Le ministère des Affaires étrangères et du développement international protège ses tablettes avec Ercom

Mobile Internet and applications from around the world on phone

ou comment bénéficier des innovations mobiles tout en étant fortement sécurisé

Le ministère des Affaires étrangères et du développement international a modernisé son système d’information avec comme priorité l’amélioration continue du service rendu aux utilisateurs dans le respect de politiques de sécurité exigeantes. Avec Diplomatie, le ministère a créé une plate-forme collaborative d’échanges aussi bien en interne qu’en interministériel traitant d’informations allant jusqu’au niveau DIFFUSION RESTREINTE. Les diplomates ont un besoin très fort de nomadisme, de mobilité et de connectivité. Le Ministère a ainsi choisi de doter plusieurs centaines de ses cadres de tablettes communicantes pour qu’ils puissent accéder à ce portail de la correspondance diplomatique pendant leurs déplacements. Cette stratégie nécessite de protéger fortement les terminaux, les données et les communications. Pour répondre à ces exigences de sécurité, le ministère a sélectionné la solution Cryptosmart d’Ercom fournie par Orange Business Services.

Comme l’indique Nicolas Chapuis, directeur des systèmes d’information du ministère des Affaires étrangères et du développement international : « Diplomatie a pour objectif de faire partager la richesse de la production de nos diplomates pour que l’ensemble de l’Etat puisse en tirer profit pour anticiper et agir à bon escient ». L’idée du portail de la correspondance diplomatique est d’associer un réseau social professionnel à un portail interministériel de données diplomatiques. C’est une brique importante de la politique de modernisation de l’Etat. Les agents de l’Etat peuvent accéder à ces informations depuis des postes fixes et ordinateurs portables ; désormais, ils y accèdent depuis des tablettes partout dans le monde.

Avec ses cinq siècles d’existence et son expérience historique en matière de chiffre et de protection de l’information, le ministère a pleinement conscience des enjeux de cyberattaque. Il était donc nécessaire de déployer une solution de sécurité permettant une homologation de sécurité : robuste, reconnue, certifiée et labélisée par les autorités en matière de sécurité. Le choix s’est ainsi porté sur la technologie d’Ercom qui bénéficie de plusieurs certifications :

  • Utilisation de cartes à puce certifiée EAL5+
  • Applet Cryptosmart dans les cartes à puce certifiée EAL4+
  • Solution Cryptosmart agréée diffusion restreinte par l’ANSSI (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information).

La chaine Cryptosmart d’Ercom apporte les protections suivantes aux tablettes du Ministère :

  • Sur le terminal : renforcement du verrouillage d’écran, chiffrement de toutes les données stockées localement, effacement à distance en cas de perte ou de vol, authentification forte grâce à la carte à puce intégrée, ajout de fonctions d’anti-rooting, d’anti-piégeage et de contrôle des ports de communications ;
  • Sur les réseaux : chiffrement de toutes les données entre la tablette et les frontaux protégeant le système d’informations du ministère ;
  • Accès au système d’information : authentification mutuelles des extrémités et intégrité des communications

La solution Ercom Cryptosmart est compatible avec des tablettes Android du marché. Les utilisateurs bénéficient ainsi des dernières avancées technologiques et ergonomiques associées à une protection labelisée de niveau gouvernemental.

Selon Yannick DUPUCH, PDG d’Ercom : « Nous sommes particulièrement heureux d’avoir été retenus comme solution de sécurité en ultramobilité par le ministère des Affaires étrangères et du développement international. Cela montre qu’une PME française est tout à fait en mesure d’être présente sur le segment de pointe de la cybersécurité et de répondre aux exigences d’un très grand réseau public sur le périmètre d’une couverture internationale. A notre connaissance, des projets de tablettes sécurisées à un tel niveau avec un tel déploiement se comptent sur les doigts de la main à travers le monde. Les équipes du ministère et d’Ercom peuvent être particulièrement fières d’avoir atteint un tel objectif. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Le ministère des Affaires étrangères et du développement international protège ses tablettes avec Ercom

