Les tendances e-commerce pour 2015 par MetaPack

Trends 2015

MetaPack, fournisseur de technologies de e-commerce pour les services de livraison, a identifié 4 grandes tendances pour l’année 2015 en matière de e-commerce :

  1. Un commerce omnicanal

En 2015, les consommateurs auront, de plus en plus, un comportement omnicanal. Passer de la tablette au smartphone, puis de l’ordinateur au magasin physique représente une expérience d’achat banale aujourd’hui. Ainsi, il est facile d’imaginer un acheteur cherchant un produit en ligne, le comparer en magasin pour le commander plus tard via sa tablette.

Face à ces évolutions, les marques et les détaillants doivent donc être présents sur tous les fronts. En 2014, durant la période de Noël, les ventes en ligne ont avoisiné les 8,5 milliards d’euros en France…dont près d’un quart de ces achats effectués depuis un mobile. Il est, par conséquent, important d’utiliser toutes ces nouvelles technologies (smartphones, tablettes, Google glasses, iWatch…) à bon escient.

  1. La banalisation de l’internationalisation

Les frontières sont désormais tombées en matière de e-commerce, les consommateurs locaux n’hésitent plus à se tourner vers des  sites web étrangers de manière importante et à consacrer une plus grande partie de leurs budgets de shopping en ligne à des commerçants non-locaux. De ce fait, les e-commercants locaux ont de sérieux défis à affronter, mais cela représente également, pour eux, de nouvelles opportunités de vendre à l’étranger. Parallèlement, le commerce transfrontalier va s’accélérer en 2015 notamment avec le lancement des premières places de marché véritablement internationales.

  1. Une livraison plus rapide, plus simple et moins cher

Google et Amazon proposent déjà des livraisons le jour même si les commandes sont passées suffisamment tôt dans la journée. Amazon teste même la livraison en une heure dans une partie de la ville de New-York. Aux Etats-Unis toujours, le service de chauffeurs Uber a par exemple ouvert un nouveau front en testant un service de livraison à domicile. Les magasins physiques ont toujours eu un avantage stratégique sur le e-commerce, car ils ont le produit qu’ils vendent en magasin. Ils offrent cette immédiateté ; le client peut donc toucher la marchandise, l’essayer et l’emporter la même journée sans délai. Afin d’être plus compétitif, les e-commerçants doivent, par conséquent, offrir une livraison toujours plus rapide, plus simple et moins onéreuse.

  1. Vers encore plus d’options de livraison

« Donner le choix dans un monde centré sur le client » sera le thème phare de la Delivery Conference 2015 organisée par MetaPack le 3 février prochain au Westminster Park Plaza à Londres (www.thedeliveryconference.com). Lors de la Delivery Conference 2015 MetaPack abordera la question des détaillants européens qui ont de plus en plus recours à des stratégies multi-transporteurs afin d’offrir aux consommateurs plus de choix et davantage de contrôle sur leur expérience de livraison. Par ailleurs, une récente étude réalisée par Forrester Consulting pour le compte de MetaPack révèle que 76% des détaillants français attestent d’une amélioration notable de la satisfaction client du fait d’une large palette d’options de livraison. Dans une autre étude réalisée par Research Now pour le compte de MetaPack, l’on apprend que la majorité des personnes interrogées souhaitent voir se développer la livraison le jour même (79%) ainsi que la livraison le dimanche (59%) et la livraison dans l’heure qui suit (58%).

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les tendances e-commerce pour 2015 par MetaPack

Trends 2015 14th janvier, 2015

MetaPack, fournisseur de technologies de e-commerce pour les services de livraison, a identifié 4 grandes tendances pour l’année 2015 en matière de e-commerce :

  1. Un commerce omnicanal

En 2015, les consommateurs auront, de plus en plus, un comportement omnicanal. Passer de la tablette au smartphone, puis de l’ordinateur au magasin physique représente une expérience d’achat banale aujourd’hui. Ainsi, il est facile d’imaginer un acheteur cherchant un produit en ligne, le comparer en magasin pour le commander plus tard via sa tablette.

Face à ces évolutions, les marques et les détaillants doivent donc être présents sur tous les fronts. En 2014, durant la période de Noël, les ventes en ligne ont avoisiné les 8,5 milliards d’euros en France…dont près d’un quart de ces achats effectués depuis un mobile. Il est, par conséquent, important d’utiliser toutes ces nouvelles technologies (smartphones, tablettes, Google glasses, iWatch…) à bon escient.

  1. La banalisation de l’internationalisation

Les frontières sont désormais tombées en matière de e-commerce, les consommateurs locaux n’hésitent plus à se tourner vers des  sites web étrangers de manière importante et à consacrer une plus grande partie de leurs budgets de shopping en ligne à des commerçants non-locaux. De ce fait, les e-commercants locaux ont de sérieux défis à affronter, mais cela représente également, pour eux, de nouvelles opportunités de vendre à l’étranger. Parallèlement, le commerce transfrontalier va s’accélérer en 2015 notamment avec le lancement des premières places de marché véritablement internationales.

  1. Une livraison plus rapide, plus simple et moins cher

Google et Amazon proposent déjà des livraisons le jour même si les commandes sont passées suffisamment tôt dans la journée. Amazon teste même la livraison en une heure dans une partie de la ville de New-York. Aux Etats-Unis toujours, le service de chauffeurs Uber a par exemple ouvert un nouveau front en testant un service de livraison à domicile. Les magasins physiques ont toujours eu un avantage stratégique sur le e-commerce, car ils ont le produit qu’ils vendent en magasin. Ils offrent cette immédiateté ; le client peut donc toucher la marchandise, l’essayer et l’emporter la même journée sans délai. Afin d’être plus compétitif, les e-commerçants doivent, par conséquent, offrir une livraison toujours plus rapide, plus simple et moins onéreuse.

  1. Vers encore plus d’options de livraison

« Donner le choix dans un monde centré sur le client » sera le thème phare de la Delivery Conference 2015 organisée par MetaPack le 3 février prochain au Westminster Park Plaza à Londres (www.thedeliveryconference.com). Lors de la Delivery Conference 2015 MetaPack abordera la question des détaillants européens qui ont de plus en plus recours à des stratégies multi-transporteurs afin d’offrir aux consommateurs plus de choix et davantage de contrôle sur leur expérience de livraison. Par ailleurs, une récente étude réalisée par Forrester Consulting pour le compte de MetaPack révèle que 76% des détaillants français attestent d’une amélioration notable de la satisfaction client du fait d’une large palette d’options de livraison. Dans une autre étude réalisée par Research Now pour le compte de MetaPack, l’on apprend que la majorité des personnes interrogées souhaitent voir se développer la livraison le jour même (79%) ainsi que la livraison le dimanche (59%) et la livraison dans l’heure qui suit (58%).

By
@coesteve1
backtotop