Partenariat réussi entre la MSA et Compart

ipp

La Mutualité Sociale Agricole (M.S.A.) est venue présenter la mise en place de la solution OPIOME (Outil de Production Inter-Organisme Mutualisé d’édition) lors  des Comparting days des 15 et 16 octobre. En production depuis juillet 2014, OPIOME a permis d’éditer 4 millions de pages dès les 10 premiers jours. C’est Compart qui avait été choisi comme partenaire sur ce projet.

Mutualiser les moyens et les solutions de post-production avec d’autres organismes sociaux français pour imprimer des flux éditiques déjà composés, tel était le défi que devait relever la MSA. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les délais étaient serrés : un engagement de résultats était attendu au bout de 6 mois. « Grâce à Compart qui a su allier expérience, agilité, sens du service et engagement, notre projet positionné en priorité haute a fonctionné ! » indique Patrick Cayla, responsable domaine infrastructure au sein de la maitrise d’œuvre de la MSA.

ippDepuis juillet, OPIOME est en production. La MSA est en capacité de proposer des services à d’autres organismes pour d’autres besoins. « La prochaine étape consiste à une reprise des flux MSA entre 2016 et 2020. Puis, de proposer un processus global de production des documents ouvert et extensible » explique Evelyne Reymond, manager de l’équipe maitrise d’œuvre Editique de la MSA.

 

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Partenariat réussi entre la MSA et Compart

ipp 13th novembre, 2014

La Mutualité Sociale Agricole (M.S.A.) est venue présenter la mise en place de la solution OPIOME (Outil de Production Inter-Organisme Mutualisé d’édition) lors  des Comparting days des 15 et 16 octobre. En production depuis juillet 2014, OPIOME a permis d’éditer 4 millions de pages dès les 10 premiers jours. C’est Compart qui avait été choisi comme partenaire sur ce projet.

Mutualiser les moyens et les solutions de post-production avec d’autres organismes sociaux français pour imprimer des flux éditiques déjà composés, tel était le défi que devait relever la MSA. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les délais étaient serrés : un engagement de résultats était attendu au bout de 6 mois. « Grâce à Compart qui a su allier expérience, agilité, sens du service et engagement, notre projet positionné en priorité haute a fonctionné ! » indique Patrick Cayla, responsable domaine infrastructure au sein de la maitrise d’œuvre de la MSA.

ippDepuis juillet, OPIOME est en production. La MSA est en capacité de proposer des services à d’autres organismes pour d’autres besoins. « La prochaine étape consiste à une reprise des flux MSA entre 2016 et 2020. Puis, de proposer un processus global de production des documents ouvert et extensible » explique Evelyne Reymond, manager de l’équipe maitrise d’œuvre Editique de la MSA.

 

By
@coesteve1
backtotop