Rennes prépare l’internet de demain : bilan positif du premier hackathon Internet du Futur organisé à EPITECH Rennes

Targeting

Images & Réseaux organisait les 13 – 14 – 15 – 16 novembre la 1ere édition du hackathon dédié aux technologies FIWARE – Internet du Futur dans les locaux d’EPITECH Rennes. Un bilan positif pour ces 4 jours qui ont permis aux 8 équipes de tester les technologies de l’internet de demain. Des équipes motivées, beaucoup de travail et très peu de sommeil.

Les projets

Bee Api

Plusieurs études ont montré que les abeilles vivant en ville étaient plus productives et en meilleure santé que celles des campagnes. Le principal problème réside dans la cohabitation avec les hommes. L’objectif du projet Bee Api est de proposer des ruches connectées pour améliorer la cohabitation et proposer des réseaux de distribution plus courts. C’est une véritable opportunité pour développer un business model innovant dans un secteur plutôt traditionnel. En utilisant les briques technologiques « Orion » et « Cosmos » (context broker) comme « data broker » et « data warehouse », les ruches seront gérées de façon intelligente, avec une planification des opérations « humaines » davantage en adéquation avec l’activité des abeilles. Ce projet a gagné le 1er Prix.

Des vélos pliants collecteurs de données avec IsoCycle

Isocycle propose aujourd’hui des distributeurs de vélos pliants installés dans les immeubles privés. L’objectif de l’application proposée est de transformer chaque vélo en « collecteur de données environnementales ». Plusieurs verrous techniques ont été identifiés comme la quantité de données générées ou la quantité d’adresses (reconnaissance). Les données sont ainsi collectées toutes les 20 secondes et diffusées sur les serveurs une fois remis dans le distributeur. Une application qui devrait notamment intéresser les métropoles orientées « ville intelligente » et développement durable. L’équipe a gagné le 2ème prix.

Une application pour la tireuse à bière connectée

NDMAC Systems, venu avec sa tireuse à bière connectée, avait pour enjeux de développer une application ludique pour permettre aux consommateurs d’interagir avec la machine. Ils ont donc imaginé une application smartphone où l’on peut se présenter en une phrase et se voir offrir un verre par une personne à proximité. Une façon ludique de faire connaissance et, pour les barmans, un moyen de collecter des données sur leurs consommateurs. Ce projet a reçu le 3ème prix.

LIPs contre l’isolement des personnes âgées

Ils sont venus de Brest avec leur idée (ENSTA) et ont réussi à former une équipe pour travailler sur la question de la lutte contre l’isolement des personnes âgées grâce aux réseaux sociaux. Partant du constat que les personnes âgées étaient peu sensibles aux nouvelles technologies, le projet a développé une application avec interface simplifiée sur tablette qui permet de retrouver un lien social grâce à un système vidéo, de connecter des objets et d’avoir des exercices pour rester en forme intellectuellement. Ce projet, pensé en partenariat avec des docteurs, gériatres et fournisseurs d’accès Internet, sera financé à partir de la location des tablettes. L’originalité passe par l’agrégation des flux des réseaux sociaux des proches, ainsi que des informations utiles (météo, banque, …). Ce projet a reçu une mention spéciale par ID2Santé.

MySmartRadio : remplacer la publicité par de la musique

En écoutant de la radio live, difficile aujourd’hui d’échapper aux spots publicitaires. C’est bien là l’objectif de cette application web que d’agréger des flux live de radio, des podcast ou fichiers musicaux, afin de pouvoir passer de l’un à l’autre en éradiquant toute publicité. Le modèle économique repose sur la présentation des labels, la mise en visibilité des artistes et la redirection vers des boutiques en ligne de musique.
Swarmon : collecter des données sur les événements sportifs
Eux aussi étaient venus de Brest pour tester la compatibilité des briques technologiques FIWARE avec le projet sur lequel ils travaillent depuis 1 an : Swarmon. Une application destinée aux organisateurs d’événements sportifs qui permet d’ajouter de l’interaction entre le public et les compétiteurs tout en collectant des données en temps réel. A terme, cette application sera associée à une montre, exclusivement conçue pour cela.

Le CHU d’Angers veut relier la télémédecine en Pays de la Loire

Si le CHU d’Angers n’a pas pu présenter son projet, il reste néanmoins intéressant. Avec le développement de la télémédecine, le CHU d’Angers propose, grâce aux technologies FIWARE notamment, de relier l’ensemble des centres ligériens entre eux pour simplifier les échanges et la communication.

« La première chose qui ressort des différents retours est l’aspect très stimulant et très compétitif de ce week-end, qui a permis de donner une coloration technologique qui change. La diversité d’origine des participants et mentors est également à souligner avec l’apport des personnes non scientifiques qui ont permis de faire avancer les projets. Enfin, l’évènement a globalement suscité l’envie de poursuivre vers des applications avec les briques technologiques FIWARE. Chacun a pu découvrir les technologies avancées et s’apercevoir qu’il était possible de concevoir des projets intéressants. Certains participants ont d’ores et déjà prévu de répondre à l’appel à projet porté par Images & Réseaux dont la date de clôture est le 30 novembre « , confie Gaël Maugis dès le dimanche soir.

Images & Réseaux tient également à remercier tous ses partenaires : EPITECH Rennes, ESC Rennes, ID2Santé, CHU de Rennes, Clever Cloud, Le Booster, Orange. Leur expertise dispensée pendant tout le week-end a été un vrai plus pour les projets.
Enfin, le Pôle remercie chaleureusement tous les candidats qui sont venus partager leurs idées et leurs compétences. En espérant que ce week-end leur a apporté toutes les clés pour se lancer dans l’aventure FIWARE.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Rennes prépare l’internet de demain : bilan positif du premier hackathon Internet du Futur organisé à EPITECH Rennes

Targeting 18th novembre, 2014

Images & Réseaux organisait les 13 – 14 – 15 – 16 novembre la 1ere édition du hackathon dédié aux technologies FIWARE – Internet du Futur dans les locaux d’EPITECH Rennes. Un bilan positif pour ces 4 jours qui ont permis aux 8 équipes de tester les technologies de l’internet de demain. Des équipes motivées, beaucoup de travail et très peu de sommeil.

