Laissons travailler les Entrepreneurs : en finir avec la crise de confiance

À l’occasion de la mobilisation du 1er au 5 décembre 2014, les 5 500 entrepreneurs membres du Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise, de CroissancePlus et d’ASMEP-ETI, rappellent que la création d’emplois est un enjeu commun qui les mobilise au quotidien. Ils demandent donc au Gouvernement la création d’un environnement favorable au retour à la confiance. Il faut co-construire avec les entrepreneurs, salariés et actionnaires une entreprise nouvelle, vers plus d’agilité et de souplesse.

Différents dans leurs histoires et leurs profils, représentant des entreprises de toutes tailles (ETI, PME, Start-up), présents sur tout le territoire, les trois Mouvements d’entrepreneurs s’unissent pour rappeler que seule l’Entreprise créera des emplois. Réformes qui tardent ou qui se contredisent, législation et réglementations galopantes, fiscalisation excessive et rigidités sociales, environnement incertain et messages pessimistes…bref la confiance des entrepreneurs n’est pas stimulée.

Les entreprises adhérentes aux trois mouvements (CJD, CroissancePlus et l’ASMEP-ETI) représentent à elles seules 1 925 000 emplois et ne demandent qu’à en créer davantage.

Or, pas d’emplois sans environnement favorable et sans confiance.

Du 1er au 5 décembre 2014, le CJD, CroissancePlus et l’ASMEP-ETI publieront sur leurs sites internet et via les réseaux sociaux leurs propositions pour mettre un terme à la#crisedeconfiance.

5 priorités pour rendre nos entreprises agiles et performantes

  1. Simplifier l’environnement réglementaire : faire simple c’est pas « compliqué » !
  2. Redonner des marges de manœuvre aux entreprises pour grandir et recruter : non au flop de compétitivité.
  3. Offrir de la flexibilité au contrat de travail : décontractons le contrat !
  4. Associer les salariés à la performance des entreprises : grandir ensemble c’est maintenant !
  5. Co-construire avec toutes les parties prenantes une entreprise nouvelle, vers plus d’agilité.
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Laissons travailler les Entrepreneurs : en finir avec la crise de confiance

1st décembre, 2014

À l’occasion de la mobilisation du 1er au 5 décembre 2014, les 5 500 entrepreneurs membres du Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise, de CroissancePlus et d’ASMEP-ETI, rappellent que la création d’emplois est un enjeu commun qui les mobilise au quotidien. Ils demandent donc au Gouvernement la création d’un environnement favorable au retour à la confiance. Il faut co-construire avec les entrepreneurs, salariés et actionnaires une entreprise nouvelle, vers plus d’agilité et de souplesse.

Différents dans leurs histoires et leurs profils, représentant des entreprises de toutes tailles (ETI, PME, Start-up), présents sur tout le territoire, les trois Mouvements d’entrepreneurs s’unissent pour rappeler que seule l’Entreprise créera des emplois. Réformes qui tardent ou qui se contredisent, législation et réglementations galopantes, fiscalisation excessive et rigidités sociales, environnement incertain et messages pessimistes…bref la confiance des entrepreneurs n’est pas stimulée.

Les entreprises adhérentes aux trois mouvements (CJD, CroissancePlus et l’ASMEP-ETI) représentent à elles seules 1 925 000 emplois et ne demandent qu’à en créer davantage.

Or, pas d’emplois sans environnement favorable et sans confiance.

Du 1er au 5 décembre 2014, le CJD, CroissancePlus et l’ASMEP-ETI publieront sur leurs sites internet et via les réseaux sociaux leurs propositions pour mettre un terme à la#crisedeconfiance.

5 priorités pour rendre nos entreprises agiles et performantes

  1. Simplifier l’environnement réglementaire : faire simple c’est pas « compliqué » !
  2. Redonner des marges de manœuvre aux entreprises pour grandir et recruter : non au flop de compétitivité.
  3. Offrir de la flexibilité au contrat de travail : décontractons le contrat !
  4. Associer les salariés à la performance des entreprises : grandir ensemble c’est maintenant !
  5. Co-construire avec toutes les parties prenantes une entreprise nouvelle, vers plus d’agilité.
By
@coesteve1
backtotop