Mobile Internet and applications from around the world on phone 23rd décembre, 2014

ou comment bénéficier des innovations mobiles tout en étant fortement sécurisé

Le ministère des Affaires étrangères et du développement international a modernisé son système d’information avec comme priorité l’amélioration continue du service rendu aux utilisateurs dans le respect de politiques de sécurité exigeantes. Avec Diplomatie, le ministère a créé une plate-forme collaborative d’échanges aussi bien en interne qu’en interministériel traitant d’informations allant jusqu’au niveau DIFFUSION RESTREINTE. Les diplomates ont un besoin très fort de nomadisme, de mobilité et de connectivité. Le Ministère a ainsi choisi de doter plusieurs centaines de ses cadres de tablettes communicantes pour qu’ils puissent accéder à ce portail de la correspondance diplomatique pendant leurs déplacements. Cette stratégie nécessite de protéger fortement les terminaux, les données et les communications. Pour répondre à ces exigences de sécurité, le ministère a sélectionné la solution Cryptosmart d’Ercom fournie par Orange Business Services.

Comme l’indique Nicolas Chapuis, directeur des systèmes d’information du ministère des Affaires étrangères et du développement international : « Diplomatie a pour objectif de faire partager la richesse de la production de nos diplomates pour que l’ensemble de l’Etat puisse en tirer profit pour anticiper et agir à bon escient ». L’idée du portail de la correspondance diplomatique est d’associer un réseau social professionnel à un portail interministériel de données diplomatiques. C’est une brique importante de la politique de modernisation de l’Etat. Les agents de l’Etat peuvent accéder à ces informations depuis des postes fixes et ordinateurs portables ; désormais, ils y accèdent depuis des tablettes partout dans le monde.

Avec ses cinq siècles d’existence et son expérience historique en matière de chiffre et de protection de l’information, le ministère a pleinement conscience des enjeux de cyberattaque. Il était donc nécessaire de déployer une solution de sécurité permettant une homologation de sécurité : robuste, reconnue, certifiée et labélisée par les autorités en matière de sécurité. Le choix s’est ainsi porté sur la technologie d’Ercom qui bénéficie de plusieurs certifications :

  • Utilisation de cartes à puce certifiée EAL5+
  • Applet Cryptosmart dans les cartes à puce certifiée EAL4+
  • Solution Cryptosmart agréée diffusion restreinte par l’ANSSI (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information).

La chaine Cryptosmart d’Ercom apporte les protections suivantes aux tablettes du Ministère :

  • Sur le terminal : renforcement du verrouillage d’écran, chiffrement de toutes les données stockées localement, effacement à distance en cas de perte ou de vol, authentification forte grâce à la carte à puce intégrée, ajout de fonctions d’anti-rooting, d’anti-piégeage et de contrôle des ports de communications ;
  • Sur les réseaux : chiffrement de toutes les données entre la tablette et les frontaux protégeant le système d’informations du ministère ;
  • Accès au système d’information : authentification mutuelles des extrémités et intégrité des communications

La solution Ercom Cryptosmart est compatible avec des tablettes Android du marché. Les utilisateurs bénéficient ainsi des dernières avancées technologiques et ergonomiques associées à une protection labelisée de niveau gouvernemental.

Selon Yannick DUPUCH, PDG d’Ercom : « Nous sommes particulièrement heureux d’avoir été retenus comme solution de sécurité en ultramobilité par le ministère des Affaires étrangères et du développement international. Cela montre qu’une PME française est tout à fait en mesure d’être présente sur le segment de pointe de la cybersécurité et de répondre aux exigences d’un très grand réseau public sur le périmètre d’une couverture internationale. A notre connaissance, des projets de tablettes sécurisées à un tel niveau avec un tel déploiement se comptent sur les doigts de la main à travers le monde. Les équipes du ministère et d’Ercom peuvent être particulièrement fières d’avoir atteint un tel objectif. »

By
@coesteve1
backtotop