La nouvelle révolution technologique passera par les devices – Trung L., Consultant Groupe EOLEN

En mouvement continu, l’industrie des télécoms connaît depuis quelques années de profondes mutations qui ont fait évoluer notre manière de « consommer » des services pratiques, ludiques ou utilitaires au travers de nos téléphones et tablettes.

En effet, omniprésents sur les marchés B2B et B2C, les devices sont désormais incontournables et nous offrent une myriade de possibilités. Cet essor s’explique à la fois par la sortie croissante de terminaux toujours plus perfectionnés, par la baisse des prix des appareils, mais également par la performance des réseaux 3G, 4G et bientôt 5G qui permettent de proposer des services innovants sans sacrifier à la qualité.

L’évolution et le perfectionnement de systèmes d’exploitation dédiés aux devices expliquent leur percée. Dans ce contexte, on note tout de même que selon le Gartner, Androïd devrait connaître la plus forte poussée en 2014. « Android a prévu d’équiper 1,1 milliard de nouveaux appareils en 2014, contre 286 millions pour iOS d’Apple. Les ventes mondiales des différents devices devraient atteindre les 2,5 milliards d’unités cette année, soit une augmentation de 7,6 % à partir de 2013. »

L’autre enseignement de cette étude est que les achats des consommateurs se détourneraient de plus en plus des ordinateurs traditionnels au profit des mobiles. Cette donnée est très intéressante et démontre que les devices ne sont pas un effet de mode, mais une tendance technologique durable. Cela va changer notre manière de travailler, de nous divertir mais également créer de nouveaux usages dans des domaines comme le médical ou encore l’automobile.

Les objets connectés et devices permettront ainsi de s’assurer à distance qu’un malade a pris son traitement, de « monitorer » ses données… Pour l’automobile, il sera possible de bénéficier de plateformes connectées pour émettre des appels d’urgence en cas d’accident… Ces éléments sont des données stratégiques qui mettent en avant des usages qui seront dans quelques années un must have dans de nombreux secteurs.

L’autre révolution concernera les paiements mobiles et le sans contact qui va prendre une nouvelle dimension. Cela montre que les devices vont devenir un point d’accès pour de nombreuses opérations et qu’il est indispensable pour les marques, enseignes, banques… de les intégrer dans leurs stratégies de développement.

Le futur nous offre donc de formidables perspectives qui seront rendues possibles par l’avènement des objets connectés et des devices. Pour rendre cet avenir possible, nous pouvons compter sur la prise de conscience de l’écosystème qui investit chaque jour des ressources considérables pour mettre en œuvre un futur où l’hyperconnexion devrait être une réalité synonyme de confort et d’accès à des services innovants.

Trung L. Trung L.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La nouvelle révolution technologique passera par les devices – Trung L., Consultant Groupe EOLEN

5th juin, 2014

En mouvement continu, l’industrie des télécoms connaît depuis quelques années de profondes mutations qui ont fait évoluer notre manière de « consommer » des services pratiques, ludiques ou utilitaires au travers de nos téléphones et tablettes.

En effet, omniprésents sur les marchés B2B et B2C, les devices sont désormais incontournables et nous offrent une myriade de possibilités. Cet essor s’explique à la fois par la sortie croissante de terminaux toujours plus perfectionnés, par la baisse des prix des appareils, mais également par la performance des réseaux 3G, 4G et bientôt 5G qui permettent de proposer des services innovants sans sacrifier à la qualité.

L’évolution et le perfectionnement de systèmes d’exploitation dédiés aux devices expliquent leur percée. Dans ce contexte, on note tout de même que selon le Gartner, Androïd devrait connaître la plus forte poussée en 2014. « Android a prévu d’équiper 1,1 milliard de nouveaux appareils en 2014, contre 286 millions pour iOS d’Apple. Les ventes mondiales des différents devices devraient atteindre les 2,5 milliards d’unités cette année, soit une augmentation de 7,6 % à partir de 2013. »

L’autre enseignement de cette étude est que les achats des consommateurs se détourneraient de plus en plus des ordinateurs traditionnels au profit des mobiles. Cette donnée est très intéressante et démontre que les devices ne sont pas un effet de mode, mais une tendance technologique durable. Cela va changer notre manière de travailler, de nous divertir mais également créer de nouveaux usages dans des domaines comme le médical ou encore l’automobile.

Les objets connectés et devices permettront ainsi de s’assurer à distance qu’un malade a pris son traitement, de « monitorer » ses données… Pour l’automobile, il sera possible de bénéficier de plateformes connectées pour émettre des appels d’urgence en cas d’accident… Ces éléments sont des données stratégiques qui mettent en avant des usages qui seront dans quelques années un must have dans de nombreux secteurs.

L’autre révolution concernera les paiements mobiles et le sans contact qui va prendre une nouvelle dimension. Cela montre que les devices vont devenir un point d’accès pour de nombreuses opérations et qu’il est indispensable pour les marques, enseignes, banques… de les intégrer dans leurs stratégies de développement.

Le futur nous offre donc de formidables perspectives qui seront rendues possibles par l’avènement des objets connectés et des devices. Pour rendre cet avenir possible, nous pouvons compter sur la prise de conscience de l’écosystème qui investit chaque jour des ressources considérables pour mettre en œuvre un futur où l’hyperconnexion devrait être une réalité synonyme de confort et d’accès à des services innovants.

Trung L. Trung L.

By
@coesteve1
backtotop