conseil d’administration d’OpenStack (2). 

Les contributions d’HP améliorent l’efficacité du stockage sur les environnements cloud ouverts

Les contributions apportées par HP aux fonctionnalités de stockage dans la release Kilo d’OpenStack se concentrent sur deux objectifs stratégiques : garantir le support de l’administration du stockage convergé, automatisé et centré sur les applications d’une part, et faire en sorte que  l’utilisation des outils de virtualisation KVM (Kernel-based Virtual Machine) soit adaptée à l’entreprise d’autre part.
Ces contributions sont faites pour améliorer l’efficacité et la gestion du stockage, afin de réduire les coûts d’acquisition et d’exploitation dans le Cloud et les environnements hybrides en utilisant les nouvelles fonctionnalités suivantes :
 
  • Evaluator Scheduler : améliore une gestion plus productive et augmente l’efficacité des ressources en assignant automatiquement les ressources de stockage nécessaires pour satisfaire aux demandes entrantes,  en fonction des exigences des différentes applications.
  • Adaptive Flash Cache : réduit le coût global des applications exigeantes en termes d’entrées/sorties dans les environnements cloud en autorisant la mise en cache sur la mémoire flash, c’est-à-dire l’utilisation de capacités de stockage flash pour étendre virtuellement les capacités de stockage des mémoires cache DRAM des serveurs.
  • Déduplication fine avec indexation express : augmente de 75% le taux d’utilisation des capacités et la durée des disques flash présents dans des environnements virtualisés, grâce à la compression des données et la déduplication en ligne, réalisée au niveau bloc (3).
  • Services de gestion de fichier Manila : permet aux baies HP 3PAR StoreServ de gérer à la fois le stockage en mode bloc et en mode fichier pour les applications dans des environnements de cloud ouvert et cloud hybride, en utilisant un pool de stockage unifié à faible coût, occupant un tiers d’espace en moins (4)
« Les entreprises se battent aujourd’hui contre un modèle de cloud ‘tout-en-un’ parce qu’elles n’utilisent pas un système d’exploitation, un logiciel de base de données ou un outil de supervision unique », explique Eileen Evans, Vice-Président HP et directeur adjoint du comité Software, Cloud, et Open Source. « Dans son approche, HP soutient l’idée d’une infrastructure flexible de cloud hybride dont l’ADN est composé de technologies open source, ce qui signifie que l’entreprise s’engage à supporter la technologie OpenStack dans la couche de stockage. »
 
HP Helion continue de se focaliser sur l’adoption et les déploiements dans les entreprises
Disponible depuis octobre 2014, HP Helion OpenStack offre une version communautaire du code OpenStack téléchargeable gratuitement, et totalement supportée par HP. Aujourd’hui HP Helion est utilisée par de grandes entreprises mondiales dont Hitachi Systems, Symantec, Ormuco et Intralinks. HP a l’intention d’incorporer le support de la version OpenStack Kilo dans de futures versions d’HP Helion OpenStack.

(1)   http://www.openstack.org/foundation/

(2)   Comparé au fait de ne pas utiliser des technologies de compression de données. Evaluation basées sur un rapport de compression de données de 4 sur 1, obtenu en combinant des fonctionnalités de provisionnement fin et de déduplication fine

(3)   Evaluation basée sur une comparaison interne HP avec une baie de stockage EMC VNX, faite en septembre 2014.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

HP apporte de nouvelles fonctionnalités de stockage pour le cloud computing à la distribution OpenStack Kilo

28th mai, 2015

Ces améliorations simplifient le provisioning, améliorent les performances et la résilience pour les applications de consolidation de stockage en modes bloc et fichier

