Efficacité au travail ? EPSON Europe dévoile les résultats de son étude menée auprès de 6 000 entreprises européennes !

Multi-Ethnic People Meeting With Computer System

En 2014, Epson a collaboré avec FTI Consulting pour la réalisation d’une étude menée du 10 au 17 septembre dernier, impliquant près de 6 000 entreprises françaises, anglaises, allemandes, espagnoles et italiennes et visant à obtenir leur vision sur les conditions d’une meilleure efficacité au travail.

Cette dernière, que l’on pourra retrouver sur le tout nouveau blog B2B du groupe : EPSON INSIGHTS : www.epson.fr/blog, s’inscrit dans la volonté de la marque d’apporter des solutions toujours plus innovantes (lunettes connectées, systèmes de projection interactifs, imprimantes jet d’encre pour les entreprises, scanners et imprimantes portables…), en adéquation parfaite avec les besoins des entreprises (PME ou grands comptes internationaux).

Quelques données à retenir :

  • 85 % des entreprises européennes considèrent que les nouvelles technologies offrent un avantage concurrentiel. Pourtant la moitié d’entre elles affirment que la crainte de l’échec les empêche de les mettre en œuvre.
  • 63 % des entreprises citent un manque de support en interne ainsi qu’un manque de moyens financiers (65 %) comme obstacles majeurs à leur mise en place.
  • Actuellement, les trois-quarts des employés s’accordent à reconnaître que les technologies (76 %) et les logiciels (77 %) utilisés sur leur lieu de travail ne sont pas très efficaces.
  • Une hausse potentielle moyenne de 21 % de la productivité pourrait être obtenue en optimisant l’efficacité.
  • 88 % des entreprises sondées s’accordent à dire que la technologie améliore la productivité après une période de rodage.

Pour répondre aux besoins des entreprises, Epson ne cesse de s’investir dans les nouvelles technologies innovantes et les propose à travers toute l’Europe réorientant son ambition sur le marché de l’entreprise. Il en ressort que le groupe d’origine japonaise, devient un partenaire commercial stratégique majeur pour les entreprises à la recherche de conseils sur les nouvelles technologies, ainsi que pour la fabrication de produits conçus pour améliorer l’efficacité et la productivité de l’entreprise.

« Les entreprises européennes ont l’opportunité d’investir intelligemment afin d’optimiser la créativité, la productivité et l’efficacité globale de leurs activités. Les retours commerciaux qui en découlent peuvent s’avérer souvent considérables. Toutefois, nous comprenons les obstacles que les entreprises doivent surmonter et les raisons pour lesquelles elles hésitent encore », déclare Rob Clark, Vice-Président, Epson Europe. 

L’efficacité au travail : une préoccupation différente en fonction des pays et des secteurs

Dans les pays sondés, une très grande majorité des entreprises européennes, à savoir 88 %, s’accordent à dire que la technologie améliore la productivité après une période de rodage. Cependant, la question concernant les délais a relevé de grandes disparités entre les pays et les secteurs explorés. Les entreprises allemandes et italiennes sont prêtes à mettre en place les nouvelles technologies pour gagner en productivité, avec un délai moyen de 12 semaines entre la mise en place et l’observation des premières améliorations de la productivité ; alors que les entreprises françaises, sont les plus lentes à adopter les nouvelles technologies visant à réaliser des gains de productivité, avec une moyenne de quatre mois et demi de délai.

La mise à jour du matériel est quant à elle un facteur clé qui pourrait accroitre l’efficacité au travail pour de nombreuses entreprises : 39% des entreprises anglaises, 35% des entreprises espagnoles,  32% des entreprises allemandes, 31% des entreprises françaises et 28% des entreprises italiennes.

Les résultats de l’étude dévoilent également que le manque de soutien interne empêche la mise en œuvre des nouvelles technologies pour 69 % des entreprises au Royaume-Unis, 59 % en France, 54% en Allemagne, 67% en Italie et en Espagne. Cette crainte est la plus répandue dans le secteur bancaire au Royaume-Unis (54%), les secteurs de l’éducation et de la distribution en France (43%), les secteurs de la distribution et du tourisme en Allemagne (respectivement 46% et 44%), les secteurs de l’éducation, du service public et de l’industrie en Italie (respectivement 53% et 52%), les secteurs de l’industrie alimentaire et de la production industrielle en Espagne (51% et 50% respectivement).

Les technologies portables ne sont pas en reste dans les entreprises européennes. Pour 60% des entreprises françaises (50% des entreprises anglaises, 59 % des entreprises allemandes, 71% des entreprises italiennes, 79% des entreprises espagnoles), les technologies connectées sont susceptibles d’améliorer les performances et l’efficacité de leur entreprise. Cela se vérifie en particulier dans les secteurs suivants : 60% au Royaume Unis, en France et en Italie pour les secteurs  juridique /comptabilité et médias / Entertainment, 69 % en Allemagne pour le secteur alimentaire et les industries de hautes technologies, respectivement 85% et 86 % pour le secteur de l’industrie et les industries de hautes technologies en Espagne.  «  En ce début d’année, au moment où les budgets sont en cours de discussion, les entreprises européennes doivent tenir compte de la manière dont les budgets informatiques sont dépensés d’un point de vue stratégique. Le retour sur investissement en termes de renforcement de l’efficacité et d’accélération de la productivité doit être une priorité de premier ordre pour ces entreprises avides de préserver cet avantage concurrentiel. », conclut Rob Clark, Vice-Président, Epson Europe.

