Konica Minolta à nouveau incontournable au CeBIT avec son approche innovante d’optimisation des processus d’entreprise

Document Management Word Cloud Concept Angled

« Let documents flow » : tel sera le mot d’ordre de Konica Minolta (Hall 3 – stand D36) lors du CeBIT 2015, qui se tiendra du 16 au 20 mars à Hanovre.

Le leader mondial en conseil, déploiement et gestion de solutions IT et de traitement documentaire a dévoilé, lors de l’avant-première réservée à la presse, son stand consacré à l’ECM (Enterprise Content Management) et aux solutions de gestion des documents d’entreprise (solutions d’Acquisition et de Production des documents).

Konica Minolta prend une nouvelle dimension et affiche ses ambitions au CEBIT 2015 pour devenir incontournable.

Des processus documentaires non structurés ont des impacts négatifs sur l’entreprise et occasionnent à la fois des pertes de temps et d’argent. On estime que les collaborateurs consacrent jusqu’à 50 % de leur temps de travail à la recherche de contenus spécifiques. Or, rechercher un document pendant plus d’une demi-heure équivaut à avoir perdu ce document, dans la mesure où le coût du travail lié à cette recherche est supérieur à la valeur moyenne de ce document. Des études montrent que 7,5 % des documents disparaissent chaque année, soit 1 sur 14.1

Pour améliorer leurs processus documentaires, les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs industriels s’appuient sur des systèmes de gestion de contenu (ECM)) faisant partie intégrante des services de contenu managés (MCS : Managed Content Services). Ces entreprises veulent s’affranchir de la gestion des documents papier en déployant des processus de gestion documentaire numériques. Elles visent ainsi une plus grande efficacité et un accès mobile en tout lieu.

« Nous avons conscience que nombre d’entreprises voient encore des obstacles majeurs à ce passage au numérique. En outre, le coût d’impression ne représente qu’une partie de l’ensemble du coût de gestion des documents. Konica Minolta permet aux entreprises d’adopter une stratégie d’optimisation des impressions en réduisant les coûts opérationnels et en offrant un accès optimal à l’information.

Nous aidons nos clients à identifier leurs facteurs de coût, à les quantifier, les réduire et les gérer efficacement », explique Olaf Lorenz, Directeur Marketing international de Konica Minolta Business Solutions Europe. « Nous savons qu’il est possible de réaliser des gains d’efficacité considérables en améliorant la gestion documentaire dans toute l’entreprise. De plus, ce gain peut être obtenu sans investissements majeurs, ce qui explique l’intérêt que portent les petites et moyennes entreprises à ces solutions ».

La première étape est de comprendre les processus métier du client en termes de gestion documentaire. La suivante revient à mettre en oeuvre des processus, logiciels et matériels informatiques plus efficaces. Une fois le dispositif en place, Konica Minolta aide le client à gérer son infrastructure et à la faire évoluer selon ses besoins.

L’offre MCS de Konica Minolta est personnalisable en fonction des processus numériques des clients souhaitant renforcer leur efficacité opérationnelle. Konica Minolta vise un chiffre d’affaires mondial de 100 millions de dollars pour ses services de contenu managés, dans les 3 prochaines années. En 2014, Gartner l’a classé parmi les leaders dans la catégorie des MCS.2

« L’approche de Konica Minolta prend en compte l’intégralité du processus de gestion des documents. Il s’agit d’une expertise spécifique, que nous avons acquise au cours des 10 dernières années. C’est pourquoi nous renforçons actuellement notre investissement sur le segment des MCS/ECM », ajoute Olaf Lorenz.

Le stand de Konica Minolta, placé sous le signe des „ECM, Input/Output Solutions“, dans le Hall 3, sera l’occasion pour les visiteurs de bénéficier de conseils avisés et d’une présentation complète de ses solutions de traitement documentaire efficaces et sécurisées.

