Le papier n’est pas mort, il devient « connecté » – DOCaufutur, l’avenir du Document

papier-main

Le papier connecté fait un pied de nez aux personnes qui considèrent que le monde du papier et le monde du digital s’opposent, au profit du second. Sous l’ère du numérique, le papier semblait voué à disparaître… C’était sans compter sur les opportunités que le numérique offre au papier pour se réinventer.

Ordinateurs, liseuses, tablettes, smartphones… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le papier a de la concurrence. Il devait donc se mettre à la page en prenant le virage du digital. Le papier de demain commence à s’imposer : connecté au web, le papier est « augmenté » via plusieurs technologies telles que les QR codes, la  reconnaissance visuelle, la réalité augmentée…

Jean-Pierre Blanger-250Jean-Pierre Blanger, directeur des offres de services MDS / DPO de Ricoh France, pense que ces techniques redonnent vie au papier (affiche, catalogue, livre, etc.) : « Nous sommes dans un monde de communication par l’affichage. En parallèle, notre smartphone est devenu notre meilleur ami et c’est souvent à travers lui que l’on regarde le monde extérieur. Notre avenir, c’est l’alliance de ces deux éléments. Tout ce qui s’affiche autour de nous ne pourra plus rester statique très longtemps ! » Cette technologie de rupture va changer le mode d’interactions, de lecture et de communication. Ricoh a mis en vente le produit « Clickable Paper », qui, grâce à un document rendu dynamique par traitement d’image sans en changer le contenu et des liens web, permet d’accéder à toutes sortes d’informations supplémentaires. Présentation de la société, vidéo, envoi de sms pour obtenir un code promo, mode d’emploi d’un produit, etc. Cette réalité augmentée contribue à rendre le consommateur « consom’acteur ». L’autre avantage pour les marques, c’est pouvoir mesurer leur campagne d’affichage. L’affiche connectée, grâce notamment à la géolocalisation, vous communique des informations précieuses, à savoir combien de personnes ont cliqué, quand, où et sur quelle zone de l’affiche ou du catalogue. Une mine d’or pour le service marketing d’une entreprise.

Rendre une information accessible au plus grand nombre 

La société Idova se sert du papier connecté pour rendre accessible une information à des personnes en situation de handicap sensoriel. Cette structure coopérative d’intérêt collectif est spécialisée dans l’émergence de solutions d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap sensoriel « 15 à 20% de la population française ne peut pas accéder à l’information écrite, majoritairement en situation de handicap visuel, auditif, cognitif ou en situation d’illettrisme. Une grosse part de la communication écrite d’une entreprise n’atteint donc pas toute sa cible » explique Frédéric Alary, directeur associé. « Nous cherchions une solution simple, généraliste et peu coûteuse pour les entreprises ». Avec Altercode, les informations papier sont intégrées dans une interface « adaptive web » et accessible. Un QR code est apposé sur le papier pour être flashé par le smartphone du lecteur. Ce dernier donne accès à du contenu vocal, des tailles de caractères adaptées, des contrastes différents, des polices bien visibles, des vidéos en langue des signes françaises, etc. « L’idée n’est pas de se passer du document papier mais bien d’offrir plusieurs versions adaptées de celui-ci grâce aux technologies du numérique » conclut le directeur associé.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Le papier n’est pas mort, il devient « connecté » – DOCaufutur, l’avenir du Document

papier-main 1st mars, 2015

Le papier connecté fait un pied de nez aux personnes qui considèrent que le monde du papier et le monde du digital s’opposent, au profit du second. Sous l’ère du numérique, le papier semblait voué à disparaître… C’était sans compter sur les opportunités que le numérique offre au papier pour se réinventer.

Ordinateurs, liseuses, tablettes, smartphones… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le papier a de la concurrence. Il devait donc se mettre à la page en prenant le virage du digital. Le papier de demain commence à s’imposer : connecté au web, le papier est « augmenté » via plusieurs technologies telles que les QR codes, la  reconnaissance visuelle, la réalité augmentée…

Jean-Pierre Blanger-250Jean-Pierre Blanger, directeur des offres de services MDS / DPO de Ricoh France, pense que ces techniques redonnent vie au papier (affiche, catalogue, livre, etc.) : « Nous sommes dans un monde de communication par l’affichage. En parallèle, notre smartphone est devenu notre meilleur ami et c’est souvent à travers lui que l’on regarde le monde extérieur. Notre avenir, c’est l’alliance de ces deux éléments. Tout ce qui s’affiche autour de nous ne pourra plus rester statique très longtemps ! » Cette technologie de rupture va changer le mode d’interactions, de lecture et de communication. Ricoh a mis en vente le produit « Clickable Paper », qui, grâce à un document rendu dynamique par traitement d’image sans en changer le contenu et des liens web, permet d’accéder à toutes sortes d’informations supplémentaires. Présentation de la société, vidéo, envoi de sms pour obtenir un code promo, mode d’emploi d’un produit, etc. Cette réalité augmentée contribue à rendre le consommateur « consom’acteur ». L’autre avantage pour les marques, c’est pouvoir mesurer leur campagne d’affichage. L’affiche connectée, grâce notamment à la géolocalisation, vous communique des informations précieuses, à savoir combien de personnes ont cliqué, quand, où et sur quelle zone de l’affiche ou du catalogue. Une mine d’or pour le service marketing d’une entreprise.

Rendre une information accessible au plus grand nombre 

La société Idova se sert du papier connecté pour rendre accessible une information à des personnes en situation de handicap sensoriel. Cette structure coopérative d’intérêt collectif est spécialisée dans l’émergence de solutions d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap sensoriel « 15 à 20% de la population française ne peut pas accéder à l’information écrite, majoritairement en situation de handicap visuel, auditif, cognitif ou en situation d’illettrisme. Une grosse part de la communication écrite d’une entreprise n’atteint donc pas toute sa cible » explique Frédéric Alary, directeur associé. « Nous cherchions une solution simple, généraliste et peu coûteuse pour les entreprises ». Avec Altercode, les informations papier sont intégrées dans une interface « adaptive web » et accessible. Un QR code est apposé sur le papier pour être flashé par le smartphone du lecteur. Ce dernier donne accès à du contenu vocal, des tailles de caractères adaptées, des contrastes différents, des polices bien visibles, des vidéos en langue des signes françaises, etc. « L’idée n’est pas de se passer du document papier mais bien d’offrir plusieurs versions adaptées de celui-ci grâce aux technologies du numérique » conclut le directeur associé.

By
@coesteve1
backtotop