L’ordinateur portable et la TV n’ont plus les faveurs des Français : 60% d’entre eux préfèreraient un terminal autre que l’ordinateur portable s’ils ne devaient en garder qu’un seul

iphone-472197_640

Cisco dévoile aujourd’hui les nouveaux résultats du rapport Cisco Connected World Report (CCWTR) et décrit le profond impact des innovations technologiques – notamment des objets connectés – sur le monde du travail et la manière de communiquer des nouvelles générations.

Smartphones : des Français toujours plus accros

Le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) encore largement encadré par l’entreprise

  • Le BYOD est désormais omniprésent : 4 professionnels RH sur 10 dans le monde indiquent que tous les salariés de leur entreprise sont autorisés à connecter des appareils personnels au réseau de l’entreprise, et ce afin d’accomplir leurs tâches professionnelles.
  • Une tendance contrariée par les employés eux-mêmes puisque plus de 40 % des répondants (Génération X et Y mêlées) indiquent que seuls certains « privilégiés » (cadres, commerciaux, IT) sont autorisés à connecter les appareils de leur choix.
  • En France, 25 % des salariés ne sont pas autorisés à accéder aux données de l’entreprise depuis leurs appareils mobiles personnels.

Eclairé ou connecté ?

Même si les salariés préféreraient s’abstenir d’utiliser leur smartphone durant une semaine plutôt que d’être privés d’électricité à la maison, ils sont plus divisés quand il s’agit de choisir entre sacrifier leur smartphone ou se priver de relations sexuelles pendant un mois. Sauf au Japon où plus de 7 professionnels sur 10 donneraient la préférence à leur smartphone.

Le premier geste du matin

  • 54 % des professionnels de la Génération Y et 38 % des professionnels de la Génération X consultent leur smartphone dès le réveil.
  • En France, 50% de la Génération Y ont répondu d’abord regarder leur compagne/compagnon au réveil plutôt que leur smartphone, contre 35% pour la Génération X.

La mort annoncée de l’ordinateur portable

  • S’ils étaient contraints de ne garder qu’un seul appareil pour un usage professionnel et personnel, 60% des Français choisiraient un terminal autre que l’ordinateur portable.
  • En Russie, environ 30 % opteraient pour une tablette alors qu’en Chine et en Inde, une proportion nettement plus élevée sélectionnerait un ordinateur de bureau. En Allemagne, les professionnels de la Génération X sont également plus enclins à privilégier l’ordinateur de bureau.

La fin de la télévision ?

Les professionnels de la Génération X et de la Génération Y préfèrent leur smartphone à la télévision. S’ils devaient choisir l’un ou l’autre, la majorité d’entre eux privilégierait leur smartphone au petit écran.

Internet : le règne des applications

Le site web, une relique du passé ?

  • Seulement un quart des professionnels de la Génération X et de la Génération Y pensent que les sites web seront toujours aussi importants dans nos vies quotidiennes. Il est intéressant de noter que 21 % estiment que les sites web seront remplacés par des applications, mais pas dans les cinq prochaines années.
  • Parmi les professionnels RH, 17 % considèrent que les sites web seront toujours aussi importants.
  • Environ un quart des répondants indique pouvoir n’utiliser que des applications durant une journée complète.
  • Facebook arrive en tête des applications de réseaux sociaux pour smartphones choisies par les répondants.

Confidentialité ? Quelle confidentialité ?

  • En échange d’un smartphone gratuit proposant des services de données illimités, plus de 40 % des répondants seraient prêts à accorder à leur opérateur / fournisseur de services un accès à toutes les données et informations stockées sur leur téléphone.
  • Bien plus que dans les autres pays, les professionnels en Chine, au Brésil et aux Etats-Unis seraient plus nombreux à accorder l’accès à leurs données personnelles à leur opérateur / fournisseur de services, à leur gouvernement ou à leur employeur, en contrepartie d’un smartphone gratuit et de services de données illimités.

« Internet of Everything » : une tendance de demain ancrée dans les esprits

Les appareils connectés prendront le pas sur les smartphones

  • Une grande majorité des répondants pensent qu’en 2020, l’appareil connecté le plus important d’un salarié sera le smartphone (37%), talonné de près par la tablette (30%). Environ 20% des Français estiment que les objets connectés auront une place plus importante d’ici 2020.
  • Au Brésil, les salariés se déclarent davantage prêts à utiliser des objets connectés plutôt qu’un ordinateur fixe dans leur vie professionnelle et personnelle.
  • 6 sur 10 professionnels RH pensent que les professionnels de la Génération Y sont capables de travailler plus rapidement si ils ont le droit d’utiliser leurs appareils mobiles et des applications plutôt qu’un ordinateur portable ou fixe ou un notebook.

