« Les Rencontres d’Assise » encouragent les mesures qui font reculer la mal gouvernance, progresser la Construction de la Communauté Universelle et avancer la paix

fountain-pen-442066_500

La Construction d’une Communauté Universelle

« Pourrait-il en être autrement, alors que les hommes et les femmes de ce monde ont une nature commune, une origine commune et une destinée commune. » Jean Paul II

Le 22 octobre 1978, lors de la messe inaugurale de son pontificat, le pape Jean Paul II a pressé les Etats d’ouvrir leurs frontières : N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ. À sa puissance salvatrice, ouvrez les frontières des Etats, des systèmes politiques et économiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation et du développement. »

Jacques Delors lance en 1985 une Nouvelle approche fondée sur l’adoption de directives qui fixent les exigences essentielles et laisse le soin aux parties prenantes de définir, par des standards communs, les modalités de leur mise en œuvre.

En juin 1991, à la veille de l’ouverture des frontières intra-européennes, les secrétaires généraux du CEN et de l’ISO signent l’Accord de Vienne. L’Europe s’engage à donner la préférence aux standards internationaux sur les siens propres, chaque fois que cela est possible. Les standards de l’Europe deviennent ceux du monde et ceux du monde deviennent ceux de l’Europe. Le monde global est né.

En 2000, le Sommet de Lisbonne ouvrit une nouvelle page de l’histoire en lançant le Monde de la connaissance, un monde où l’économie tout entière tend vers le progrès du savoir. Malheureusement, des forces contraires se levèrent dans les Etats membres. La mal gouvernance se renforça. La recherche développement ne suivit pas. A mesure que le monde s’ouvrit, l’économie européenne ne gagna pas la compétitivité attendue.

Sous la tombe, que creuse la crise économique sous les valeurs et les édifices de notre monde, se profilent les conflits terribles de la logique de l’histoire. Nous savons, vues les armes que l’humanité a créées, que ces conflits pourraient marquer sa fin.

La logique de l’histoire demeure contradictoire. Le progrès technique joue aussi en faveur du renforcement du monde global. Les ordinateurs diffusent l’harmonisation et les standards avec une qualité et une vitesse sans précédent. Les logiciels pour l’harmonisation et la paix ont démontré leur efficacité dans des pays aussi différents que le Laos, le Vietnam et la Serbie.

Les Rencontres d’Assise encouragent les mesures qui font reculer la mal gouvernance, progresser la construction de la Communauté Universelle et avancer la paix. Les deux actions présentées par la Fédération EuRefer aujourd’hui font partie de ces mesures :

  • l’Observatoire pour les Citoyens ;
  • l’Université du Monde Global.

L’Observatoire pour les Citoyens

« Avec les religions du monde, nous partageons un profond respect de la conscience et l’obéissance à la conscience qui nous apprend à tous à chercher la vérité, à aimer et à servir toutes les personnes et tous les peuples. » Jean Paul II

Au Parlement européen de Strasbourg, le 16 février 2011, pendant la fondation d’EuRefer, Alain Lamassoure, son Président d’honneur, a émis l’idée de construire un observatoire qui placerait les citoyens au centre de la gouvernance européenne.

Pour mettre en œuvre cette idée, la Fédération EuRefer a donné priorité à la création du Module d’évaluation Mutuelle (MeM). Placé sur un site internet européen, ce système permettra aux citoyens de se connecter, de voir et de comparer comment sont transposées les directives européennes et autres régulations globales dans chacun des pays concernés. Les citoyens pourront alors évaluer, commenter et échanger leurs vues sur les transpositions pour identifier les meilleures pratiques.

Les Etats mal gouvernés ne pourront ignorer, dans leur administration particulière, les meilleures pratiques constatées par l’Observatoire. Soumises à l’examen permanent des citoyens, les lois seront continuellement améliorées. La prophétie de Montesquieu deviendra une réalité : les lois ne seront plus bonnes simplement parce qu’elles sont lois ; elles deviendront lois parce qu’elles sont bonnes.