HP annonce de nombreuses contributions à la release Kilo d’OpenStack, parmi lesquelles l’automatisation de l’administration du stockage convergé et le support de nouvelles technologies de stockage flash, afin de permettre la mise en œuvre de clouds d’entreprise flexibles.
Des catalyseurs tels que la croissance du volume de données, les technologies de datacenter défini par logiciel (SDDC – Software-Defined Data Center) et l’Internet des Objets continuent d’alimenter l’adoption du cloud. Les entreprises déploient la technologie OpenStack pour répondre aux défis posés par les clouds privés et publics, tels que la dépendance à des solutions propriétaires coûteuses, le manque de contrôle ou de personnalisation, et l’incapacité à faire évoluer les applications à l’échelle du cloud.
Témoignage de l’engagement continu de l’entreprise à l’égard des technologies cloud open source, HP est l’un des membres fondateurs Platinium de la Fondation OpenStack et un contributeur clé sur plusieurs projets OpenStack, dont le financement, l’écriture de code, les validations, les tests et la formation. Huit Program Team Leaders sont des employés HP, ainsi que quatre membres du Comité Technique. En outre, deux employés HP siègent actuellement au conseil d’administration d’OpenStack (2). 

Les contributions d’HP améliorent l’efficacité du stockage sur les environnements cloud ouverts

Les contributions apportées par HP aux fonctionnalités de stockage dans la release Kilo d’OpenStack se concentrent sur deux objectifs stratégiques : garantir le support de l’administration du stockage convergé, automatisé et centré sur les applications d’une part, et faire en sorte que  l’utilisation des outils de virtualisation KVM (Kernel-based Virtual Machine) soit adaptée à l’entreprise d’autre part.
Ces contributions sont faites pour améliorer l’efficacité et la gestion du stockage, afin de réduire les coûts d’acquisition et d’exploitation dans le Cloud et les environnements hybrides en utilisant les nouvelles fonctionnalités suivantes :
 
  • Evaluator Scheduler : améliore une gestion plus productive et augmente l’efficacité des ressources en assignant automatiquement les ressources de stockage nécessaires pour satisfaire aux demandes entrantes,  en fonction des exigences des différentes applications.
  • Adaptive Flash Cache : réduit le coût global des applications exigeantes en termes d’entrées/sorties dans les environnements cloud en autorisant la mise en cache sur la mémoire flash, c’est-à-dire l’utilisation de capacités de stockage flash pour étendre virtuellement les capacités de stockage des mémoires cache DRAM des serveurs.
  • Déduplication fine avec indexation express : augmente de 75% le taux d’utilisation des capacités et la durée des disques flash présents dans des environnements virtualisés, grâce à la compression des données et la déduplication en ligne, réalisée au niveau bloc (3).
  • Services de gestion de fichier Manila : permet aux baies HP 3PAR StoreServ de gérer à la fois le stockage en mode bloc et en mode fichier pour les applications dans des environnements de cloud ouvert et cloud hybride, en utilisant un pool de stockage unifié à faible coût, occupant un tiers d’espace en moins (4)
« Les entreprises se battent aujourd’hui contre un modèle de cloud ‘tout-en-un’ parce qu’elles n’utilisent pas un système d’exploitation, un logiciel de base de données ou un outil de supervision unique », explique Eileen Evans, Vice-Président HP et directeur adjoint du comité Software, Cloud, et Open Source. « Dans son approche, HP soutient l’idée d’une infrastructure flexible de cloud hybride dont l’ADN est composé de technologies open source, ce qui signifie que l’entreprise s’engage à supporter la technologie OpenStack dans la couche de stockage. »
 
HP Helion continue de se focaliser sur l’adoption et les déploiements dans les entreprises
Disponible depuis octobre 2014, HP Helion OpenStack offre une version communautaire du code OpenStack téléchargeable gratuitement, et totalement supportée par HP. Aujourd’hui HP Helion est utilisée par de grandes entreprises mondiales dont Hitachi Systems, Symantec, Ormuco et Intralinks. HP a l’intention d’incorporer le support de la version OpenStack Kilo dans de futures versions d’HP Helion OpenStack.

(1)   http://www.openstack.org/foundation/

(2)   Comparé au fait de ne pas utiliser des technologies de compression de données. Evaluation basées sur un rapport de compression de données de 4 sur 1, obtenu en combinant des fonctionnalités de provisionnement fin et de déduplication fine

(3)   Evaluation basée sur une comparaison interne HP avec une baie de stockage EMC VNX, faite en septembre 2014.

By
@coesteve1
backtotop