Une application mal sécurisée peut générer une perte de 30% du CA

clock-102060_640

Les entreprises ont changé leur stratégie de fidélisation clients. Actuellement, elles optent pour le développement d’applications mobiles qui « captent » le client.  Toutefois, si l’application est mal sécurisée, il en découle une perte d’utilisateurs et d’image corporative très difficile à récupérer, entraînant également des coûts élevés.

Immergées en pleine campagne promotionnelle, de nombreuses entreprises développent des applications comme stratégie de fidélisation  clients. Toutefois, si cette App présente des failles et provoque des problèmes de lenteur, de distribution de malware ou cesse de fonctionner, elle sera tout simplement éliminée du téléphone portable. Ceci peut générer, selon les données récoltées par Zeedsecurity, une perte d’opportunité d’affaires pouvant représenter jusqu’à 30 % du CA.

Un utilisateur consulte son téléphone portable entre  40 et 70 fois par jour

Selon différentes études de neuromarketing, on estime qu’un utilisateur consulte son smartphone entre 40 et 70 fois par jour. Ceci en fait un excellent canal de communication et de fidélisation. Catalogues de points, présentation de collections de mode, nouveaux lancements de produits…, les entreprises utilisent les applications pour smartphones et tablettes dans le but d’augmenter le taux de conversion et de fidélisation clients. 

Les cyber-attaques sur des dispositifs mobiles ont augmenté de 80% en 2014

Cependant, comme il est souligné par Zeedsecurity, chaque année le nombre de cyber-attaques sur les dispositifs mobiles augmente, obligeant ainsi les entreprises du secteur à renforcer le niveau de sécurité de leurs serveurs hébergeant une ou des applications.

« Le nombre d’attaques de serveurs hébergeant des applications pour dispositifs mobiles ont augmenté d’environ 80%  l’année dernière et on estime que ces attaques vont croître de façon exponentielle en 2015″, commente Joel Espunya, Membre Fondateur de Zeedsecurity,  il ajoute également  » Avec une seule attaque sur un serveur, les hackers ont accès à des bases de données importantes  d’utilisateurs dont ils peuvent retirer des informations d’une grande valeur ». Un serveur est un bon distributeur de virus et de malware et pourra être  utilisé ultérieurement pour des attaques mieux individualisées. 

Une attaque malveillante d’application est beaucoup plus grave qu’une attaque d’un site internet

Durant une campagne, les effets d’une attaque malveillante sur le serveur d’une application mobile, impacteront plus lourdement les résultats, que lors d’une attaque sur le site web de l’entreprise. 

Quand un utilisateur pense qu’il a été attaqué à travers son App, non seulement il émet un commentaire négatif  auprès de  ses 10 ou 15 amis les  plus proches, mais   80%  d’entre eux émettent aussi un  commentaire sur les réseaux sociaux, sur les forums ou dans les commentaires dédiés à la propre App sur le store. Ce marketing viral propage très rapidement une image négative de l’entreprise et de son produit avec les  conséquences financières qui en résultent.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Une application mal sécurisée peut générer une perte de 30% du CA

clock-102060_640 31st mars, 2015

Les entreprises ont changé leur stratégie de fidélisation clients. Actuellement, elles optent pour le développement d’applications mobiles qui « captent » le client.  Toutefois, si l’application est mal sécurisée, il en découle une perte d’utilisateurs et d’image corporative très difficile à récupérer, entraînant également des coûts élevés.

Immergées en pleine campagne promotionnelle, de nombreuses entreprises développent des applications comme stratégie de fidélisation  clients. Toutefois, si cette App présente des failles et provoque des problèmes de lenteur, de distribution de malware ou cesse de fonctionner, elle sera tout simplement éliminée du téléphone portable. Ceci peut générer, selon les données récoltées par Zeedsecurity, une perte d’opportunité d’affaires pouvant représenter jusqu’à 30 % du CA.

Un utilisateur consulte son téléphone portable entre  40 et 70 fois par jour

Selon différentes études de neuromarketing, on estime qu’un utilisateur consulte son smartphone entre 40 et 70 fois par jour. Ceci en fait un excellent canal de communication et de fidélisation. Catalogues de points, présentation de collections de mode, nouveaux lancements de produits…, les entreprises utilisent les applications pour smartphones et tablettes dans le but d’augmenter le taux de conversion et de fidélisation clients. 

Les cyber-attaques sur des dispositifs mobiles ont augmenté de 80% en 2014

Cependant, comme il est souligné par Zeedsecurity, chaque année le nombre de cyber-attaques sur les dispositifs mobiles augmente, obligeant ainsi les entreprises du secteur à renforcer le niveau de sécurité de leurs serveurs hébergeant une ou des applications.

« Le nombre d’attaques de serveurs hébergeant des applications pour dispositifs mobiles ont augmenté d’environ 80%  l’année dernière et on estime que ces attaques vont croître de façon exponentielle en 2015″, commente Joel Espunya, Membre Fondateur de Zeedsecurity,  il ajoute également  » Avec une seule attaque sur un serveur, les hackers ont accès à des bases de données importantes  d’utilisateurs dont ils peuvent retirer des informations d’une grande valeur ». Un serveur est un bon distributeur de virus et de malware et pourra être  utilisé ultérieurement pour des attaques mieux individualisées. 

Une attaque malveillante d’application est beaucoup plus grave qu’une attaque d’un site internet

Durant une campagne, les effets d’une attaque malveillante sur le serveur d’une application mobile, impacteront plus lourdement les résultats, que lors d’une attaque sur le site web de l’entreprise. 

Quand un utilisateur pense qu’il a été attaqué à travers son App, non seulement il émet un commentaire négatif  auprès de  ses 10 ou 15 amis les  plus proches, mais   80%  d’entre eux émettent aussi un  commentaire sur les réseaux sociaux, sur les forums ou dans les commentaires dédiés à la propre App sur le store. Ce marketing viral propage très rapidement une image négative de l’entreprise et de son produit avec les  conséquences financières qui en résultent.

By
@coesteve1
backtotop