Les Français plébiscitent les nouvelles technologies pour sortir du cauchemar des démarches administratives

laptop-40935_640
  • Les Français consacrent en moyenne 1h50 chaque mois à leurs démarches administratives
  • Un Français sur deux considère que la complexité des démarches administratives conduit à les différer et un tiers déclare même s’y soustraire
  • Les Français appellent de leurs vœux l’accélération de la transformation numérique de l’Etat
    • Ils expriment le désir d’effectuer plus de démarches administratives via des smartphones et des tablettes
    • 70% des Français jugent que les tablettes et smartphones permettent un gain de temps
    • 67% des Français mettent la pression sur l’Etat pour accélérer la transformation numérique des démarches administratives ; pour 42%, il s’agit même d’une évidence

Good Technology, le leader des solutions sécurisées de mobilité pour les entreprises et organismes gouvernementaux du monde entier, dévoile aujourd’hui les résultats de l’enquête « Les Français et les services administratifs en ligne » réalisée en octobre 2014 par l’Institut de sondage OpinionWay.

Parmi les principales conclusions de cette enquête, on constate que les Français consacrent en moyenne 1h50chaque mois à leurs démarches administratives. Si une majorité d’entre eux les perçoivent comme unecontrainte nécessaire (41%), elles sont associées, pour plus d’un Français sur trois, soit à du temps perdu, soit au parcours du combattant. D’ailleurs, un Français sur deux (53%) considère que la complexité des démarches administratives conduit à les différer et 27% déclare même s’y soustraire.

Les technologies s’enracinent dans le quotidien administratif des Français

Toutefois, l’enquête confirme que les technologies de l’information sont de plus en plus prisées par les Français pour réaliser leurs démarches : 85% des Français ont déjà réalisé des démarches administratives depuis un ordinateur. Largement démocratisé, cet outil est utilisé par toutes les générations. Les seniors ne sont pas en reste puisqu’ils sont 84% à être concernés contre 75% des 18-24 ans. Les démarches les plus pertinentes à réaliser en ligne selon les Français sont avant tout celles dont la fréquence est la plus régulière :

  • 62% citent la déclaration et le paiement des impôts
  • 55% l’obtention de certaines pièces d’état civil

D’ailleurs, une étude de l’Organisation des Nations Unies place la France, par ses initiatives et ses réalisations, en tête de son classement européen e-gouvernement et au 4ème rang du classement mondial (1) (elle était 7èmeen 2010 et 6ème en 2012), derrière la Corée du Sud, l’Australie et Singapour, et devant les Pays-Bas, le Japon et les Etats-Unis.

La démocratisation des smartphones et des tablettes engendre de nouvelles attentes des Français à l’égard de l’administration

Les résultats de l’enquête de Good Technology démontrent en outre qu’aujourd’hui, l’utilisation des nouveaux terminaux mobiles émerge aujourd’hui pour réaliser ses démarches administratives : respectivement 9% des personnes interrogées déclarent avoir déjà utilisé une tablette dans ce but et 7% un smartphone.

Pour autant, quel que soit leur âge, les Français expriment le désir d’effectuer d’autres démarches administratives grâce à ces outils. Plus de la moitié d’entre eux souhaitent avoir les moyens sur smartphone ou tablette de :

  • réaliser les formalités de déménagement (53%)
  • obtenir certaines pièces d’Etat Civil (53%)
  • consulter le solde de leurs points de permis de conduire (52%)
  • effectuer une demande de certificat d’immatriculation (51%)

Dans l’ensemble, on note que les 18-49 ans sont systématiquement les plus demandeurs, particulièrement les jeunes adultes de 25-34 ans.

man-44500__180Les Français mettent la pression sur l’Etat pour accélérer la transformation numérique des démarches administratives

70% des Français jugent que les tablettes et smartphones permettent un gain de temps. A terme, les Français considèrent majoritairement qu’il faut réformer les moyens permettant de réaliser les démarches administratives (67%). Pour 42%, il s’agit même d’une évidence : l’administration doit s’adapter au monde numérique et à l’évolution des comportements des citoyens. Pour mémoire, plus d’un Français sur deux possède un smartphone (soit 27,7 millions de Français) et un foyer sur trois est équipé d’au moins une tablette (soit 9,1 millions de foyers) (2).