Les projets

Bee Api

Plusieurs études ont montré que les abeilles vivant en ville étaient plus productives et en meilleure santé que celles des campagnes. Le principal problème réside dans la cohabitation avec les hommes. L’objectif du projet Bee Api est de proposer des ruches connectées pour améliorer la cohabitation et proposer des réseaux de distribution plus courts. C’est une véritable opportunité pour développer un business model innovant dans un secteur plutôt traditionnel. En utilisant les briques technologiques « Orion » et « Cosmos » (context broker) comme « data broker » et « data warehouse », les ruches seront gérées de façon intelligente, avec une planification des opérations « humaines » davantage en adéquation avec l’activité des abeilles. Ce projet a gagné le 1er Prix.

Des vélos pliants collecteurs de données avec IsoCycle

Isocycle propose aujourd’hui des distributeurs de vélos pliants installés dans les immeubles privés. L’objectif de l’application proposée est de transformer chaque vélo en « collecteur de données environnementales ». Plusieurs verrous techniques ont été identifiés comme la quantité de données générées ou la quantité d’adresses (reconnaissance). Les données sont ainsi collectées toutes les 20 secondes et diffusées sur les serveurs une fois remis dans le distributeur. Une application qui devrait notamment intéresser les métropoles orientées « ville intelligente » et développement durable. L’équipe a gagné le 2ème prix.

Une application pour la tireuse à bière connectée

NDMAC Systems, venu avec sa tireuse à bière connectée, avait pour enjeux de développer une application ludique pour permettre aux consommateurs d’interagir avec la machine. Ils ont donc imaginé une application smartphone où l’on peut se présenter en une phrase et se voir offrir un verre par une personne à proximité. Une façon ludique de faire connaissance et, pour les barmans, un moyen de collecter des données sur leurs consommateurs. Ce projet a reçu le 3ème prix.

LIPs contre l’isolement des personnes âgées

Ils sont venus de Brest avec leur idée (ENSTA) et ont réussi à former une équipe pour travailler sur la question de la lutte contre l’isolement des personnes âgées grâce aux réseaux sociaux. Partant du constat que les personnes âgées étaient peu sensibles aux nouvelles technologies, le projet a développé une application avec interface simplifiée sur tablette qui permet de retrouver un lien social grâce à un système vidéo, de connecter des objets et d’avoir des exercices pour rester en forme intellectuellement. Ce projet, pensé en partenariat avec des docteurs, gériatres et fournisseurs d’accès Internet, sera financé à partir de la location des tablettes. L’originalité passe par l’agrégation des flux des réseaux sociaux des proches, ainsi que des informations utiles (météo, banque, …). Ce projet a reçu une mention spéciale par ID2Santé.

MySmartRadio : remplacer la publicité par de la musique

En écoutant de la radio live, difficile aujourd’hui d’échapper aux spots publicitaires. C’est bien là l’objectif de cette application web que d’agréger des flux live de radio, des podcast ou fichiers musicaux, afin de pouvoir passer de l’un à l’autre en éradiquant toute publicité. Le modèle économique repose sur la présentation des labels, la mise en visibilité des artistes et la redirection vers des boutiques en ligne de musique.
Swarmon : collecter des données sur les événements sportifs
Eux aussi étaient venus de Brest pour tester la compatibilité des briques technologiques FIWARE avec le projet sur lequel ils travaillent depuis 1 an : Swarmon. Une application destinée aux organisateurs d’événements sportifs qui permet d’ajouter de l’interaction entre le public et les compétiteurs tout en collectant des données en temps réel. A terme, cette application sera associée à une montre, exclusivement conçue pour cela.

Le CHU d’Angers veut relier la télémédecine en Pays de la Loire

Si le CHU d’Angers n’a pas pu présenter son projet, il reste néanmoins intéressant. Avec le développement de la télémédecine, le CHU d’Angers propose, grâce aux technologies FIWARE notamment, de relier l’ensemble des centres ligériens entre eux pour simplifier les échanges et la communication.

« La première chose qui ressort des différents retours est l’aspect très stimulant et très compétitif de ce week-end, qui a permis de donner une coloration technologique qui change. La diversité d’origine des participants et mentors est également à souligner avec l’apport des personnes non scientifiques qui ont permis de faire avancer les projets. Enfin, l’évènement a globalement suscité l’envie de poursuivre vers des applications avec les briques technologiques FIWARE. Chacun a pu découvrir les technologies avancées et s’apercevoir qu’il était possible de concevoir des projets intéressants. Certains participants ont d’ores et déjà prévu de répondre à l’appel à projet porté par Images & Réseaux dont la date de clôture est le 30 novembre « , confie Gaël Maugis dès le dimanche soir.

Images & Réseaux tient également à remercier tous ses partenaires : EPITECH Rennes, ESC Rennes, ID2Santé, CHU de Rennes, Clever Cloud, Le Booster, Orange. Leur expertise dispensée pendant tout le week-end a été un vrai plus pour les projets.
Enfin, le Pôle remercie chaleureusement tous les candidats qui sont venus partager leurs idées et leurs compétences. En espérant que ce week-end leur a apporté toutes les clés pour se lancer dans l’aventure FIWARE.

By
@coesteve1
backtotop