EPSON, un héritage et un savoir-faire uniques grâce aux principes japonais Monozokuri et Sho Sho Shei

Dans le cadre de l’étude* menée par Epson Europe en collaboration avec FTI Consulting auprès de 6 000 entreprises européennes (allemandes, anglaises, espagnoles, françaises et italiennes), les personnes interrogées ont indiqué que l’intensification de l’innovation était le premier objectif de leur entreprise.

Alors que l’Europe est clairement en quête d’innovation, les initiatives telles qu’Horizon 2020, qui vise à doper sa croissance économique et la compétitivité mondiale, sont plus que jamais vitales. Les entreprises qui cherchent à renforcer leurs capacités à identifier, à combler les lacunes du marché ou à en exploiter les opportunités, pourraient être intéressées par les philosophies japonaises éprouvées que sont le Monozukuri et leSho Sho Sei.

Le Monozukuri, un concept japonais ancestral adopté par Epson

Le principe Monozukuri, qui signifie « art et science de fabriquer des choses », est au cœur du savoir-faire japonais traditionnel depuis des siècles, ainsi que de l’héritage d’Epson. Ce principe a ainsi souvent été associé à l’engagement en vue d’une amélioration permanente de la satisfaction des clients.

De nos jours, le Monozukuri reflète un style de fabrication japonais unique et des techniques de production optimisées qui allient des modes de fabrication très efficaces, une expertise et une production de masse à bas coûts. Cela, en vue de fabriquer des produits de haute qualité et d’accroître la productivité.

Epson de son côté, a su rester en tête des innovations technologiques en combinant un fort esprit créatif avec les principes Monozukuri, lui ayant permis d’offrir des technologies et des produits arborant les caractéristiques Sho Sho Sei (compacts, précis, écoénergétiques). Pour suivre les principes Monozukuri, Epson exploite ses propres compétences et savoir-faire sans externaliser pour transformer ses idées novatrices en produits de haute qualité. Les produits de la marque sont donc fabriqués dans ses propres usines avec ses propres processus et robots, ce qui lui permet d’obtenir une valeur ajoutée unique sur le marché et des avantages concurrentiels sur le long terme.

C’est ainsi que la marque a su résister aux pressions économiques des dernières années et qu’elle a pu  publier des résultats financiers en augmentation constante. 

La réussite d’Epson, une combinaison entre la R&D et les principes Monozukuri

La R&D joue également un rôle important pour Epson. La société investit plus de 1,3 million de dollars par jour dans la R&D, à la fois pour le développement de composants de base, mais également pour celui des processus de fabrication. Ainsi, Epson enregistre près de 5 000 brevets chaque année et en possède plus de 50 000 actifs aujourd’hui.

Bon nombre de produits novateurs tels que la montre à quartz et l’imprimante photo jet d’encre, les avancées technologiques, dont la technologie PrecisionCore, sont nés de l’alliance de la R&D et des principes Monozukuri et Sho Sho Sei. C’est un engagement envers les technologies et l’innovation qui positionnent la marque comme l’un des leaders mondiaux du secteur technologique et qui lui permet de prospérer malgré la crise économique.

Monozukuri : si les entreprises européennes l’adoptait ?

Pour conserver un avantage concurrentiel, les entreprises doivent créer de nouveaux produits qui répondent aux besoins des consommateurs et qui s’adaptent aux tendances du marché. L’innovation est le composant essentiel de toute entreprise prospère et doit figurer en tête de liste des priorités des entreprises et de l’agenda politique européen.

Bien que les cultures européenne et japonaise soient foncièrement différentes, les entreprises européennes pourraient considérablement gagner à implémenter des méthodes de production optimisées avec le principe Monozukuri. En adoptant ce modèle de fabrication japonais unique, avec une productivité et un engagement envers la qualité constant, les entreprises européennes pourraient être mieux préparées à affronter la concurrence mondiale.

L’avantage des principes mis en avant par le modèle Monozukuri ?

Permettre aux entreprises d’optimiser la qualité des produits, tout en réduisant les coûts globaux, d’accélérer les cycles de production ou de  limiter le risque de surproduction.