A leurs sens, l’idée d’équiper certains agents publics sur le terrain (policiers, contrôleurs, etc.) de smartphones et tablettes, permettrait :

  • d’accélérer les délais de traitement en supprimant le remplissage des formulaires papier selon 77% des Français
  • d’améliorer leur réactivité selon 72% des Français
  • d’améliorer l’image des services publics auprès des citoyens selon 42% des Français

 

(1) unpan3.un.org/egovkb/portals/egovkb/documents/un/2014-survey/e-gov_complete_survey-2014.pdf

(2) cbnews.fr/etudes/toujours-plus-de-smartphones-et-tablettes-selon-mma-france-a1013528

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les Français plébiscitent les nouvelles technologies pour sortir du cauchemar des démarches administratives

laptop-40935_640 14th novembre, 2014
  • Les Français consacrent en moyenne 1h50 chaque mois à leurs démarches administratives
  • Un Français sur deux considère que la complexité des démarches administratives conduit à les différer et un tiers déclare même s’y soustraire
  • Les Français appellent de leurs vœux l’accélération de la transformation numérique de l’Etat
    • Ils expriment le désir d’effectuer plus de démarches administratives via des smartphones et des tablettes
    • 70% des Français jugent que les tablettes et smartphones permettent un gain de temps
    • 67% des Français mettent la pression sur l’Etat pour accélérer la transformation numérique des démarches administratives ; pour 42%, il s’agit même d’une évidence

Good Technology, le leader des solutions sécurisées de mobilité pour les entreprises et organismes gouvernementaux du monde entier, dévoile aujourd’hui les résultats de l’enquête « Les Français et les services administratifs en ligne » réalisée en octobre 2014 par l’Institut de sondage OpinionWay.

Parmi les principales conclusions de cette enquête, on constate que les Français consacrent en moyenne 1h50chaque mois à leurs démarches administratives. Si une majorité d’entre eux les perçoivent comme unecontrainte nécessaire (41%), elles sont associées, pour plus d’un Français sur trois, soit à du temps perdu, soit au parcours du combattant. D’ailleurs, un Français sur deux (53%) considère que la complexité des démarches administratives conduit à les différer et 27% déclare même s’y soustraire.

Les technologies s’enracinent dans le quotidien administratif des Français

Toutefois, l’enquête confirme que les technologies de l’information sont de plus en plus prisées par les Français pour réaliser leurs démarches : 85% des Français ont déjà réalisé des démarches administratives depuis un ordinateur. Largement démocratisé, cet outil est utilisé par toutes les générations. Les seniors ne sont pas en reste puisqu’ils sont 84% à être concernés contre 75% des 18-24 ans. Les démarches les plus pertinentes à réaliser en ligne selon les Français sont avant tout celles dont la fréquence est la plus régulière :

  • 62% citent la déclaration et le paiement des impôts
  • 55% l’obtention de certaines pièces d’état civil

D’ailleurs, une étude de l’Organisation des Nations Unies place la France, par ses initiatives et ses réalisations, en tête de son classement européen e-gouvernement et au 4ème rang du classement mondial (1) (elle était 7èmeen 2010 et 6ème en 2012), derrière la Corée du Sud, l’Australie et Singapour, et devant les Pays-Bas, le Japon et les Etats-Unis.

La démocratisation des smartphones et des tablettes engendre de nouvelles attentes des Français à l’égard de l’administration

Les résultats de l’enquête de Good Technology démontrent en outre qu’aujourd’hui, l’utilisation des nouveaux terminaux mobiles émerge aujourd’hui pour réaliser ses démarches administratives : respectivement 9% des personnes interrogées déclarent avoir déjà utilisé une tablette dans ce but et 7% un smartphone.

Pour autant, quel que soit leur âge, les Français expriment le désir d’effectuer d’autres démarches administratives grâce à ces outils. Plus de la moitié d’entre eux souhaitent avoir les moyens sur smartphone ou tablette de :

  • réaliser les formalités de déménagement (53%)
  • obtenir certaines pièces d’Etat Civil (53%)
  • consulter le solde de leurs points de permis de conduire (52%)
  • effectuer une demande de certificat d’immatriculation (51%)

Dans l’ensemble, on note que les 18-49 ans sont systématiquement les plus demandeurs, particulièrement les jeunes adultes de 25-34 ans.

man-44500__180Les Français mettent la pression sur l’Etat pour accélérer la transformation numérique des démarches administratives

70% des Français jugent que les tablettes et smartphones permettent un gain de temps. A terme, les Français considèrent majoritairement qu’il faut réformer les moyens permettant de réaliser les démarches administratives (67%). Pour 42%, il s’agit même d’une évidence : l’administration doit s’adapter au monde numérique et à l’évolution des comportements des citoyens. Pour mémoire, plus d’un Français sur deux possède un smartphone (soit 27,7 millions de Français) et un foyer sur trois est équipé d’au moins une tablette (soit 9,1 millions de foyers) (2).

A leurs sens, l’idée d’équiper certains agents publics sur le terrain (policiers, contrôleurs, etc.) de smartphones et tablettes, permettrait :

  • d’accélérer les délais de traitement en supprimant le remplissage des formulaires papier selon 77% des Français
  • d’améliorer leur réactivité selon 72% des Français
  • d’améliorer l’image des services publics auprès des citoyens selon 42% des Français

 

(1) unpan3.un.org/egovkb/portals/egovkb/documents/un/2014-survey/e-gov_complete_survey-2014.pdf

(2) cbnews.fr/etudes/toujours-plus-de-smartphones-et-tablettes-selon-mma-france-a1013528

By
@coesteve1
backtotop