Des implants connectés

Si une entreprise inventait un implant cérébral connecté permettant d’accéder instantanément à Internet, près d’un quart des participants adopteraient cette innovation : 26 % pour les professionnels de la Génération Y et 21 % pour les professionnels de la Génération X.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’ordinateur portable et la TV n’ont plus les faveurs des Français : 60% d’entre eux préfèreraient un terminal autre que l’ordinateur portable s’ils ne devaient en garder qu’un seul

iphone-472197_640 6th décembre, 2014

Cisco dévoile aujourd’hui les nouveaux résultats du rapport Cisco Connected World Report (CCWTR) et décrit le profond impact des innovations technologiques – notamment des objets connectés – sur le monde du travail et la manière de communiquer des nouvelles générations.

Smartphones : des Français toujours plus accros

Le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) encore largement encadré par l’entreprise

  • Le BYOD est désormais omniprésent : 4 professionnels RH sur 10 dans le monde indiquent que tous les salariés de leur entreprise sont autorisés à connecter des appareils personnels au réseau de l’entreprise, et ce afin d’accomplir leurs tâches professionnelles.
  • Une tendance contrariée par les employés eux-mêmes puisque plus de 40 % des répondants (Génération X et Y mêlées) indiquent que seuls certains « privilégiés » (cadres, commerciaux, IT) sont autorisés à connecter les appareils de leur choix.
  • En France, 25 % des salariés ne sont pas autorisés à accéder aux données de l’entreprise depuis leurs appareils mobiles personnels.

Eclairé ou connecté ?

Même si les salariés préféreraient s’abstenir d’utiliser leur smartphone durant une semaine plutôt que d’être privés d’électricité à la maison, ils sont plus divisés quand il s’agit de choisir entre sacrifier leur smartphone ou se priver de relations sexuelles pendant un mois. Sauf au Japon où plus de 7 professionnels sur 10 donneraient la préférence à leur smartphone.

Le premier geste du matin

  • 54 % des professionnels de la Génération Y et 38 % des professionnels de la Génération X consultent leur smartphone dès le réveil.
  • En France, 50% de la Génération Y ont répondu d’abord regarder leur compagne/compagnon au réveil plutôt que leur smartphone, contre 35% pour la Génération X.

La mort annoncée de l’ordinateur portable

  • S’ils étaient contraints de ne garder qu’un seul appareil pour un usage professionnel et personnel, 60% des Français choisiraient un terminal autre que l’ordinateur portable.
  • En Russie, environ 30 % opteraient pour une tablette alors qu’en Chine et en Inde, une proportion nettement plus élevée sélectionnerait un ordinateur de bureau. En Allemagne, les professionnels de la Génération X sont également plus enclins à privilégier l’ordinateur de bureau.

La fin de la télévision ?

Les professionnels de la Génération X et de la Génération Y préfèrent leur smartphone à la télévision. S’ils devaient choisir l’un ou l’autre, la majorité d’entre eux privilégierait leur smartphone au petit écran.

Internet : le règne des applications

Le site web, une relique du passé ?

  • Seulement un quart des professionnels de la Génération X et de la Génération Y pensent que les sites web seront toujours aussi importants dans nos vies quotidiennes. Il est intéressant de noter que 21 % estiment que les sites web seront remplacés par des applications, mais pas dans les cinq prochaines années.
  • Parmi les professionnels RH, 17 % considèrent que les sites web seront toujours aussi importants.
  • Environ un quart des répondants indique pouvoir n’utiliser que des applications durant une journée complète.
  • Facebook arrive en tête des applications de réseaux sociaux pour smartphones choisies par les répondants.

Confidentialité ? Quelle confidentialité ?

  • En échange d’un smartphone gratuit proposant des services de données illimités, plus de 40 % des répondants seraient prêts à accorder à leur opérateur / fournisseur de services un accès à toutes les données et informations stockées sur leur téléphone.
  • Bien plus que dans les autres pays, les professionnels en Chine, au Brésil et aux Etats-Unis seraient plus nombreux à accorder l’accès à leurs données personnelles à leur opérateur / fournisseur de services, à leur gouvernement ou à leur employeur, en contrepartie d’un smartphone gratuit et de services de données illimités.

« Internet of Everything » : une tendance de demain ancrée dans les esprits

Les appareils connectés prendront le pas sur les smartphones

  • Une grande majorité des répondants pensent qu’en 2020, l’appareil connecté le plus important d’un salarié sera le smartphone (37%), talonné de près par la tablette (30%). Environ 20% des Français estiment que les objets connectés auront une place plus importante d’ici 2020.
  • Au Brésil, les salariés se déclarent davantage prêts à utiliser des objets connectés plutôt qu’un ordinateur fixe dans leur vie professionnelle et personnelle.
  • 6 sur 10 professionnels RH pensent que les professionnels de la Génération Y sont capables de travailler plus rapidement si ils ont le droit d’utiliser leurs appareils mobiles et des applications plutôt qu’un ordinateur portable ou fixe ou un notebook.

Des implants connectés

Si une entreprise inventait un implant cérébral connecté permettant d’accéder instantanément à Internet, près d’un quart des participants adopteraient cette innovation : 26 % pour les professionnels de la Génération Y et 21 % pour les professionnels de la Génération X.

By
@coesteve1
backtotop