* étude menée du 10 au 17 septembre 2014

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

EPSON, un héritage et un savoir-faire uniques grâce aux principes japonais Monozokuri et Sho Sho Shei

22nd février, 2015

Dans le cadre de l’étude* menée par Epson Europe en collaboration avec FTI Consulting auprès de 6 000 entreprises européennes (allemandes, anglaises, espagnoles, françaises et italiennes), les personnes interrogées ont indiqué que l’intensification de l’innovation était le premier objectif de leur entreprise.

Alors que l’Europe est clairement en quête d’innovation, les initiatives telles qu’Horizon 2020, qui vise à doper sa croissance économique et la compétitivité mondiale, sont plus que jamais vitales. Les entreprises qui cherchent à renforcer leurs capacités à identifier, à combler les lacunes du marché ou à en exploiter les opportunités, pourraient être intéressées par les philosophies japonaises éprouvées que sont le Monozukuri et leSho Sho Sei.

Le Monozukuri, un concept japonais ancestral adopté par Epson

Le principe Monozukuri, qui signifie « art et science de fabriquer des choses », est au cœur du savoir-faire japonais traditionnel depuis des siècles, ainsi que de l’héritage d’Epson. Ce principe a ainsi souvent été associé à l’engagement en vue d’une amélioration permanente de la satisfaction des clients.

De nos jours, le Monozukuri reflète un style de fabrication japonais unique et des techniques de production optimisées qui allient des modes de fabrication très efficaces, une expertise et une production de masse à bas coûts. Cela, en vue de fabriquer des produits de haute qualité et d’accroître la productivité.

Epson de son côté, a su rester en tête des innovations technologiques en combinant un fort esprit créatif avec les principes Monozukuri, lui ayant permis d’offrir des technologies et des produits arborant les caractéristiques Sho Sho Sei (compacts, précis, écoénergétiques). Pour suivre les principes Monozukuri, Epson exploite ses propres compétences et savoir-faire sans externaliser pour transformer ses idées novatrices en produits de haute qualité. Les produits de la marque sont donc fabriqués dans ses propres usines avec ses propres processus et robots, ce qui lui permet d’obtenir une valeur ajoutée unique sur le marché et des avantages concurrentiels sur le long terme.

C’est ainsi que la marque a su résister aux pressions économiques des dernières années et qu’elle a pu  publier des résultats financiers en augmentation constante. 

La réussite d’Epson, une combinaison entre la R&D et les principes Monozukuri

La R&D joue également un rôle important pour Epson. La société investit plus de 1,3 million de dollars par jour dans la R&D, à la fois pour le développement de composants de base, mais également pour celui des processus de fabrication. Ainsi, Epson enregistre près de 5 000 brevets chaque année et en possède plus de 50 000 actifs aujourd’hui.

Bon nombre de produits novateurs tels que la montre à quartz et l’imprimante photo jet d’encre, les avancées technologiques, dont la technologie PrecisionCore, sont nés de l’alliance de la R&D et des principes Monozukuri et Sho Sho Sei. C’est un engagement envers les technologies et l’innovation qui positionnent la marque comme l’un des leaders mondiaux du secteur technologique et qui lui permet de prospérer malgré la crise économique.

Monozukuri : si les entreprises européennes l’adoptait ?

Pour conserver un avantage concurrentiel, les entreprises doivent créer de nouveaux produits qui répondent aux besoins des consommateurs et qui s’adaptent aux tendances du marché. L’innovation est le composant essentiel de toute entreprise prospère et doit figurer en tête de liste des priorités des entreprises et de l’agenda politique européen.

Bien que les cultures européenne et japonaise soient foncièrement différentes, les entreprises européennes pourraient considérablement gagner à implémenter des méthodes de production optimisées avec le principe Monozukuri. En adoptant ce modèle de fabrication japonais unique, avec une productivité et un engagement envers la qualité constant, les entreprises européennes pourraient être mieux préparées à affronter la concurrence mondiale.

L’avantage des principes mis en avant par le modèle Monozukuri ?

Permettre aux entreprises d’optimiser la qualité des produits, tout en réduisant les coûts globaux, d’accélérer les cycles de production ou de  limiter le risque de surproduction.

* étude menée du 10 au 17 septembre 2014

By
@coesteve1

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

backtotop