Le site KIABI.COM optimise l’expérience d’achat, grâce aux solution APM d’APPDYNAMICS

why ?

AppDynamics, spécialiste des solutions de gestion de la performance des applications (APM) nouvelle génération, équipe le site www.Kiabi.com de ses solutions Core APM Java, chargée de l’introspection des serveurs d’applications, et End User Monitoring (EUM), dédiée à l’analyse du comportement des pages et applications du site côté Clients. Six mois après leur déploiement, la Direction Informatique Web observe une nette amélioration de la performance des temps d’affichage du site, et conformément à l’étude de ROI réalisée, la mise en œuvre de ces solutions a permis de réduire le temps de diagnostic des incidents sur l’ensemble de la chaîne applicative du site, de 50%.

L’enseigne de mode Kiabi est présente à travers plus de 450 magasins en Europe et 6 sites de vente en ligne. Dans le cadre de la stratégie cross-canal de l’enseigne, la performance des sites web de Kiabi est d’une importance clé, il est donc important d’optimiser au maximum les temps d’affichage des pages et d’identifier et réparer les bugs dans des délais courts.

C’est à l’automne 2013 que la Direction Informatique Web de Kiabi a commencé à réfléchir au moyen d’améliorer la productivité de son équipe informatique, notamment au niveau de l’identification et de la résolution d’incidents, et a rencontré AppDynamics France.

« Nous disposions d’outils classiques d’exploitation et de supervision unitaires qui ne permettaient pas d’avoir une vision globale sur l’ensemble de la chaîne applicative et de définir rapidement le point défaillant. Les temps de diagnostics étaient très longs et il était difficile d’anticiper certaines dégradations. Nous souhaitions que nos équipes passent moins de temps sur les actions de troubleshooting et puissent se consacrer à des tâches plus proactives et qualitatives au niveau du code, avant la mise en production des nouvelles versions du site qui ont lieu tous les trois mois », explique Bernard Théry, Directeur Informatique Web de Kiabi.

D’emblée, la Direction Informatique web de Kiabi a été séduite par l’éventail d’applications back-end et front-end proposées, la rapidité d’implémentation et la simplicité d’utilisation des outils AppDynamics qui, de surcroît, étaient disponibles en mode SaaS, contrairement aux autres offres du marché. En outre, AppDynamics a proposé à Kiabi de réaliser un Proof of Value (POV), pour s’assurer de la bonne adéquation de l’outil par rapport à ses attentes.

Ce POV a été mené sur le site espagnol www.kiabi.es, pendant la période de soldes qui se déroulait sur le mois de  janvier 2014. L’équipe informatique web a ainsi pu tester en production les modules Core APM Java et EUM de l’offre AppDynamics, afin d’en explorer les principales fonctionnalités et la facilité de prise en main et d’analyser les indicateurs remontés par l’outil.

En parallèle, AppDynamics a travaillé sur une étude de ROI, qui faisait état d’une réduction de 50% du temps passé sur le « troubleshooting », dans un délai de 6 à 9 mois après l’implémentation de la solution.

A l’issue de ce POV, les solutions Core APM Java et EUM ont été mise en œuvre sur le site français www.kiabi.com dès le mois de février. Ces outils de back-end et de front-end sont des systèmes auto-apprenants. Après une phase de collecte de métriques, ils les classent selon des baselines (seuils dynamiques). Un système d’alerte peut être programmé en cas de saturation de la heap de la JVM (Java Virtual Machine) ou de temps de réponse trop longs sur certaines pages du site, ou encore de dégradation du temps d’appel de certains services (solution de paye ou de localisation de relais colis par exemple). La Direction Informatique web de Kiabi programme ainsi pas à pas des alertes au niveau des serveurs et des couches applicatives, en veillant bien à ce que les métriques concernées aient un impact direct sur l’amélioration du business.

