Transformation Digitale des Banques / Assureurs – un avis d’expert de Michel PERIE chez MALTEM Consulting Group

Digital technology and business  background

Aujourd’hui, les Banques et les Assureurs sont concentrés sur un effort de Transformation Digitale, tant au niveau interne qu’au niveau des services rendus. Or, de nouvelles réglementations viennent bousculer encore plus profondément leurs relations avec leurs clients : on parle ainsi de plus en plus de la Loi Consommation (Loi Hamon) dont le Projet de loi a été adopté le 13 février 2014 (les décrets d’application paraissent dès mars 2014 jusqu’en 2016) et qui protège le consommateur en lui donnant plus de poids dans ses choix.

En Assurance :

  • Après un an de souscription, la résiliation du contrat (assurance auto, habitation…) par l’assuré peut être demandée à tout moment sans justification (sous réserve de prouver qu’un autre contrat a été souscrit ailleurs) ;
  • Allègement des frais de dossier ;
  • Il sera possible, dans un délai de 14 jours après signature, d’annuler une assurance contre un risque pour lequel nous sommes déjà couverts.

En Banque :

  • Clore un compte ou un livret devient gratuit: la Banque aura des obligations (fourniture de relevés, prise en charge d’opérations de transferts) ;
  • Au niveau des crédits à la consommation, chaque organisme de crédit doit obligatoirement informer leurs clients de leur choix entre un prêt renouvelable (plus souple) et un prêt amortissable (moins cher et plus protecteur), pour une somme supérieure à 1 000 € ;
  • Les détenteurs d’un prêt immobilier pourront également changer d’assureur emprunteur, pendant une période d’un an à compter de la signature de l’offre de prêt. La loi Hamon supprime les hypothèques rechargeables, ce dispositif qui permettait de garantir un prêt à la consommation par l’hypothèque d’un bien.


Autres obligations :

Au niveau des frontaux web et mobiles :

  • Plus d’informations en avant-vente (identité et coordonnées du vendeur ; caractéristiques du produit ou service, son prix, la date de livraison ou de l’exécution du service, les frais d’envoi et les éventuelles restrictions de livraison, l’existence et les modalités de la mise en oeuvre des garanties légales, et contractuelle, l’existence d’un droit de rétractation et les modalités d’exercice de ce droit) ;
  • Interdiction à tous les sites de e-commerce du pré-cochage des options supplémentaires payantes lors d’une commande en ligne, conformément à ce qu’impose une directive européenne du 25 octobre 2011 ;
  • Fournir une confirmation du contrat et un formulaire de rétractation (électronique ou courrier) ;
  • Le délai de rétractation passe de 7 à 14 jours à compter de la conclusion du contrat pour la fourniture d’un service ou la livraison pour la vente d’un produit (ou la livraison du dernier produit en cas de vente multiple). Le vendeur aura un délai de 14 jours pour rembourser => les solutions de paiement sécurisé doivent être capables de rembourser les clients sur leurs cartes bancaires dans ce délai.

Impacts au niveau de la concurrence et de la stratégie omnicanal adoptée :

Afin de capter le prospect et d’éviter la volatilité de sa clientèle existante (qui vont utiliser les comparateurs en ligne), les banques et assureurs vont devoir accentuer leur démarquage en proposant de meilleurs services et des tarifs plus concurrentiels. Pour cela, la Transformation Digitale est en plein coeur de la Stratégie des entreprises et doit apporter la souplesse nécessaire pour se concentrer sur la Vision 360° des clients.

La notion de « Customer Centric » (mieux connaître le client par une vue détaillée et l’analyse des besoins / parcours / usages et valeurs du client) s’accentue dès lors et il s’agit d’innover davantage dans la personnalisation des services proposés à forte valeur ajoutée afin de les fidéliser dans le long terme.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


  1. Pingback: Transformation Digitale des Banques / Assureurs...

Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Transformation Digitale des Banques / Assureurs – un avis d’expert de Michel PERIE chez MALTEM Consulting Group

Digital technology and business  background 7th mai, 2015

Aujourd’hui, les Banques et les Assureurs sont concentrés sur un effort de Transformation Digitale, tant au niveau interne qu’au niveau des services rendus. Or, de nouvelles réglementations viennent bousculer encore plus profondément leurs relations avec leurs clients : on parle ainsi de plus en plus de la Loi Consommation (Loi Hamon) dont le Projet de loi a été adopté le 13 février 2014 (les décrets d’application paraissent dès mars 2014 jusqu’en 2016) et qui protège le consommateur en lui donnant plus de poids dans ses choix.

En Assurance :

  • Après un an de souscription, la résiliation du contrat (assurance auto, habitation…) par l’assuré peut être demandée à tout moment sans justification (sous réserve de prouver qu’un autre contrat a été souscrit ailleurs) ;
  • Allègement des frais de dossier ;
  • Il sera possible, dans un délai de 14 jours après signature, d’annuler une assurance contre un risque pour lequel nous sommes déjà couverts.

En Banque :

  • Clore un compte ou un livret devient gratuit: la Banque aura des obligations (fourniture de relevés, prise en charge d’opérations de transferts) ;
  • Au niveau des crédits à la consommation, chaque organisme de crédit doit obligatoirement informer leurs clients de leur choix entre un prêt renouvelable (plus souple) et un prêt amortissable (moins cher et plus protecteur), pour une somme supérieure à 1 000 € ;
  • Les détenteurs d’un prêt immobilier pourront également changer d’assureur emprunteur, pendant une période d’un an à compter de la signature de l’offre de prêt. La loi Hamon supprime les hypothèques rechargeables, ce dispositif qui permettait de garantir un prêt à la consommation par l’hypothèque d’un bien.


Autres obligations :

Au niveau des frontaux web et mobiles :

  • Plus d’informations en avant-vente (identité et coordonnées du vendeur ; caractéristiques du produit ou service, son prix, la date de livraison ou de l’exécution du service, les frais d’envoi et les éventuelles restrictions de livraison, l’existence et les modalités de la mise en oeuvre des garanties légales, et contractuelle, l’existence d’un droit de rétractation et les modalités d’exercice de ce droit) ;
  • Interdiction à tous les sites de e-commerce du pré-cochage des options supplémentaires payantes lors d’une commande en ligne, conformément à ce qu’impose une directive européenne du 25 octobre 2011 ;
  • Fournir une confirmation du contrat et un formulaire de rétractation (électronique ou courrier) ;
  • Le délai de rétractation passe de 7 à 14 jours à compter de la conclusion du contrat pour la fourniture d’un service ou la livraison pour la vente d’un produit (ou la livraison du dernier produit en cas de vente multiple). Le vendeur aura un délai de 14 jours pour rembourser => les solutions de paiement sécurisé doivent être capables de rembourser les clients sur leurs cartes bancaires dans ce délai.

Impacts au niveau de la concurrence et de la stratégie omnicanal adoptée :

Afin de capter le prospect et d’éviter la volatilité de sa clientèle existante (qui vont utiliser les comparateurs en ligne), les banques et assureurs vont devoir accentuer leur démarquage en proposant de meilleurs services et des tarifs plus concurrentiels. Pour cela, la Transformation Digitale est en plein coeur de la Stratégie des entreprises et doit apporter la souplesse nécessaire pour se concentrer sur la Vision 360° des clients.

La notion de « Customer Centric » (mieux connaître le client par une vue détaillée et l’analyse des besoins / parcours / usages et valeurs du client) s’accentue dès lors et il s’agit d’innover davantage dans la personnalisation des services proposés à forte valeur ajoutée afin de les fidéliser dans le long terme.

By
@coesteve1
backtotop