Entreprises du Fortune 100 et Réseaux sociaux : un comparatif d’utilisation relève les nombreux défis à relever en matière de sécurité

eye-448946_640

Après douze mois de recherche, Proofpoint confirme une augmentation massive de la présence des entreprises du Fortune 100 sur les réseaux sociaux et une utilisation accrue de ces infrastructures

Proofpoint, Inc., l’un des plus grands fournisseurs de solutions de sécurité à la demande, a publié aujourd’hui le tout premier rapport du secteur à propos de l’utilisation des infrastructures de réseaux sociaux par les entreprises. Disponible dès à présent, le premier volet du rapport en trois parties « State of Social Media Infrastructure »conclut que des sociétés Fortune 100 ont fait croitre leurs infrastructures de médias sociaux de 80 % au cours des trois dernières années, générant des dizaines de milliers de comptes de marque et plus de quatre milliards d’interactions avec les utilisateurs. Ces résultats ont des implications importantespour l’entreprise l’utilisation des médias sociaux et des stratégies d’infrastructure. Dans les deuxième et troisième parties cette étude, Proofpoint prévoit de fournir une analyse détaillée des menaces de sécurité et des risques de conformité inhérents à cette présence sur les réseaux sociaux.

Cette première partie du rapport intitulée « Analyse comparative des infrastructures de communication sociale du Fortune 100 » a notamment permis de mettre en avant :

  • Une entreprise type figurant au classement Fortune 100 possède en moyenne 320 comptes de réseaux sociaux. Cette proportion a augmenté de 80 % au cours des trois dernières années.
  • Les marques des entreprises figurant au classement Fortune 100 comptent désormais plus de quatre milliards de mentions J’aime, de followers, d’abonnés et de +1 sur Facebook, Twitter, YouTube et Google+. Cette communauté particulièrement importante reste vulnérable en cas d’attaque par un logiciel malveillant ciblant les réseaux sociaux ou de toute autre activité malveillante.
  • Le contenu généré par les marques elles-mêmes représente moins de 7 % du contenu total présent sur les réseaux sociaux de marque ; les entreprises restent donc toujours tributaires, à 93 %, du contenu proposé par les utilisateurs et les partenaires.
  • Les marques des entreprises du Fortune 100 utilisent plus de 2 000 applications et outils de publication différents. Chaque société possède en moyenne 13 outils de publication distincts, ce qui entraîne des problèmes d’efficacité et génère des failles au niveau de la sécurité et de la conformité.
  • 30 % seulement des publications d’entreprise sur les réseaux sociaux sont effectuées à partir d’un outil professionnel. La publication en natif sur le Web ainsi qu’à partir d’applications mobiles reflète l’absence de procédure de conformité, facilite le piratage des comptes et représente l’une des principales sources des imprudences commises sur les réseaux sociaux.

« Proofpoint s’engage à aider ses clients à maîtriser leurs communications sur les réseaux sociaux »,précise Devin Redmond, vice-président et directeur général de Nexgate pour Proofpoint. « Les réseaux sociaux ont été rapidement intégrés dans le mix de communication, aux côtés d’une infrastructure de messagerie omniprésente. Il convient tout d’abord de reconnaître cette infrastructure, puis de découvrir, répertorier et suivre sans relâche les comptes et les outils que possède une entreprise. Après avoir mis en place ces pratiques, il devient alors possible de supprimer les menaces de sécurité et les risques de conformité. »

Le rapport « State of Social Media Infrastructure » rédigé par Proofpoint s’appuie sur des données recueillies auprès des réseaux sociaux exploitant la technologie SocialDiscoverde la nouvelle division Nexgate de Proofpoint.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Entreprises du Fortune 100 et Réseaux sociaux : un comparatif d’utilisation relève les nombreux défis à relever en matière de sécurité

eye-448946_640 21st novembre, 2014

Après douze mois de recherche, Proofpoint confirme une augmentation massive de la présence des entreprises du Fortune 100 sur les réseaux sociaux et une utilisation accrue de ces infrastructures

Proofpoint, Inc., l’un des plus grands fournisseurs de solutions de sécurité à la demande, a publié aujourd’hui le tout premier rapport du secteur à propos de l’utilisation des infrastructures de réseaux sociaux par les entreprises. Disponible dès à présent, le premier volet du rapport en trois parties « State of Social Media Infrastructure »conclut que des sociétés Fortune 100 ont fait croitre leurs infrastructures de médias sociaux de 80 % au cours des trois dernières années, générant des dizaines de milliers de comptes de marque et plus de quatre milliards d’interactions avec les utilisateurs. Ces résultats ont des implications importantespour l’entreprise l’utilisation des médias sociaux et des stratégies d’infrastructure. Dans les deuxième et troisième parties cette étude, Proofpoint prévoit de fournir une analyse détaillée des menaces de sécurité et des risques de conformité inhérents à cette présence sur les réseaux sociaux.

Cette première partie du rapport intitulée « Analyse comparative des infrastructures de communication sociale du Fortune 100 » a notamment permis de mettre en avant :

  • Une entreprise type figurant au classement Fortune 100 possède en moyenne 320 comptes de réseaux sociaux. Cette proportion a augmenté de 80 % au cours des trois dernières années.
  • Les marques des entreprises figurant au classement Fortune 100 comptent désormais plus de quatre milliards de mentions J’aime, de followers, d’abonnés et de +1 sur Facebook, Twitter, YouTube et Google+. Cette communauté particulièrement importante reste vulnérable en cas d’attaque par un logiciel malveillant ciblant les réseaux sociaux ou de toute autre activité malveillante.
  • Le contenu généré par les marques elles-mêmes représente moins de 7 % du contenu total présent sur les réseaux sociaux de marque ; les entreprises restent donc toujours tributaires, à 93 %, du contenu proposé par les utilisateurs et les partenaires.
  • Les marques des entreprises du Fortune 100 utilisent plus de 2 000 applications et outils de publication différents. Chaque société possède en moyenne 13 outils de publication distincts, ce qui entraîne des problèmes d’efficacité et génère des failles au niveau de la sécurité et de la conformité.
  • 30 % seulement des publications d’entreprise sur les réseaux sociaux sont effectuées à partir d’un outil professionnel. La publication en natif sur le Web ainsi qu’à partir d’applications mobiles reflète l’absence de procédure de conformité, facilite le piratage des comptes et représente l’une des principales sources des imprudences commises sur les réseaux sociaux.

« Proofpoint s’engage à aider ses clients à maîtriser leurs communications sur les réseaux sociaux »,précise Devin Redmond, vice-président et directeur général de Nexgate pour Proofpoint. « Les réseaux sociaux ont été rapidement intégrés dans le mix de communication, aux côtés d’une infrastructure de messagerie omniprésente. Il convient tout d’abord de reconnaître cette infrastructure, puis de découvrir, répertorier et suivre sans relâche les comptes et les outils que possède une entreprise. Après avoir mis en place ces pratiques, il devient alors possible de supprimer les menaces de sécurité et les risques de conformité. »

Le rapport « State of Social Media Infrastructure » rédigé par Proofpoint s’appuie sur des données recueillies auprès des réseaux sociaux exploitant la technologie SocialDiscoverde la nouvelle division Nexgate de Proofpoint.

By
@coesteve1
backtotop