Quels types de sociétés créent les Français ? par Legalstart.fr, 1ère plateforme de services juridiques en ligne pour TPE et PME

"The Big Book of Information Overload just came in."
  • N°1 : SAS avec 60% de créations en 2014
  • Un capital moyen à la création de 5.500€
  • 71% d’hommes contre 29% de femmes
  • 41% des sociétés créées par des demandeurs d’emplois

Legalstart.fr, 1ère plateforme de services juridiques en ligne pour TPE et PME, a analysé un an de données issues de la création l’entreprises. Plus de 5.000 sociétés ont été créées sur la plateforme Legalstart.fr depuis février 2014. http://www.legalstart.fr/

« La création d’entreprise évolue rapidement. Aujourd’hui, le profil des créateurs change et s’adapte aux contraintes économiques actuelles. Cependant, l’engouement des Français pour l’entrepreneuriat ne cesse d’augmenter et permet à de nombreux demandeurs d’emploi de se sortir du chômage. » Timothée Rambaud, co-fondateur de Legalstart.fr

La Société par Actions (SAS) devient la norme juridique

Les créateurs d’entreprises privilégient aujourd’hui en majorité (60%) le statut juridique SAS. Cela est en partie dû à la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, qui a permis d’adapter le modèle de la SAS sur celui de la SARL, en allégeant ses modalités de création et de fonctionnement. La principale mesure consiste en la suppression de l’exigence d’un capital social minimum de 37 000€. Aujourd’hui, un entrepreneur peut créer une SAS (ou une SAS Unipersonnelle) avec seulement 1€ de capital social. D’autres arguments plaident en faveur de la SAS :

  • l’actionnaire peut diriger la société et être rémunéré ;
  • le dirigeant a le droit à une protection sociale ;
  • la responsabilité est limitée aux apports (et non sur les biens personnels) ;
  • les associés bénéficient d’une grande liberté dans la rédaction des statuts de la société, et peuvent organiser le fonctionnement de la société comme bon leur semble

En moyenne, un nouvel entrepreneur apporte 5500€ pour la création de sa société.

Profil type du créateur : Un homme de 37 ans et demandeur d’emploi

Les femmes restent encore minoritaires dans la création d’entreprises, bien que leur nombre augmente : elles ne sont encore que 29% à se lancer dans l’entrepreneuriat contre 71% d’hommes.

Fait marquant, pratiquement une création d’entreprise sur deux est faite par un demandeur d’emploi (41%). L’entrepreneuriat peut donc être considéré comme une solution viablepour réintégrer le monde professionnel. Les autres créateurs d’entreprises changent pour leur part d’activité professionnelle. Avant de lancer leur projet, ils étaient employés (33%), cadres (28%) ou ouvriers (14%).

Situation professionnelle des créateurs Pourcentage
Au chômage 41%
En activité 49%

Le secteur du conseil en entreprise a le vent en poupe

Parmi les entreprises créées en 2014, 19% ont pour principale activité le conseil aux entreprises. Les enregistrements de sociétés sont également récurrents dans le secteur de l’informatique (16%) et du commerce (14%). Par ailleurs, l es créations de sociétés dans le secteur du bâtiment (13%) connaissent également un franc succès. Enfin, le développement rapide des VTC explique également l’augmentation des créations d’entreprises dans lesecteur des transports (11%).

Classement Secteurs d’activité Pourcentage
N°1 Conseil et services aux entreprises 19%
N°2 Internet / Informatique 16%
N°3 Commerce / Restauration 14%
N°4 Bâtiment / Travaux 13%
N°5 Transports 11%
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Quels types de sociétés créent les Français ? par Legalstart.fr, 1ère plateforme de services juridiques en ligne pour TPE et PME

"The Big Book of Information Overload just came in." 10th mars, 2015
  • N°1 : SAS avec 60% de créations en 2014
  • Un capital moyen à la création de 5.500€
  • 71% d’hommes contre 29% de femmes
  • 41% des sociétés créées par des demandeurs d’emplois

Legalstart.fr, 1ère plateforme de services juridiques en ligne pour TPE et PME, a analysé un an de données issues de la création l’entreprises. Plus de 5.000 sociétés ont été créées sur la plateforme Legalstart.fr depuis février 2014. http://www.legalstart.fr/

« La création d’entreprise évolue rapidement. Aujourd’hui, le profil des créateurs change et s’adapte aux contraintes économiques actuelles. Cependant, l’engouement des Français pour l’entrepreneuriat ne cesse d’augmenter et permet à de nombreux demandeurs d’emploi de se sortir du chômage. » Timothée Rambaud, co-fondateur de Legalstart.fr

La Société par Actions (SAS) devient la norme juridique

Les créateurs d’entreprises privilégient aujourd’hui en majorité (60%) le statut juridique SAS. Cela est en partie dû à la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, qui a permis d’adapter le modèle de la SAS sur celui de la SARL, en allégeant ses modalités de création et de fonctionnement. La principale mesure consiste en la suppression de l’exigence d’un capital social minimum de 37 000€. Aujourd’hui, un entrepreneur peut créer une SAS (ou une SAS Unipersonnelle) avec seulement 1€ de capital social. D’autres arguments plaident en faveur de la SAS :

  • l’actionnaire peut diriger la société et être rémunéré ;
  • le dirigeant a le droit à une protection sociale ;
  • la responsabilité est limitée aux apports (et non sur les biens personnels) ;
  • les associés bénéficient d’une grande liberté dans la rédaction des statuts de la société, et peuvent organiser le fonctionnement de la société comme bon leur semble

En moyenne, un nouvel entrepreneur apporte 5500€ pour la création de sa société.

Profil type du créateur : Un homme de 37 ans et demandeur d’emploi

Les femmes restent encore minoritaires dans la création d’entreprises, bien que leur nombre augmente : elles ne sont encore que 29% à se lancer dans l’entrepreneuriat contre 71% d’hommes.

Fait marquant, pratiquement une création d’entreprise sur deux est faite par un demandeur d’emploi (41%). L’entrepreneuriat peut donc être considéré comme une solution viablepour réintégrer le monde professionnel. Les autres créateurs d’entreprises changent pour leur part d’activité professionnelle. Avant de lancer leur projet, ils étaient employés (33%), cadres (28%) ou ouvriers (14%).

Situation professionnelle des créateurs Pourcentage
Au chômage 41%
En activité 49%

Le secteur du conseil en entreprise a le vent en poupe

Parmi les entreprises créées en 2014, 19% ont pour principale activité le conseil aux entreprises. Les enregistrements de sociétés sont également récurrents dans le secteur de l’informatique (16%) et du commerce (14%). Par ailleurs, l es créations de sociétés dans le secteur du bâtiment (13%) connaissent également un franc succès. Enfin, le développement rapide des VTC explique également l’augmentation des créations d’entreprises dans lesecteur des transports (11%).

Classement Secteurs d’activité Pourcentage
N°1 Conseil et services aux entreprises 19%
N°2 Internet / Informatique 16%
N°3 Commerce / Restauration 14%
N°4 Bâtiment / Travaux 13%
N°5 Transports 11%
By
@coesteve1
backtotop