 

1 Kenneth Megill, « Corporate Memory: Records and Information Management in the Knowledge Age » (Mémoire de l’entreprise : gestion des enregistrements et des informations à l’ère du savoir), 2005

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Konica Minolta à nouveau incontournable au CeBIT avec son approche innovante d’optimisation des processus d’entreprise

Document Management Word Cloud Concept Angled 13th février, 2015

« Let documents flow » : tel sera le mot d’ordre de Konica Minolta (Hall 3 – stand D36) lors du CeBIT 2015, qui se tiendra du 16 au 20 mars à Hanovre.

Le leader mondial en conseil, déploiement et gestion de solutions IT et de traitement documentaire a dévoilé, lors de l’avant-première réservée à la presse, son stand consacré à l’ECM (Enterprise Content Management) et aux solutions de gestion des documents d’entreprise (solutions d’Acquisition et de Production des documents).

Konica Minolta prend une nouvelle dimension et affiche ses ambitions au CEBIT 2015 pour devenir incontournable.

Des processus documentaires non structurés ont des impacts négatifs sur l’entreprise et occasionnent à la fois des pertes de temps et d’argent. On estime que les collaborateurs consacrent jusqu’à 50 % de leur temps de travail à la recherche de contenus spécifiques. Or, rechercher un document pendant plus d’une demi-heure équivaut à avoir perdu ce document, dans la mesure où le coût du travail lié à cette recherche est supérieur à la valeur moyenne de ce document. Des études montrent que 7,5 % des documents disparaissent chaque année, soit 1 sur 14.1

Pour améliorer leurs processus documentaires, les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs industriels s’appuient sur des systèmes de gestion de contenu (ECM)) faisant partie intégrante des services de contenu managés (MCS : Managed Content Services). Ces entreprises veulent s’affranchir de la gestion des documents papier en déployant des processus de gestion documentaire numériques. Elles visent ainsi une plus grande efficacité et un accès mobile en tout lieu.

« Nous avons conscience que nombre d’entreprises voient encore des obstacles majeurs à ce passage au numérique. En outre, le coût d’impression ne représente qu’une partie de l’ensemble du coût de gestion des documents. Konica Minolta permet aux entreprises d’adopter une stratégie d’optimisation des impressions en réduisant les coûts opérationnels et en offrant un accès optimal à l’information.

Nous aidons nos clients à identifier leurs facteurs de coût, à les quantifier, les réduire et les gérer efficacement », explique Olaf Lorenz, Directeur Marketing international de Konica Minolta Business Solutions Europe. « Nous savons qu’il est possible de réaliser des gains d’efficacité considérables en améliorant la gestion documentaire dans toute l’entreprise. De plus, ce gain peut être obtenu sans investissements majeurs, ce qui explique l’intérêt que portent les petites et moyennes entreprises à ces solutions ».

La première étape est de comprendre les processus métier du client en termes de gestion documentaire. La suivante revient à mettre en oeuvre des processus, logiciels et matériels informatiques plus efficaces. Une fois le dispositif en place, Konica Minolta aide le client à gérer son infrastructure et à la faire évoluer selon ses besoins.

L’offre MCS de Konica Minolta est personnalisable en fonction des processus numériques des clients souhaitant renforcer leur efficacité opérationnelle. Konica Minolta vise un chiffre d’affaires mondial de 100 millions de dollars pour ses services de contenu managés, dans les 3 prochaines années. En 2014, Gartner l’a classé parmi les leaders dans la catégorie des MCS.2

« L’approche de Konica Minolta prend en compte l’intégralité du processus de gestion des documents. Il s’agit d’une expertise spécifique, que nous avons acquise au cours des 10 dernières années. C’est pourquoi nous renforçons actuellement notre investissement sur le segment des MCS/ECM », ajoute Olaf Lorenz.

Le stand de Konica Minolta, placé sous le signe des „ECM, Input/Output Solutions“, dans le Hall 3, sera l’occasion pour les visiteurs de bénéficier de conseils avisés et d’une présentation complète de ses solutions de traitement documentaire efficaces et sécurisées.

 

1 Kenneth Megill, « Corporate Memory: Records and Information Management in the Knowledge Age » (Mémoire de l’entreprise : gestion des enregistrements et des informations à l’ère du savoir), 2005

By
@coesteve1
backtotop