Un premier modèle du logiciel a été développé. Testé avec une des directives du droit aérien, il a permis de constater et de mesurer de forts écarts d’harmonisation entre les Etats membres. Pour 2015, la Fédération prévoit :

  • L’installation des premières antennes de l’Observatoire dans plusieurs Etats membres.
  • La création de tables uniques de corrélation pour l’observation de 6 directives.
  • L’octroi du premier Prix Européen de la Bonne Gouvernance.

Le jour où l’Observatoire permettra à tous les citoyens du monde de partager les meilleures lois et les meilleures pratiques, les sources de conflits entre les individus et entre les peuples seront considérablement réduits.

L’Université du Monde Global

« Ou bien nous apprenons à marcher ensemble dans la paix et dans l’harmonie ou bien nous partons à la dérive pour notre ruine et celle des autres. » Jean Paul II

A la demande du Secrétaire Général de la Fédération EuRefer, un expert européen réputé a été désigné pour rédiger le programme de formation des premiers experts référents du monde global.

Par la force des choses, nos concitoyens et nos gouvernants connaissent l’existence du monde global. Très peu savent en fait comment il fonctionne, comment bien gérer et comment étendre ses bénéfices. Cette ignorance, combinée à l’absence de référents qualifiés, sont une des causes principales de la crise, de la mal gouvernance et des risques de guerre.

C’est la raison pour laquelle la Fédération EuRefer a décidé de :

  • adopter un programme général de formation des référents du monde global ;
  • mobiliser les meilleurs scientifiques et les meilleurs techniciens pour conduire une pédagogie appropriée ;
  • accréditer les universités intéressées selon un système commun à toute la planète ;
  • protéger et valoriser les recherches et les créations améliorant la qualité de la vie.

Demain matin, le Président de la Fédération EuRefer ouvrira la première session du Conseil scientifique qui mettra en œuvre l’Université du Monde Global.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

« Les Rencontres d’Assise » encouragent les mesures qui font reculer la mal gouvernance, progresser la Construction de la Communauté Universelle et avancer la paix

fountain-pen-442066_500 24th octobre, 2014

La Construction d’une Communauté Universelle

« Pourrait-il en être autrement, alors que les hommes et les femmes de ce monde ont une nature commune, une origine commune et une destinée commune. » Jean Paul II

Le 22 octobre 1978, lors de la messe inaugurale de son pontificat, le pape Jean Paul II a pressé les Etats d’ouvrir leurs frontières : N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ. À sa puissance salvatrice, ouvrez les frontières des Etats, des systèmes politiques et économiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation et du développement. »

Jacques Delors lance en 1985 une Nouvelle approche fondée sur l’adoption de directives qui fixent les exigences essentielles et laisse le soin aux parties prenantes de définir, par des standards communs, les modalités de leur mise en œuvre.

En juin 1991, à la veille de l’ouverture des frontières intra-européennes, les secrétaires généraux du CEN et de l’ISO signent l’Accord de Vienne. L’Europe s’engage à donner la préférence aux standards internationaux sur les siens propres, chaque fois que cela est possible. Les standards de l’Europe deviennent ceux du monde et ceux du monde deviennent ceux de l’Europe. Le monde global est né.

En 2000, le Sommet de Lisbonne ouvrit une nouvelle page de l’histoire en lançant le Monde de la connaissance, un monde où l’économie tout entière tend vers le progrès du savoir. Malheureusement, des forces contraires se levèrent dans les Etats membres. La mal gouvernance se renforça. La recherche développement ne suivit pas. A mesure que le monde s’ouvrit, l’économie européenne ne gagna pas la compétitivité attendue.

Sous la tombe, que creuse la crise économique sous les valeurs et les édifices de notre monde, se profilent les conflits terribles de la logique de l’histoire. Nous savons, vues les armes que l’humanité a créées, que ces conflits pourraient marquer sa fin.