 

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Efficacité au travail ? EPSON Europe dévoile les résultats de son étude menée auprès de 6 000 entreprises européennes !

Multi-Ethnic People Meeting With Computer System 23rd février, 2015

En 2014, Epson a collaboré avec FTI Consulting pour la réalisation d’une étude menée du 10 au 17 septembre dernier, impliquant près de 6 000 entreprises françaises, anglaises, allemandes, espagnoles et italiennes et visant à obtenir leur vision sur les conditions d’une meilleure efficacité au travail.

Cette dernière, que l’on pourra retrouver sur le tout nouveau blog B2B du groupe : EPSON INSIGHTS : www.epson.fr/blog, s’inscrit dans la volonté de la marque d’apporter des solutions toujours plus innovantes (lunettes connectées, systèmes de projection interactifs, imprimantes jet d’encre pour les entreprises, scanners et imprimantes portables…), en adéquation parfaite avec les besoins des entreprises (PME ou grands comptes internationaux).

Quelques données à retenir :

  • 85 % des entreprises européennes considèrent que les nouvelles technologies offrent un avantage concurrentiel. Pourtant la moitié d’entre elles affirment que la crainte de l’échec les empêche de les mettre en œuvre.
  • 63 % des entreprises citent un manque de support en interne ainsi qu’un manque de moyens financiers (65 %) comme obstacles majeurs à leur mise en place.
  • Actuellement, les trois-quarts des employés s’accordent à reconnaître que les technologies (76 %) et les logiciels (77 %) utilisés sur leur lieu de travail ne sont pas très efficaces.
  • Une hausse potentielle moyenne de 21 % de la productivité pourrait être obtenue en optimisant l’efficacité.
  • 88 % des entreprises sondées s’accordent à dire que la technologie améliore la productivité après une période de rodage.

Pour répondre aux besoins des entreprises, Epson ne cesse de s’investir dans les nouvelles technologies innovantes et les propose à travers toute l’Europe réorientant son ambition sur le marché de l’entreprise. Il en ressort que le groupe d’origine japonaise, devient un partenaire commercial stratégique majeur pour les entreprises à la recherche de conseils sur les nouvelles technologies, ainsi que pour la fabrication de produits conçus pour améliorer l’efficacité et la productivité de l’entreprise.

« Les entreprises européennes ont l’opportunité d’investir intelligemment afin d’optimiser la créativité, la productivité et l’efficacité globale de leurs activités. Les retours commerciaux qui en découlent peuvent s’avérer souvent considérables. Toutefois, nous comprenons les obstacles que les entreprises doivent surmonter et les raisons pour lesquelles elles hésitent encore », déclare Rob Clark, Vice-Président, Epson Europe. 

L’efficacité au travail : une préoccupation différente en fonction des pays et des secteurs

Dans les pays sondés, une très grande majorité des entreprises européennes, à savoir 88 %, s’accordent à dire que la technologie améliore la productivité après une période de rodage. Cependant, la question concernant les délais a relevé de grandes disparités entre les pays et les secteurs explorés. Les entreprises allemandes et italiennes sont prêtes à mettre en place les nouvelles technologies pour gagner en productivité, avec un délai moyen de 12 semaines entre la mise en place et l’observation des premières améliorations de la productivité ; alors que les entreprises françaises, sont les plus lentes à adopter les nouvelles technologies visant à réaliser des gains de productivité, avec une moyenne de quatre mois et demi de délai.

La mise à jour du matériel est quant à elle un facteur clé qui pourrait accroitre l’efficacité au travail pour de nombreuses entreprises : 39% des entreprises anglaises, 35% des entreprises espagnoles,  32% des entreprises allemandes, 31% des entreprises françaises et 28% des entreprises italiennes.

Les résultats de l’étude dévoilent également que le manque de soutien interne empêche la mise en œuvre des nouvelles technologies pour 69 % des entreprises au Royaume-Unis, 59 % en France, 54% en Allemagne, 67% en Italie et en Espagne. Cette crainte est la plus répandue dans le secteur bancaire au Royaume-Unis (54%), les secteurs de l’éducation et de la distribution en France (43%), les secteurs de la distribution et du tourisme en Allemagne (respectivement 46% et 44%), les secteurs de l’éducation, du service public et de l’industrie en Italie (respectivement 53% et 52%), les secteurs de l’industrie alimentaire et de la production industrielle en Espagne (51% et 50% respectivement).

Les technologies portables ne sont pas en reste dans les entreprises européennes. Pour 60% des entreprises françaises (50% des entreprises anglaises, 59 % des entreprises allemandes, 71% des entreprises italiennes, 79% des entreprises espagnoles), les technologies connectées sont susceptibles d’améliorer les performances et l’efficacité de leur entreprise. Cela se vérifie en particulier dans les secteurs suivants : 60% au Royaume Unis, en France et en Italie pour les secteurs  juridique /comptabilité et médias / Entertainment, 69 % en Allemagne pour le secteur alimentaire et les industries de hautes technologies, respectivement 85% et 86 % pour le secteur de l’industrie et les industries de hautes technologies en Espagne.  «  En ce début d’année, au moment où les budgets sont en cours de discussion, les entreprises européennes doivent tenir compte de la manière dont les budgets informatiques sont dépensés d’un point de vue stratégique. Le retour sur investissement en termes de renforcement de l’efficacité et d’accélération de la productivité doit être une priorité de premier ordre pour ces entreprises avides de préserver cet avantage concurrentiel. », conclut Rob Clark, Vice-Président, Epson Europe.

 

By
@coesteve1
backtotop