« Six mois après l’implémentation de ces deux solutions, nous observons déjà des gains importants au niveau opérationnel. A chaque mise en production d’une nouvelle version du site, les équipes de Build et de Run sont beaucoup plus réactives quant au comportement des applications. Le temps passé sur le diagnostic des incidents a déjà considérablement diminué, et les indicateurs remontés par AppDynamics nous ont d’ores et déjà permis d’améliorer les temps d’affichage des principales pages du site », explique Mr Théry.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Le site KIABI.COM optimise l’expérience d’achat, grâce aux solution APM d’APPDYNAMICS

why ? 2nd octobre, 2014

AppDynamics, spécialiste des solutions de gestion de la performance des applications (APM) nouvelle génération, équipe le site www.Kiabi.com de ses solutions Core APM Java, chargée de l’introspection des serveurs d’applications, et End User Monitoring (EUM), dédiée à l’analyse du comportement des pages et applications du site côté Clients. Six mois après leur déploiement, la Direction Informatique Web observe une nette amélioration de la performance des temps d’affichage du site, et conformément à l’étude de ROI réalisée, la mise en œuvre de ces solutions a permis de réduire le temps de diagnostic des incidents sur l’ensemble de la chaîne applicative du site, de 50%.

L’enseigne de mode Kiabi est présente à travers plus de 450 magasins en Europe et 6 sites de vente en ligne. Dans le cadre de la stratégie cross-canal de l’enseigne, la performance des sites web de Kiabi est d’une importance clé, il est donc important d’optimiser au maximum les temps d’affichage des pages et d’identifier et réparer les bugs dans des délais courts.

C’est à l’automne 2013 que la Direction Informatique Web de Kiabi a commencé à réfléchir au moyen d’améliorer la productivité de son équipe informatique, notamment au niveau de l’identification et de la résolution d’incidents, et a rencontré AppDynamics France.

« Nous disposions d’outils classiques d’exploitation et de supervision unitaires qui ne permettaient pas d’avoir une vision globale sur l’ensemble de la chaîne applicative et de définir rapidement le point défaillant. Les temps de diagnostics étaient très longs et il était difficile d’anticiper certaines dégradations. Nous souhaitions que nos équipes passent moins de temps sur les actions de troubleshooting et puissent se consacrer à des tâches plus proactives et qualitatives au niveau du code, avant la mise en production des nouvelles versions du site qui ont lieu tous les trois mois », explique Bernard Théry, Directeur Informatique Web de Kiabi.

D’emblée, la Direction Informatique web de Kiabi a été séduite par l’éventail d’applications back-end et front-end proposées, la rapidité d’implémentation et la simplicité d’utilisation des outils AppDynamics qui, de surcroît, étaient disponibles en mode SaaS, contrairement aux autres offres du marché. En outre, AppDynamics a proposé à Kiabi de réaliser un Proof of Value (POV), pour s’assurer de la bonne adéquation de l’outil par rapport à ses attentes.

Ce POV a été mené sur le site espagnol www.kiabi.es, pendant la période de soldes qui se déroulait sur le mois de  janvier 2014. L’équipe informatique web a ainsi pu tester en production les modules Core APM Java et EUM de l’offre AppDynamics, afin d’en explorer les principales fonctionnalités et la facilité de prise en main et d’analyser les indicateurs remontés par l’outil.

En parallèle, AppDynamics a travaillé sur une étude de ROI, qui faisait état d’une réduction de 50% du temps passé sur le « troubleshooting », dans un délai de 6 à 9 mois après l’implémentation de la solution.

A l’issue de ce POV, les solutions Core APM Java et EUM ont été mise en œuvre sur le site français www.kiabi.com dès le mois de février. Ces outils de back-end et de front-end sont des systèmes auto-apprenants. Après une phase de collecte de métriques, ils les classent selon des baselines (seuils dynamiques). Un système d’alerte peut être programmé en cas de saturation de la heap de la JVM (Java Virtual Machine) ou de temps de réponse trop longs sur certaines pages du site, ou encore de dégradation du temps d’appel de certains services (solution de paye ou de localisation de relais colis par exemple). La Direction Informatique web de Kiabi programme ainsi pas à pas des alertes au niveau des serveurs et des couches applicatives, en veillant bien à ce que les métriques concernées aient un impact direct sur l’amélioration du business.

« Six mois après l’implémentation de ces deux solutions, nous observons déjà des gains importants au niveau opérationnel. A chaque mise en production d’une nouvelle version du site, les équipes de Build et de Run sont beaucoup plus réactives quant au comportement des applications. Le temps passé sur le diagnostic des incidents a déjà considérablement diminué, et les indicateurs remontés par AppDynamics nous ont d’ores et déjà permis d’améliorer les temps d’affichage des principales pages du site », explique Mr Théry.

By
@coesteve1
backtotop