La logique de l’histoire demeure contradictoire. Le progrès technique joue aussi en faveur du renforcement du monde global. Les ordinateurs diffusent l’harmonisation et les standards avec une qualité et une vitesse sans précédent. Les logiciels pour l’harmonisation et la paix ont démontré leur efficacité dans des pays aussi différents que le Laos, le Vietnam et la Serbie.

Les Rencontres d’Assise encouragent les mesures qui font reculer la mal gouvernance, progresser la construction de la Communauté Universelle et avancer la paix. Les deux actions présentées par la Fédération EuRefer aujourd’hui font partie de ces mesures :

  • l’Observatoire pour les Citoyens ;
  • l’Université du Monde Global.

L’Observatoire pour les Citoyens

« Avec les religions du monde, nous partageons un profond respect de la conscience et l’obéissance à la conscience qui nous apprend à tous à chercher la vérité, à aimer et à servir toutes les personnes et tous les peuples. » Jean Paul II

Au Parlement européen de Strasbourg, le 16 février 2011, pendant la fondation d’EuRefer, Alain Lamassoure, son Président d’honneur, a émis l’idée de construire un observatoire qui placerait les citoyens au centre de la gouvernance européenne.

Pour mettre en œuvre cette idée, la Fédération EuRefer a donné priorité à la création du Module d’évaluation Mutuelle (MeM). Placé sur un site internet européen, ce système permettra aux citoyens de se connecter, de voir et de comparer comment sont transposées les directives européennes et autres régulations globales dans chacun des pays concernés. Les citoyens pourront alors évaluer, commenter et échanger leurs vues sur les transpositions pour identifier les meilleures pratiques.

Les Etats mal gouvernés ne pourront ignorer, dans leur administration particulière, les meilleures pratiques constatées par l’Observatoire. Soumises à l’examen permanent des citoyens, les lois seront continuellement améliorées. La prophétie de Montesquieu deviendra une réalité : les lois ne seront plus bonnes simplement parce qu’elles sont lois ; elles deviendront lois parce qu’elles sont bonnes.

Un premier modèle du logiciel a été développé. Testé avec une des directives du droit aérien, il a permis de constater et de mesurer de forts écarts d’harmonisation entre les Etats membres. Pour 2015, la Fédération prévoit :

  • L’installation des premières antennes de l’Observatoire dans plusieurs Etats membres.
  • La création de tables uniques de corrélation pour l’observation de 6 directives.
  • L’octroi du premier Prix Européen de la Bonne Gouvernance.

Le jour où l’Observatoire permettra à tous les citoyens du monde de partager les meilleures lois et les meilleures pratiques, les sources de conflits entre les individus et entre les peuples seront considérablement réduits.

L’Université du Monde Global

« Ou bien nous apprenons à marcher ensemble dans la paix et dans l’harmonie ou bien nous partons à la dérive pour notre ruine et celle des autres. » Jean Paul II

A la demande du Secrétaire Général de la Fédération EuRefer, un expert européen réputé a été désigné pour rédiger le programme de formation des premiers experts référents du monde global.

Par la force des choses, nos concitoyens et nos gouvernants connaissent l’existence du monde global. Très peu savent en fait comment il fonctionne, comment bien gérer et comment étendre ses bénéfices. Cette ignorance, combinée à l’absence de référents qualifiés, sont une des causes principales de la crise, de la mal gouvernance et des risques de guerre.

C’est la raison pour laquelle la Fédération EuRefer a décidé de :

  • adopter un programme général de formation des référents du monde global ;
  • mobiliser les meilleurs scientifiques et les meilleurs techniciens pour conduire une pédagogie appropriée ;
  • accréditer les universités intéressées selon un système commun à toute la planète ;
  • protéger et valoriser les recherches et les créations améliorant la qualité de la vie.

Demain matin, le Président de la Fédération EuRefer ouvrira la première session du Conseil scientifique qui mettra en œuvre l’Université du Monde Global.

By
@coesteve1
backtotop